EL2 - Rea répond à Sykes et termine la journée en tête

Au soir de cette première journée à Misano, les deux pilotes Kawasaki font d'ores et déjà office de force dominante devant les Ducati. Les deux Yamaha ont pour leur part validé leur ticket pour la Superpole 2.

EL2 - Rea répond à Sykes et termine la journée en tête
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia
Lorenzo Savadori, Milwaukee Aprilia
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Lorenzo Savadori, Milwaukee Aprilia
Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Leon Camier, MV Agusta
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia
Chaz Davies, Ducati Team
Alex Lowes, Pata Yamaha, Michael van der Mark, Pata Yamaha
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Lorenzo Savadori, Milwaukee Aprilia
Lorenzo Savadori, Milwaukee Aprilia
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Lorenzo Savadori, Milwaukee Aprilia
Stefan Bradl, Honda World Superbike Team

Une heure. C'est tout ce qu'il restait au début de cette deuxième séance d'essais libres aux 21 pilotes du Superbike pour tenter d'intégrer le cercle très fermé du top 10 qui accorde un passage direct pour la Superpole 2, qui se tiendra demain à compter de 10h55.

Les hostilités ont donc repris en début d'après-midi sur la côte adriatique dans des conditions de roulage optimales, proposant un niveau de grip supérieur à celui rencontré ce matin et donc davantage propices à la performance. 

Rea reprend la première place d'entrée de jeu

Preuve en est, l'amélioration dès son premier tour lancé de Jonathan Rea, qui a de suite lavé l'affront subi face à son coéquipier lors des EL1 pour récupérer la première place, pour trois centièmes seulement.

Tout le monde ne pouvait pas en dire autant, alors que plusieurs pilotes ont fait montre d'un trop-plein d'optimisme en début de séance, pensant pouvoir attaquer plus que de raison sur un tarmac à la température et à l'adhérence élevées. 

Alex de Angelis, 18e lors des EL1 et qui venait de réaliser une modeste amélioration lui ayant permis de grimper d'une position, a été le premier à se faire piéger en perdant le contrôle de sa Kawasaki dans le virage 4. Le pilote italien a ensuite fait des émules, notamment avec les deux pilotes Yamaha.

Alex Lowes a ainsi été victime de sa troisième chute de la journée en glissant à l'intérieur du virage 14, alors que son coéquipier Michael van der Mark en a été quitte pour une petite excursion dans le bac à gravier. Dans les deux cas, il y a eu plus de peur que de mal, alors que les deux pensionnaires du team Crescent ont été en mesure de reprendre la piste. 

 

Aux avant-postes, Chaz Davies n'a pas tergiversé et est remonté sur sa moto dès les premières minutes pour tenter d'améliorer sa référence des premiers essais. Quatrième à l'issue des EL1, derrière les deux Kawasaki mais aussi son coéquipier Marco Melandri, le Gallois a cherché à accumuler de la confiance au guidon de sa Panigale.

Davies à l'attaque... sans succès

Ses premières sorties se sont avérées infructueuses, et le numéro 7 n'est pas parvenu dans un premier temps à améliorer. Le double vainqueur d'Imola est repassé par les stands pour demander à son équipe de transférer du poids sur l'avant de sa machine, sous les yeux du patron de Ducati Corse, Gigi Dall'Igna, présent ce week-end dans la province de Rimini.

Si la première demi-heure de cette deuxième séance d'essais libres a été plutôt calme, la pression a commencé à se faire ressentir dès l'entrée dans la seconde partie de ces EL2. Si Xavi Forés a été victime d'un pépin mécanique sur sa Panigale, Stefan Bradl et Davies y sont tous tous les deux allés de leur petite incartade, sans toutefois que cela ait un impact sur le reste de leur roulage.

Une épée de Damoclès au-dessus de Lowes

En danger après sa 11e place ce matin, Lowes est parvenu pour sa part à améliorer et à faire son entrée dans le top 10, mais sa progression a été bien trop ténue pour considérer que son ticket pour la Superpole 2 était composté.

