Une victoire record, que Tom Sykes dédie à Nicky Hayden

partages
commentaires
Une victoire record, que Tom Sykes dédie à Nicky Hayden
Par : Léna Buffa
27 mai 2017 à 17:30

L'homme de Donington était aussi irrésistible qu'ému en remportant samedi sa neuvième victoire de suite sur la piste anglaise.

Podium : deuxième place pour Leon Haslam, Puccetti Racing
Podium : le deuxième Leon Haslam, Puccetti Racing, le vainqueur Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing, vainqueur de la course
Podium : le deuxième Leon Haslam, Puccetti Racing, le vainqueur Tom Sykes, Kawasaki Racing, le troisième Alex Lowes, Pata Yamaha
Tom Sykes, Kawasaki Racing, passe Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Bike of Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing

Tom Sykes a répondu présent à un rendez-vous qui avait tout d'un Everest. Lui qui n'avait plus gagné depuis juillet dernier, se présentait à Donington avec la possibilité d'y établir un record, à condition de s'imposer ce samedi. Pas simple au vu des dernières semaines qu'il a connues, largement marquées par ses problèmes de santé et outrageusement dominées par Jonathan Rea.

Et pourtant. Cinquième pole position – et nouveau temps record – suivie d'une neuvième victoire consécutive : Tom Sykes a marqué de son sceau cette journée à Donington. Sur la piste qui l'a vu mener une course WSBK pour la première fois et signer son premier podium, en 2008, il fait désormais office de référence absolue et n'a pas déçu les attentes élevées placées sur lui.

Il s'est simplement un peu compliqué la vie, en laissant Davies, Rea et Haslam prendre l'avantage au départ. Il a réussi à rapidement repasser le dernier cité, présent ce week-end en tant que wild-card, puis une fois que le pilote Ducati est parti à la faute, Sykes a pu capitaliser sur sa montée en puissance pour rejoindre le seul obstacle encore présent devant lui : le leader du championnat.

Plus rapide, l'Anglais a fondu sur la Kawasaki numéro 1 et attendu son heure. Après une première tentative vaine, il a trouvé l'ouverture dans le 18e tour, alors que Rea connaissait les pires difficultés, ce qui allait le mener à la chute quelques minutes plus tard. La messe était dite, Sykes aura été tout bonnement irrésistible aujourd'hui.

"La course en elle-même a été difficile, vraiment difficile", explique-t-il au site officiel du WSBK. "Le vent m'a causé beaucoup de problèmes, mais j'ai continué à me battre et j'ai ajusté un peu le poids de mon corps sur la moto, parce que j'étais vraiment en difficulté. Au début, j'ai fait quelques erreurs dans certaines portions, mais je me suis reconcentré et au final ça s'est bien passé. La moto était difficile à manier, mais suffisamment maniable pour que j'en termine avec 25 points. C'est génial pour le championnat, c'est vraiment ce dont on avait besoin."

"Cette journée a été aussi bonne qu'on pouvait l'attendre et j'en suis très heureux", se réjouit-il, pas peu fier d'avoir résisté à son coéquipier. "Jonathan a attaqué tout le week-end, il a cherché où j'étais fort, il voulait vraiment mettre un terme à ma série ici, à Donington Park, alors signer la pole et gagner ce samedi c'est sympa. Comme je l'ai dit hier à mon chef mécano, le team m'a donné une bonne moto, un package vraiment correct et régulier, et je savais que je pouvais donner quelque chose en plus dans certaines portions."

Si sa joie est manifeste, Tom Sykes a tout de même tenu à célébrer ce succès dans la sobriété et, à chaque interview, il a avant tout eu une pensée pour Nicky Hayden, à qui le championnat rendait hommage à la mi-journée. "Ce week-end de course est surréaliste, en particulier parce que Nicky n'est pas là, dans le stand d'à-côté, avec son grand sourire. Mes condoléances à la famille et aux amis proches de Nicky. Cela a été un week-end étrange de ce point de vue-là. Il va grandement nous manquer. J'aimerais faire une petite chose, à savoir lui dédier ma victoire", a-t-il fait savoir.

Première victoire, premier départ de la 9e place

Avec cette première victoire, Tom Sykes décroche pour la première fois l'honneur… de rétrograder à la neuvième place sur la grille de départ de la Course 2, selon le principe de grille inversé mis en place cette année. Alors, à quoi s'attend-il demain pour cette seconde course ? "Une autre bagarre !" répond-il, rieur et déjà excité par le challenge. "Je ne dirais pas que je suis d'accord avec cette règle, mais c'est la même pour tout le monde. Il faut s'accommoder de cette situation, garder le sourire et essayer encore."

"J'ai le sentiment que je serai mieux préparé pour demain", admet Tom Sykes. "Aujourd'hui, il a fallu que je réajuste ce que j'étais en train de faire, parce que tout le week-end j'ai roulé seul et il était facile de faire des temps, aujourd'hui il a fallu que je me bagarre un peu. Ça m'est probablement bénéfique, parce que je sais désormais à quoi m'attendre pour demain. Quand j'ai été attaquer certains pilotes, j'ai eu un retour un peu négatif de l'avant de la moto et c'est bien, ça me prépare mieux pour demain."

Le vainqueur de ce samedi tentera assurément de poursuivre cette série victorieuse à Donington, entamée en 2013. Il a en outre l'opportunité d'égaler dimanche le record de podiums établi sur cette piste, puisqu'il ne lui en manque qu'un pour se porter au niveau des 13 réalisations de Troy Corser. Pourquoi s'en priver ?

Grille de départ Course 2

1re ligne 1. italyM. Melandri 2. netherlandsM. vd Mark 3. united_kingdom  L. Camier
2e ligne 4.  L. Mercado 5. united_kingdom C. Davies 6. spain J. Torres
3e ligne 7. united_kingdom A. Lowes 8. united_kingdom L. Haslam 9. united_kingdom T. Sykes
4e ligne 10. united_kingdom J. Rea 11. ireland E. Laverty 12. spain X. Forés
5e ligne 13.  L. Savadori 14. switzerland R. Krummenacher 15. san_marino A. de Angelis
6e ligne 16.  J. Dixon 17. germany S. Bradl 18. italy R. De Rosa
7e ligne 19. spainR. Ramos 20. italy R. Russo 21. czech_republic O. Jezek
8e ligne 22. italy A. Badovini    
Article suivant
Course 1 - Sykes au rendez-vous de l'Histoire, Rea et Davies tombent

Article précédent

Course 1 - Sykes au rendez-vous de l'Histoire, Rea et Davies tombent

Article suivant

Une perte de pression de son pneu a fait chuter Jonathan Rea

Une perte de pression de son pneu a fait chuter Jonathan Rea
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Donington
Catégorie Samedi - Course 1
Lieu Donington Park
Pilotes Tom Sykes
Équipes Kawasaki
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions