Course 1 - Sykes au rendez-vous de l'Histoire, Rea et Davies tombent

Le leader du championnat a mordu la poussière tandis que Tom Sykes a livré un récital sur sa piste favorite.

Une heure avant le départ de la première course WSBK, Donington a observé une parenthèse dans son programme de compétition en réunissant autour de la moto et du casque de Nicky Hayden, son équipe, les membres du paddock et les spectateurs qui ont exceptionnellement pu affluer vers la ligne droite de la piste. Un hommage poignant, nécessaire pour le championnat, avant que le show ne reprenne.

Comme peiné, le ciel de Donington s'est teinté de gris pour cette première course, et ce alors que la première journée et la Superpole s'étaient déroulées sous un franc et chaud soleil. Le vent, surtout, inquiétait, sur une piste très ouverte, comportant des portions au fort dénivelé et un bitume patchwork qui ne fait rien pour arranger la stabilité des machines.

L'enjeu de cette première course était de savoir si quelqu'un oserait et parviendrait à battre Tom Sykes. Vainqueur des huit dernières courses disputées ici-même, l'Anglais avait la possibilité d'établir un record en s'imposant à nouveau – et il avait bien l'intention de ne pas laisser filer sa chance, à plus forte raison en partant de la pole position.

Et pourtant, c'est Chaz Davies qui s'est porté aux commandes à l'extinction des feux. Troisième dans ces premiers instants de course, Jonathan Rea a réussi à passer Tom Sykes dans le deuxième tour. Si celui-ci a tenté de riposter, ce fut sans succès et cela allait même ouvrir la porte à Leon Haslam, présent ce week-end avec une wild-card.

Un tour plus tard, et alors que Davies et Rea tentaient de faire le trou, Sykes a réussi à reprendre l'avantage sur l'invité de la course, avant de retrouver peu après un rythme digne de ses ambitions. Ses 2"6 de retard sur le leader dans le sixième tour n'allaient bientôt n'être qu'un mauvais souvenir.

Premier événement qui allait jouer en faveur de Tom Sykes : la chute de Chaz Davies dans le septième tour, précisément au moment où le pilote au numéro 66 bouclait son meilleur tour de la course. Victime d'une perte de l'avant dans Goddards, le Gallois est reparti en dehors de la zone des points. Il allait remonter dans le classement tout au long de la course avec, dira-t-il, de bonnes sensations, mais le mal était fait pour son résultat final et son compteur au championnat.

Jonathan Rea s'est donc retrouvé à son tour aux commandes de la course, une place qu'il allait conserver durant 11 tours. Mais derrière lui, l'homme des lieux se faisait de plus en plus pressant. Une série de tours en 1'27"9 a ramené l'Anglais à une demi-seconde de son coéquipier : on en était alors à la mi-course et tout était à refaire pour Rea.

Une première attaque de Sykes s'est soldée par une riposte du leader du championnat, avant un dépassement cette fois décisif à six tours de l'arrivée, dans Goddards. On pensait se diriger vers un superbe duel pour les tours restants, néanmoins Jonathan Rea a d'emblée donné des signes de faiblesse, avec des chronos soudain catastrophiques. À trois tours de l'arrivée, c'était le coup de grâce : un highside dans Craner Curves, un rapide virage en descente, envoyait le pilote dans les airs et laissait sa moto en miettes dans la voie de dégagement. Plus de peur que de mal pour Rea, mais son doigt accusateur vers sa moto (ou ses pneus ?) confirmait qu'il n'avait pas eu les moyens de se battre comme il l'entendait.

 

Devant, Tom Sykes pouvait terminer sa course en roue libre pour aller chercher sa première victoire depuis l'été dernier et la neuvième consécutive qu'il signe sur cette piste où, décidément, il a plus d'un atout dans la manche. Avec les faux-pas de ses rivaux, il repasse en deuxième position au championnat au détriment de Davies et revient à 50 points de Rea.

L'exploit d'Alex Lowes

Le départ de la course n'avait pas seulement été marqué par la prise de pouvoir – provisoire – de Chaz Davies, il avait aussi vu Leon Haslam s'infiltrer à l'intérieur avec force, obligeant Eugene Laverty à l'éviter, ce qui allait pousser Alex Lowes à élargir. À partir de là, le pilote Yamaha a livré la course de sa vie.

Incroyable Lowes, capable de remonter de la 19e à la… troisième place ! Avec des chronos qui n'avaient rien à envier à ceux des leaders, l'Anglais semblait transcendé sur son sol national et personne n'a su lui résister durant ce récital époustouflant. Le dernier tour lui a même offert le podium, le premier qu'il signe depuis 2015, suite à une faute de dernière minute de Marco Melandri, alors troisième.

C'est donc un podium 100% britannique qui s'est constitué cet après-midi à Donington, car Leon Haslam est parvenu à tenir son rang malgré une course très solitaire et des sensations moins bonnes qu'hier dans la chaleur. Un podium heureux, mais digne, les trois pilotes ayant endossé un t-shirt en mémoire de Nicky Hayden et n'ayant pas sabré le champagne.

Passé par Haslam dans le premier tour puis par Lowes alors que l'arrivée était en vue, Marco Melandri marque donc les points de la quatrième place et s'adjuge la pole position de la Course 2, laquelle se basera sur une grille de départ inversée. Malgré des difficultés évidentes, l'Italien est venu à bout de Leandro Mercado, qui finira également par être passé par Van der Mark et Camier. Chaz Davies est quant à lui remonté jusqu'à la huitième position pour limiter les dégâts.

On signalera encore l'abandon de Stefan Bradl, rentré au stand à sept tours de l'arrivée.

La deuxième course de la catégorie WSBK se tiendra dimanche à 15h heure locale, 16h en France, après un warm-up en matinée.

 Donington – WSBK – Course 1

Pos.PiloteMotoÉcart
1 united_kingdom Tom Sykes  Kawasaki 33'56.457
2 united_kingdom Leon Haslam  Kawasaki 16.500
3 united_kingdom Alex Lowes  Yamaha 19.170
4 italy Marco Melandri  Ducati 19.699
5 netherlands Michael van der Mark  Yamaha 21.454
6 united_kingdom Leon Camier  MV Agusta 23.376
7 argentina Leandro Mercado  Aprilia 24.979
8 united_kingdom Chaz Davies  Ducati 26.988
9 spain Jordi Torres  BMW 34.910
10 spain Xavi Forés  Ducati 35.178
11 spain Román Ramos  Kawasaki 38.585
12 italy Lorenzo Savadori  Aprilia 39.824
13 ireland Eugene Laverty  Aprilia 44.623
14 switzerland Randy Krummenacher  Kawasaki 52.539
15 italy Raffaele De Rosa  BMW 58.875
16 italy Ayrton Badovini  Kawasaki 1'03.994
17 san_marino Alex de Angelis  Kawasaki 1'06.816
18 czech_republic Ondrej Jezek  Kawasaki 1'14.800
Ab. united_kingdom Jonathan Rea  Kawasaki 3 tours
Ab. germany Stefan Bradl  Honda 7 tours
Ab. italy Riccardo Russo  Yamaha 7 tours
Ab. united_kingdom Jake Dixon  Kawasaki 9 tours
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Donington
Sous-évènement Samedi - Course 1
Circuit Donington Park
Type d'article Résumé de course