Bien au contraire, l'Anglais a été en sursis lors des 25 dernière minutes, sous la menace de nombreux pilotes derrière lui bien décidés à régler la question de la Superpole 2 dans les plus brefs délais. Randy Krummenacher, Leandro Mercado et De Angelis ont ainsi réussi à abaisser leurs références personnelles, sans toutefois s'extirper de la seconde partie du tableau.  

Au final, Lowes a sauvé sa tête au prix de multiples petites améliorations en fin de séance, la dernière sur le gong. Si celles-ci se sont avérées insuffisantes pour espérer autre chose que la dixième place, elles ont donc cependant été salvatrices pour assurer l'accession directe en Superpole 2.

Plus haut dans la hiérarchie, Leon Camier a confirmé sa pointe de vitesse de la matinée pour venir titiller Davies. Le pensionnaire de MV Agusta, premier pilote dans le classement (cinquième) n'appartenant pas à l'une des deux grosses cylindrées du championnat, a ainsi amélioré pour buter sur le pilote Ducati pour seulement 17 millièmes.

Tom Sykes a lui aussi essayé de reprendre la première place détenue par Rea, mais le pilote anglais a dû se faire une raison à la suite d'une chute dans son dernier tour lancé de la journée.

Jordi Torres a connu pour sa part plus de fortune, en délogeant Xavi Forés de la sixième place, alors que les trois pilotes fermant le top 10 ont amélioré, sans que cela leur ait permis de progresser dans la hiérarchie.

Lorenzo Savadori et Krummenacher pourront être déçus d'être les premiers non-qualifiés directs pour la Superpole 2, alors que plus bas dans le classement Stefan Bradl apparaît en grande difficulté et n'a pu faire mieux que la 17e place.

La bataille pour l'accession directe à la Superpole 2 étant à présent terminée, les pilotes vont tout de même avoir une dernière occasion d'affiner leurs réglages en vue des deux courses prévues ce week-end, à l'occasion des EL3 qui débuteront demain matin dès 8h45. 

 Misano – WSBK – Essais Libres 2

Pos.PilotesMotoTrsTemps/écarts
1 united_kingdom Jonathan Rea  Kawasaki 40 1'34.901 
2 united_kingdom Tom Sykes  Kawasaki 44 0.030
3 italy Marco Melandri  Ducati 41 0.250
4 united_kingdom Chaz Davies  Ducati 40 0.349
5 united_kingdom Leon Camier  MV Agusta 44 0.366
6 spain Jordi Torres  BMW 48 0.686
7 spain Xavi Forés  Ducati 27 0.723
8 netherlands Michael van der Mark  Yamaha 47 0.817
9 ireland Eugene Laverty  Aprilia 40 0.966
10 united_kingdom Alex Lowes  Yamaha 38 0.982
11 italy Lorenzo Savadori  Aprilia 42 1.022
12 switzerland Randy Krummenacher  Kawasaki 47 1.252
13 argentina Leandro Mercado  Aprilia 43 1.385
14 italy Raffaele De Rosa  BMW 43 1.477
15 san_marino Alex de Angelis  Kawasaki 35 1.546
16 spain Román Ramos  Kawasaki 45 1.629
17 germany Stefan Bradl  Honda 36 1.647
18 italy Riccardo Russo  Yamaha 45 2.155
19 czech_republic Ondrej Jezek  Kawasaki 44 2.995
20 italy Fabio Menghi  Ducati 34 3.077
21 italy Ayrton Badovini  Kawasaki 34 3.122
partages
commentaires
EL1 - Sykes le plus rapide d'un doublé Kawasaki
Article précédent

EL1 - Sykes le plus rapide d'un doublé Kawasaki

Article suivant

Kawasaki déjà en position de force après la première journée

Kawasaki déjà en position de force après la première journée
Charger les commentaires