Rea et Sykes focalisés sur la distance de la course

partages
commentaires
Rea et Sykes focalisés sur la distance de la course
Par : Léna Buffa
24 févr. 2017 à 08:48

Les Kawasaki sont au rendez-vous, toutes deux classées aux quatre premières places alors que se conclut la première journée officielle du championnat. Reste maintenant à confirmer lorsque cela va compter le plus, en course !

Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing

Jonathan Rea a signé le deuxième temps des essais libres disputés aujourd'hui à Phillip Island, grâce à un chrono établit ce matin dans le sillage de Chaz Davies. Cet après-midi, alors que le vent s'est levé, Rea, mais aussi Davies, Forés et Sykes qui forment avec lui le quatuor de tête, n'ont pas réussi à améliorer leur performance matinale, néanmoins le Nord-Irlandais s'est illustré en dominant la séance.

Ce matin, le pilote Kawasaki s'est attelé à comparer les deux nouvelles spécifications de pneus apportées par Pirelli et qui n'étaient pas au programme du test réalisé en début de semaine. Durant les EL2, il a profité d'un horaire similaire à celui où s'éteindront les feux samedi et dimanche pour simuler une course quasi complète, à deux tours près, et ce toujours avec un rythme des plus convaincants.

Avec la troisième séance d'essais libres au programme samedi matin – et légèrement plus longue que l'an dernier –, Rea espère avoir le temps de réaliser encore quelques petits tests pour améliorer notamment la distribution de puissance et l'accélération de sa ZX-10RR au passage de certains virages. "Il nous reste deux ou trois petites choses à faire pour essayer de maximiser l'accélération quand les pneus perdent en performance", explique-t-il. "On a eu un test ici lundi et mardi, on devrait donc être plutôt prêts. Je prendrai la piste pour contrôler la moto et me préparer pour la Superpole. Compte tenu du fait que les EL3 sont rallongés à 25 minutes cette année, on peut faire un long run et c'est important."

"Aujourd'hui, on a fait un 1'30"2 en pneus course, alors j'imagine à peine ce que sera la Superpole en pneus qualifs ! Il va falloir entrer dans la fenêtre des 1'29 pour faire la pole. En tout cas, je vais tenter ma chance demain, parce que je me sens bien sur la moto", prévient Jonathan Rea, qui s'attend à voir la hiérarchie évoluer quand il s'agira d'en découdre dans l'après-midi : "Je crois que le rythme sur un tour sera complètement différent de celui sur 22. Il est important de correctement gérer les pneus."

C'est ce que veut croire aussi son coéquipier, Tom Sykes, qui n'a pas réussi à se mettre autant en lumière qu'espéré aujourd'hui. "Sur la distance de la course, je pense que ça va, mais j'ai juste du mal à faire un temps d'emblée", explique celui-ci, quatrième du classement combiné de cette journée. "On verra demain comment ça va, parce qu'il nous reste encore pas mal de travail. Ceci dit, dans le troisième de mes 18 tours de simulation de course, je n'étais qu'à trois dixièmes de mon meilleur temps."

Un vent qui pose problème

Qualifié toutefois sans aucun problème pour la Superpole 2 en ayant concédé moins de quatre dixièmes au pilote le plus rapide du jour, l'Anglais n'aura donc pas à disputer la première partie de la séance qualificative, demain à la mi-journée. Il a dû lui aussi compter sur son chrono des EL1 pour ce faire, les conditions rencontrées cet après-midi l'ayant quelque peu mis en difficulté.

"Il nous faut juste trouver un changement de réglage pour un peu mieux gérer le vent", pointe-t-il. "C'était difficile d'avoir le vent de face, ça a clairement affecté tout le monde pendant la séance de l'après-midi. J'espère pouvoir progresser demain pour que ça ne m'affecte pas autant."

Au même titre que son coéquipier, Sykes s'est efforcé aujourd'hui de préparer au mieux les réglages de sa ZX-10RR pour qu'elle préserve les pneus sur la distance de la course et il compte sur les données recueillies pour peaufiner sa copie avant le départ, prévu à 15h. "Globalement, ça n'a pas été trop mal. On a clairement progressé par rapport aux deux jours de tests qu'on a fait ici, donc si on peut obtenir le même type d'amélioration demain j'espère pouvoir être proche de là où je dois être", anticipe-t-il au micro du site officiel du WSBK.

Article suivant
EL2 - Rea domine, Melandri confirme, Davies marque le pas

Article précédent

EL2 - Rea domine, Melandri confirme, Davies marque le pas

Article suivant

Davies sent que le record était possible dès aujourd'hui

Davies sent que le record était possible dès aujourd'hui
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Phillip Island
Catégorie Vendredi - Essais libres
Lieu Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes Tom Sykes , Jonathan Rea
Équipes Kawasaki
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions