Tito Rabat remplace Lucas Mahias, blessé

La rude saison de Lucas Mahias semble devoir s'arrêter là. Le Français, qui souffre toujours du poignet, va céder sa place à Tito Rabat au moins pour la manche de Portimão.

Tito Rabat remplace Lucas Mahias, blessé

Blessé depuis la manche d'Assen, cet été, Lucas Mahias continue de souffrir de sa fracture du scaphoïde de la main gauche, toujours douloureuse malgré l'opération subie dans les jours qui ont suivi sa chute afin de la soigner.

Après un week-end une nouvelle fois compliqué à Jerez, le Français a décidé, en accord avec son équipe, Kawasaki et le personnel médical de la Dorna de suspendre sa saison afin de prendre le temps de se remettre. "Il a été décidé à Jerez que Mahias se ferait à nouveau opérer pour cette blessure, ce qui va le forcer à manquer les trois dernières manches de la saison, à Portimão, en Argentine et en Indonésie", précise le site officiel du WorldSBK.

Pour la manche portugaise, qui aura lieu cette semaine, c'est donc Tito Rabat qui va assurer son remplacement. Fraîchement séparé de son équipe, le pilote espagnol, débutant en WorldSBK cette année, va prendre le guidon de la Kawasaki Ninja ZX-10RR du team Puccetti, une toute nouvelle expérience pour lui après avoir découvert la discipline sur une Ducati Panigale V4R qu'il a eu bien du mal à dompter.

"Je suis très content de pouvoir avoir cette superbe opportunité", se réjouit l'ancien pilote de Grand Prix. "Je connais la piste de Portimão, à la fois pour y avoir couru en MotoGP et pour y avoir beaucoup roulé avec une moto de route afin de m'entraîner. J'espère faire un bon week-end, obtenir de bons résultats et montrer mon potentiel. Je souhaite remercier Manuel Puccetti et toute son équipe pour m'avoir offert cette possibilité, dont j'espère pouvoir profiter de la meilleure façon."

Le Champion du monde Moto2 de 2014, âgé de 32 ans, a connu des débuts très compliqués en dérivées de la série. Au cours des huit premières manches du championnat, il a obtenu seulement deux entrées dans le top 10, avec pour meilleur résultat une neuvième place à Estoril. La manche de Magny-Cours, en début de mois, a marqué sa rupture avec le team Barni, et il a depuis manqué à l'appel à Barcelone et Jerez.

Lire aussi :

partages
commentaires
Razgatlioglu pourrait tester la Yamaha du MotoGP
Article précédent

Razgatlioglu pourrait tester la Yamaha du MotoGP

Article suivant

Loris Baz tiraillé entre son désir de WorldSBK et le MotoAmerica

Loris Baz tiraillé entre son désir de WorldSBK et le MotoAmerica
Charger les commentaires