WSBK
31 juil.
Événement terminé
07 août
SBK EL3 dans
03 Heures
:
43 Minutes
:
46 Secondes
C
Aragon I
28 août
Prochain événement dans
19 jours
C
Aragon II
04 sept.
Prochain événement dans
26 jours
C
Barcelone
18 sept.
Prochain événement dans
40 jours
02 oct.
Prochain événement dans
54 jours
C
Villicum
09 oct.
Prochain événement dans
61 jours
C
Misano
06 nov.
Prochain événement dans
89 jours

L'objectif de Redding ? "Peut-être un jour retourner en MotoGP"

partages
commentaires
L'objectif de Redding ? "Peut-être un jour retourner en MotoGP"
Par :
8 juil. 2020 à 17:13

Trois semaines avant la reprise du WorldSBK, Redding réaffirme sa volonté de battre l'indétrônable Jonathan Rea et son souhait, non assouvi, de réussir en MotoGP.

Son temps de piste a pour le moment été limité par la pandémie et ses lourdes conséquences sur le programme des courses, et pourtant Scott Redding semble avoir en un rien de temps éclipsé son coéquipier Chaz Davies, pilier de l'équipe Ducati en WorldSBK depuis 2014. Déjà passé dans l'ombre d'Álvaro Bautista la saison dernière, bien qu'il ait réussi à réagir durant la deuxième moitié du championnat, le Gallois subit cette fois l'aura d'un collègue à la fois très médiatique et qui a su réussir ses débuts dans le championnat.

Lors de la manche australienne, la seule qui se soit tenue jusqu'à présent, Redding s'est invité sur le podium de chacune des trois courses. Passé l'arrêt forcé dû au confinement général, il a retrouvé la piste lors du test de Misano en y affichant d'emblée un rythme record. Ce mercredi, jour d'essais collectifs à Barcelone pour le plateau WorldSBK, il devance encore son coéquipier et occupe la tête de la hiérarchie avant la seconde journée.

Mais l'Anglais ne s'embarrasse pas d'objectifs à court terme, il vise loin. Au fond de lui, cette arrivée en WorldSBK se fait avec la conviction de pouvoir réaliser deux objectifs : détrôner Jonathan Rea en Superbike, mais aussi convaincre le MotoGP qu'il mérite de retrouver un guidon dans le championnat qui l'a vu partir par la petite porte il y a deux ans.

Lire aussi :

"Je m'attends à une rude bagarre contre Johnny. Mais je veux gagner, parce que je veux prouver que je suis un gagnant", prévient Scott Redding dans une interview avec GPOne. "C'est difficile, mais pas impossible : je pense que Rea n'est pas imbattable. Pour gagner le titre, il n'existe qu'une clé : il faut être régulier. Lui, il est fort, il a besoin de bien peu de mots pour montrer quelle est sa valeur. C'est un pilote qui, s'il ne gagne pas, est toujours proche de la plus haute marche du podium. J'en suis conscient, mais dans le même temps je sais que je dois avoir la gnaque et être serein."

Son passage en MotoGP s'est achevé par une saison douloureuse chez Aprilia, où son départ a été acté alors qu'il tentait encore de s'adapter à une RS-GP encore loin des progrès qu'elle a accomplis depuis. Y retourner un jour ? L'idée existe bel et bien à condition que les conditions pour jouer aux avant-postes existent cette fois bel et bien.

"Le Superbike, c'est différent. Je dis ça parce qu'ici j'ai le matériel qu'il faut pour obtenir les résultats que je veux obtenir, mais surtout une moto qui gagne, ce qui n'était pas le cas avant. Pour moi, il est important que les gens sachent ça. Cette opportunité n'est pas arrivée de nulle part, parce que j'ai été me battre en BSB et y gagner, pour ensuite arriver ici. Mais mon objectif n'est pas de rester là. Mon objectif est de gagner les courses, de devenir champion et peut-être un jour de retourner en MotoGP avec la bonne opportunité."

Lire aussi :

Dans la lignée de James Hunt

Pas du genre à se poser des limites, Scott Redding affiche son aversion du formatage sur ses réseaux sociaux, brandissant sa peau tatouée et son style de vie peu académique pour un sportif de haut niveau. Souvent hors cadre, il n'est pas sans rappeler à certains de ses compatriotes un James Hunt qui, à son époque, brûlait la vie par les deux bouts.

"Beaucoup de personnes pensent que je suis comme lui et c'est bien", juge-t-il. "Aujourd'hui, beaucoup de fans suivent un pilote parce qu'il est fort et qu'il gagne. Moi, ça, je m'en fiche. Je veux simplement être moi-même, et si quelqu'un m'apprécie c'est bien, sinon je m'en fous. J'aime parler ouvertement et dire les choses telles qu'elles sont, parce que c'est mon caractère."

Redding ne se voit toutefois pas comme un bad boy, même s'il lui faut distinguer la compétition du reste de sa vie pour aller chercher la hargne dont il a besoin : "En piste, je m'impose de détester [les autres pilotes], mais dans le même temps j'ai de bonnes relations hors-pistes. Avec certains, je partage des entraînements à vélo et aussi des repas. Quand j'arrive dans le paddock, par contre, le discours change parce que je veux les battre."

Laverty n'a plus le choix : il doit se montrer pour convaincre BMW

Article précédent

Laverty n'a plus le choix : il doit se montrer pour convaincre BMW

Article suivant

Test Barcelone - Rea et Redding en duel avant la reprise

Test Barcelone - Rea et Redding en duel avant la reprise
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP , WSBK
Pilotes Scott Redding
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa