Torres et Biaggi devant mais Haslam derrière

Il faudra bel et bien compter sur Aprilia lors des deux manches dominicales qui se dérouleront sur un tracé de Sepang qui accueille le dixième meeting de cette saison de Superbike. Dominatrice l’an dernier, avec deux doublés à la clé, elles seront trois cette fois à jouer la gagne. Et deux d’entre elles pointent dans le top 5. Ceci dit, à Noale, on aime jouer entre les générations puisque c’est le rookie de l’année Jordi Torres qui mène les troupes devant le vétéran pigiste Max Biaggi. Le tout sous les yeux d’un Leon Haslam qui s’enterre un peu plus après la déception de Laguna Seca il y a deux semaines.

Débutons par le Britannique qui a été loin du compte au cours d’une Superpole conclue à une bien modeste huitième position. Ceci alors que les séances d’essais libres s’étaient bien déroulées, à commencer par la troisième, caractérisée par un retentissant triplé des RSV4 RF.

Mais au moment de concrétiser pour une bonne place sur la grille de départ, le fils de la légende vivante britannique Ron s’est éteint : "Tout allait bien le matin", commente celui qui est quatrième au classement général provisoire. "Mais malheureusement, l’après-midi a été différente. Nous avons rencontré des soucis qui sont en cours d’expertise. Il nous faut améliorer notre rythme de course, mais avant tout, il faut que je retrouve mes sensations de ce matin. Si c’est possible, je pense pouvoir faire deux belles manches."

Je suis content de la façon dont les choses ont tourné. J’espère faire deux bonnes courses dimanche. Je veux me battre avec les hommes de tête.

Max Biaggi

Un mystère qui n’a pas touché un Jordi Torres en pleine éclosion au sein de ce qui reste pour lui un nouveau peloton : "Ce matin, nous avons été assez rapide alors que nous étions essentiellement concentrés sur les réglages pour la course afin d’être certain de tenir la distance sur un bon rythme" raconte l’ancien du Moto2. "Ce sera aussi notre objectif lors du warm-up car nous avons besoin de progresser encore."

"Sinon, j’ai enfin été en mesure de tirer le meilleur des pneus de qualification grâce à l’expérience accumulée durant les neuf derniers meetings. J’aurais pu cependant attaquer encore un peu plus lors de mon tour le plus rapide. Je manque encore un peu de férocité. Nous verrons comment ça va se passer demain. Ma position est bonne et j’espère que mes résultats seront à l’unisson."

Et Max Biaggi? Comme il l’avait prédit, le second jour a été une autre histoire que celle de l’entame terminée en haut de la hiérarchie. Mais le corsaire ne s’est pas désuni et il a même trouvé la ressource dans les derniers instants pour se propulser à un quatrième rang qui l’autorise à envisager l’exploit ce dimanche : "Je suis content de la façon dont les choses ont tourné. Dans les ultimes moments, on a trouvé des petites choses qui nous aideront pour les deux courses de demain. Cela montre combien il est crucial de bien profiter de chaque séance d’essai."

"Les tests de la semaine dernière ont été perturbés par la pluie et ils ne m’ont pas permis d’atteindre le niveau mental et physique qu’ont les pilotes permanents. J’espère faire deux bonnes courses dimanche. Je veux me battre avec les hommes de tête et pour ça, il sera essentiel de prendre un bon départ." Lors de sa dernière apparition en course à Misano, l’Empereur Romain avait pris par deux fois la sixième place. Autant dire qu’il espère bien mieux de sa campagne malaisienne.    

Lire aussi: Sykes comblé et Rea frustré

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Sepang
Sous-évènement Samedi
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Max Biaggi , Leon Haslam , Jordi Torres
Équipes Aprilia Racing Team
Type d'article Résumé de qualifications
Tags aprilia, maiaisie, sepang, superbike, wsbk