WSS - Cortese retrouve la victoire et talonne Mahias

partages
commentaires
WSS - Cortese retrouve la victoire et talonne Mahias
Par : Léna Buffa
17 avr. 2018 à 14:35

Six ans après sa dernière victoire en Moto3, Sandro Cortese a fait son retour au sommet, en décrochant son premier succès en Supersport, où il s'installe désormais derrière Lucas Mahias au championnat.

Sandro Cortese, Kallio Racing
Randy Krummenacher, BARDAHL Evan Bros. WorldSSP Team
Federico Caricasulo, GRT Yamaha Official WorldSSP Team
Anthony West, EAB Antwest Racing, Rob Hartog, Team Hartog Against Cancer
Le départ
Nacho Calero, Orelac Racing VerdNatura, Andrew Irwin, CIA Landlord Insurance Honda
Jules Cluzel, NRT
Andrew Irwin, CIA Landlord Insurance Honda
Niki Tuuli, CIA Landlord Insurance Honda
Podium : Federico Caricasulo, GRT Yamaha Official WorldSSP Team, Sandro Cortese, Kallio Racing
Lucas Mahias, GRT Yamaha Official WorldSSP Team
Randy Krummenacher, BARDAHL Evan Bros. WorldSSP Team
Luke Stapleford, Profile Racing, Kyle Kyle Smith, GEMAR Team Lorini
Ana Carrasco, Scott Deroue

Sur un MotorLand Aragón baigné de soleil, le Championnat du monde Supersport a été l'hôte, dimanche, d'une résurrection, celle de Sandro Cortese. Engagé en Grand Prix jusqu'à l'an dernier, le pilote allemand, premier Champion du Moto3 en 2012, a confirmé sa reconversion réussie en WSS lorsque, après un début de saison déjà bon, il a été cueillir ses premières récompenses, signant même le hat trick.

Pour l'arrivée du Supersport en Europe, Cortese s'est adjugé son premier départ de la pole position dans la catégorie qu'il a rejointe depuis peu, se positionnant sur la grille devant Mahias et le coéquipier de celui-ci Caricasulo. Pour sa part, Jules Cluzel se qualifiait sixième derrière De Rosa et Krummenacher.

À l'extinction des feux, c'est sur la deuxième ligne, justement, qu'il fallait avoir l'œil car De Rosa et Cluzel ont grillé la politesse au trio de tête. Cependant, la MV Agusta n'a pas longtemps résisté aux assauts des Yamaha et De Rosa s'est fait avaler par Cluzel, Cortese, Caricasulo et Mahias dès la fin du premier tour. L'Italien a tout de même donné des signes de résistance face à Mahias, avec qui il a longuement bataillé pour la quatrième place, tout en gérant la pression initiale de Morais et Krummenacher.

Pendant ce temps, Cluzel dictait le rythme devant, mais sans parvenir à se détacher d'un Cortese menaçant. À dix tours de l'arrivée, le Français a subi l'attaque de l'Allemand, puis il s'est fait déborder par Caricasulo sans tarder, rétrogradant ainsi à la troisième place qui allait être la sienne sur la ligne d'arrivée.

Devant le Français, Caricasulo a maintenu la pression jusqu'à la fin de la course, poussant Cortese à l'excellence. Momentanément passé en tête à quatre tours de l'arrivée, l'Italien a donné le coup d'envoi d'un sprint final haletant, durant lequel Cluzel est parvenu à revenir au contact. Mais c'était sans compter sur la solidité d'un Cortese invincible, capable d'une résistance inébranlable pour aller chercher ce qui est sa première victoire mondiale en six ans.

"Je suis très, très heureux et je savoure le moment", se félicite le vainqueur. "J'ai senti dès les premiers essais libres que nous avions une bonne vitesse et, après la pole position, j'ai commencé à penser qu'on pourrait peut-être se battre pour la pole position. […] Dès les premiers tours, j'ai pensé que quelque chose était possible et dès que j'ai pu je me suis tenu à l'écart de toute bagarre et de tout problème avec Cluzel et Caricasulo. Mon plan était le bon."

