Superpole - Rea préserve son avantage face à Sykes et Davies

Le leader du championnat a renoué avec une pole position qui lui échappait depuis la Thaïlande, et devancera sur la première ligne de la grille son coéquipier Tom Sykes ainsi que Chaz Davies, qui a connu une séance de qualifications mouvementée.

Superpole - Rea préserve son avantage face à Sykes et Davies
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
La chute de Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Marco Melandri, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Marco Melandri, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Xavi Fores, Barni Racing Team
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia
Jordi Torres, MV Agusta Reparto Corse
Michael Ruben Rinaldi, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Alex Lowes, Pata Yamaha
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia
Lorenzo Savadori, Milwaukee Aprilia, Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia

Comme à l'accoutumée, les pilotes les moins rapides de la première journée et relégués en dehors du top 10 se sont vus offrir une seconde chance pour être reversés en Superpole 2 au cours de 15 minutes de roulage décisives.

Sous le magnifique soleil de l'Émilie-Romagne, 12 pilotes se sont donc livrés une belle bataille pour les deux dernières tickets encore en jeu et donnant accès à la seconde partie des qualifications.

Après avoir échoué de justesse hier pour s'assurer d'une position parmi les dix premiers, Eugene Laverty et Alex Lowes ont remis l'ouvrage sur le métier pour se porter en tête, devant un Loris Baz qui a réalisé un véritable bond en avant après avoir manqué cruellement de rythme vendredi.

Lowes et Laverty repêchés 

Les derniers billets pour la Superpole 2 ont donc semblé devoir être attribués à deux de ces trois hommes à l'issue du premier run, une hiérarchie qui a bel et bien été confirmée par la suite. Cependant, Laverty est passé proche du couperet puisque le Nord-Irlandais s'est retrouvé temporairement exclu des deux places qualificatives, Toprak Razgatlioglu s'emparant très momentanément du meilleur temps.

Mais c'était sans compter sur la vigilance des commissaires, qui ont par la suite annulé le meilleur temps du Turc pour avoir court-circuité la dernière chicane. Loris Baz n'est quant à lui pas parvenu à franchir le dernier cap susceptible de lui permettre de faire une deuxième percée en Superpole 2 après celle d'Assen, et doit donc se contenter de la 17e place sur la grille.

Lowes et Laverty ont donc pu poursuivre l'aventure lors de la seconde partie des qualifications, où Jonathan Rea a été le premier à prendre les devants, confirmant ainsi être l'homme à battre pour qui voulait la pole position en Italie, après son meilleur temps signé quelques instants plus tôt lors des EL4 – le pilote Kawasaki a signé le meilleur temps lors de trois des quatre séances d'essais libres.

Pas de troisième pole de suite pour Davies

Dans la droite lignée de la tendance entrevue depuis le début du week-end, Chaz Davies a regagné les stands à l'issue de son premier run avec le deuxième temps, relégué néanmoins à plus de six dixièmes de seconde de son rival au championnat et victime d'un lowside à la sortie de la dernière chicane.

Dès lors, obtenir une troisième Superpole d'affilée a tenu de la gageure pour le pilote Ducati, qui a bien tenté le tout pour le tout en reprenant la piste mais doit finalement se contenter de la troisième position sur la grille.

Rea est quant à lui longtemps resté en tête de la hiérarchie, sa première référence résistant face aux assauts de Jordi Torres et Michael Ruben Rinaldi, avant que Marco Melandri puis Tom Sykes parviennent à lui damer le pion.

Mais le triple Champion du monde en titre avait encore une carte dans sa manche, qu'il a eu tout loisir de sortir lors de son ultime tour lancé, signant ainsi la pole position en 1'45"797, assurant ainsi un doublé aux Kawasaki.

Pour sa manche à domicile, Marco Melandri emmènera la deuxième ligne, devant Xavi Forés et Laverty, auteur d'une performance majuscule pour ce qui constitue son retour à la compétition après un mois et demi d'absence sur blessure.

Les Yamaha marquent le pas après Assen

La troisième ligne est elle aussi prometteuse, avec un Jordi Torres en grande forme et dépositaire du septième chrono, devant la paire d'Italiens composée de Rinaldi et de Lorenzo Savadori, en léger retrait par rapport au rythme qu'il avait affiché hier – le pilote Aprilia avait signé le quatrième chrono aux temps combinés.

Déception en revanche pour les représentants de Yamaha, Lowes signant le dixième temps alors que Michael van der Mark n'a pu faire mieux que 12e. La gloire d'Assen semble bien loin pour le Néerlandais, et les deux hommes du team Crescent encadreront Leon Haslam dans un peu plus d'une heure sur la quatrième ligne de la grille, dans le cadre de la Course 1.

Le premier acte de cette manche italienne est en effet prévu pour 13h, et promet d'ores et déjà une magnifique lutte aux avant-postes avec un Rea au rendez-vous, aux prises avec un Sykes retrouvé et un Davies qui tentera d'enchaîner sur une cinquième victoire d'affilée à Imola après ses doublés en 2016 et 2017.

 Imola - WSBK - Superpole 2

Pos.PiloteMotoTrsTemps/écarts
1 united_kingdom Jonathan Rea  Kawasaki 6 1'45.797 
2 united_kingdom Tom Sykes  Kawasaki 6 0.312
3 united_kingdom Chaz Davies  Ducati 6 0.365
4 italy Marco Melandri  Ducati 6 0.430
5 spain Xavi Forés  Ducati 7 0.892
6 ireland Eugene Laverty  Aprilia 6 0.895
7 spain Jordi Torres  MV Agusta 7 1.023
8 italy Michael Ruben Rinaldi  Ducati 6 1.056
9 italy Lorenzo Savadori  Aprilia 5 1.124
10 united_kingdom Alex Lowes  Yamaha 7 1.318
11 united_kingdom Leon Haslam  Kawasaki 6 1.750
12 netherlands Michael van der Mark  Yamaha 6 1.913

 Imola - WSBK - Superpole 1

Pos.PiloteMotoTrsTemps/écarts
1 united_kingdom Alex Lowes  Yamaha 6 1'47.097 
2 ireland Eugene Laverty  Aprilia 3 0.539
3 france Loris Baz  BMW 7 0.679
4 turkey Toprak Razgatlioglu  Kawasaki 7 0.923
5 spain Román Ramos  Kawasaki 7 0.989
6 argentina Leandro Mercado  Kawasaki 7 1.041
7 united_states Patrick Jacobsen  Honda 7 1.216
8 australia Jason O'Halloran  Honda 8 1.314
9 united_states Jake Gagne  Honda 7 1.421
10 czech_republic Ondrej Jezek  Yamaha 6 1.509
11 colombia Yonny Hernández  Kawasaki 7 1.861
12 russia Vladimir Leonov  Kawasaki 7 2.965
partages
commentaires
Davies et Rea ex aequo, Melandri et Savadori à l'affût
Article précédent

Davies et Rea ex aequo, Melandri et Savadori à l'affût

Article suivant

Course 1 - Rea et Kawasaki sans rivaux à Imola

Course 1 - Rea et Kawasaki sans rivaux à Imola
Charger les commentaires