Après Phillip Island, objectif victoire pour Ducati en Thaïlande

partages
commentaires
Après Phillip Island, objectif victoire pour Ducati en Thaïlande
Par : Willy Zinck
9 mars 2017 à 15:36

Les pilotes Ducati se sont certes inclinés face à Jonathan Rea en Australie, mais il n'en demeure pas moins qu'ils ont réalisé une première manche solide. Il ne leur reste donc plus qu'à concrétiser, peut-être ce week-end à Buriram.

Podium : le deuxième, Chaz Davies, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team, Chaz Davies, Ducati Team
Le deuxième, Chaz Davies, Ducati Team, le troisième, Marco Melandri, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Podium : le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing, le deuxième, Chaz Davies, Ducati Team, le troisième, Marco Melandri, Ducati Team
Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Chaz Davies, Ducati Team
Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Chaz Davies, Ducati Team
Jonathan Rea, Kawasaki Racing devant Chaz Davies, Ducati Team
Podium : le troisième, Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team, Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Marco Melandri, Ducati Team
Dauphin de Kawasaki lors des deux derniers championnats, l'objectif est clair pour Ducati cette saison : damer le pion à l'équipe japonaise et décrocher enfin ce Graal qui se refuse aux troupes de Borgo Panigale depuis trop longtemps.

Malgré un très bon niveau de compétitivité à Phillip Island, Marco Melandri et surtout Chaz Davies ont de nouveau terminé derrière le double Champion du monde en titre, Jonathan Rea, vainqueur des deux courses en Australie.
Mais à y regarder de plus près, l'écart séparant les "Verts" des "Rouges" est bien plus ténu qu'il n'y paraît. Davies a certes fini deuxième lors des deux premières courses de la saison – ce qui est déjà une belle preuve de régularité et un élément de validation de la performance des Panigale cette année – mais le Gallois n'a échoué à chaque fois que pour une poignée de centièmes !
 
Quant à son coéquipier Marco Melandri, celui-ci a fait preuve d'une remarquable vélocité pour ce qui constituait ni plus ni moins que son retour à la compétition. Après avoir signé le troisième temps lors de la Superpole, juste devant Davies, l'Italien a été victime d'une chute lors de la Course 1, consécutive à un contact avec Alex Lowes, avant de se reprendre et de finir sur le podium le dimanche.

Fin de série pour Davies, en attendant mieux

La série de six victoires, entamée en fin de saison dernière, a beau avoir été interrompue pour Chaz Davies, le Gallois a de quoi être satisfait de son début de saison, et peut se montrer confiant à l'approche de la deuxième manche, en Thaïlande. "Nous avons bien débuté l'année et je suis impatient de reprendre la piste", explique-t-il.
 
Davies reconnaît néanmoins qu'il faudra beaucoup d'huile de coude et surtout de meilleurs réglages que lors des deux précédentes éditions en Asie du Sud-Est s'il veut poursuivre sur sa lancée. "Avec du recul, je ne pense pas que nous ayons déjà été dans le coup niveau réglages en Thaïlande [...]. Je suis vraiment excité d'essayer la Panigale R dans sa version 2017 ici. Je pense que les longues lignes droites vont être moins problématiques, car nous avons fait des progrès en termes de puissance. La piste est exigeante au niveau des pneus, et courir ici ne va pas être une partie de plaisir en raison de la chaleur, mais il y a de quoi être impatient."
 
Un retour dont ne peut disposer Melandri, lui qui n'a encore jamais couru sur le Circuit International Chang. Le transalpin s'inquiète cependant des conditions météo, tout comme son coéquipier. "Je n'ai jamais couru en Thaïlande, mais la piste semble vraiment belle et facile à appréhender", déclare avec enthousiasme le pilote Aruba.it Racing. "Je pense que l'asphalte sera aussi une variable à évaluer, étant donné qu'à la télé il semble que les pilotes ont été forcés d'adopter des trajectoires particulières. La chaleur représente aussi un aspect crucial à prendre en compte."
Melandri n'a cependant pas perdu de temps et a déjà bûché sur la préparation de l'événement avec ses mécaniciens et ingénieurs. "Nous avons déjà fait un débriefing technique avec mon équipe, vu que le circuit de Buriram semble requérir quelques ajustements spécifiques au niveau des réglages. Je fais complètement confiance à mon team. Ce sera important de partir du bon pied le vendredi et de bien régler la moto, moins pour la Superpole que pour la Course 1."
 
Avec à la clé, peut-être, la victoire face aux Kawasaki.
Article suivant
Pour Honda, il est (déjà) urgent de réagir

Article précédent

Pour Honda, il est (déjà) urgent de réagir

Article suivant

EL1 - Rea arrache le meilleur temps à Buriram

EL1 - Rea arrache le meilleur temps à Buriram
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Buriram
Lieu Chang International Circuit
Pilotes Marco Melandri , Chaz Davies
Auteur Willy Zinck
Type d'article Preview