Déjà troisième en Thaïlande, Federico Caricasulo grimpe d'un cran et réduit son retard sur la tête du championnat, tandis que Cluzel signe son premier podium de la saison et se rattrape parfaitement après les points perdus en Thaïlande. "J'espère que la saison commence maintenant pour nous", souligne le Français. "J'ai essayé d'aller chercher la victoire, mais ça n'était pas possible aujourd'hui. Les deux pilotes devant moi étaient plus rapides. J'ai juste essayé de faire le maximum pour créer un écart avec le quatrième et c'est ce que j'ai réussi à faire, donc je suis très content de cette course."

Mahias, un leader suivi de près

Si bien parti, De Rosa avait réussi à se maintenir devant Mahias après l'attaque groupée des Yamaha, néanmoins l'Italien a vu ses espoirs partir – littéralement – en fumée lorsque sa moto l'a abandonné à neuf tours de l'arrivée. Le Champion du monde en titre s'est alors maintenu en quatrième position jusqu'au drapeau à damier, confirmant sa reprise de pouvoir au championnat face à la débâcle subie par Krummenacher.

Ce dernier, arrivé en Aragón en leader du championnat, à égalité de points avec le Français, a perdu tout espoir de conserver les commandes en chutant dans le quatrième tour. Reparti en fond de peloton, le Suisse en a été quitte pour une belle remontée, qui allait le mener vers une 11e place inespérée. Son compagnon de début de course, Sheridan Morais, s'est quant à lui fait déborder par Kyle Smith et Luke Stappleford dans la dernière partie de la course.

On notera encore la 16e place de Corentin Perolari, qui faisait ses débuts en WSS avec le GMT94 et termine à trois secondes des points.

Précédemment quatrième du championnat à égalité de points avec Caricasulo, Sandro Cortese passe ainsi à la deuxième place du championnat, le tout en l'absence de Kenan Sofuoglu, quintuple Champion du monde de la catégorie et actuellement sur la touche sur blessure. Ce sera encore le cas à Assen cette semaine, où les quatre premiers se présenteront séparés de seulement neuf points.

 WSS - MotorLand Aragón

Pos. Pilote  Moto  Écart
1 Sandro Cortese Yamaha  
2 Federico Caricasulo Yamaha 1.426
3 Jules Cluzel Yamaha 1.639
4 Lucas Mahias Yamaha 5.533
5 Kyle Smith Honda 14.201
6 Luke Stapleford Triumph 14.610
7 Sheridan Morais Kawasaki 14.771
8 Niki Tuuli Honda 18.507
9 Anthony West Kawasaki 18.590
10 Rob Hartog Kawasaki 20.108
11 Randy Krummenacher Yamaha 21.180
12 Loris Cresson Yamaha 30.046
13 Eemeli Lahti Suzuki 37.478
14 Michael Canducci Kawasaki 37.979
15 Stefan Hill Triumph 45.001
16 Corentin Perolari Yamaha 48.060
17 Nacho Calero Kawasaki 48.679
18 Hannes Soomer Honda 48.789
19 Jaimie Van Sikkelerus Honda 49.120
20 Andrew Irwin Honda 49.372
21 Péter Sebestyén Kawasaki 50.618
22 Wayne Tessels Kawasaki 58.624
23 Thomas Gradinger Yamaha 1'07.635
24 Lachlan Epis Kawasaki 1'10.929
Ab. Hikari Okubo Kawasaki  
Ab. Raffaele De Rosa MV Agusta  
Ab.
Ayrton Badovini MV Agusta  
Ab. Alfonso Coppola Yamaha  
Prochain article WSBK
Laverty "coincé dans un cauchemar" après sa chute en Thaïlande

Article précédent

Laverty "coincé dans un cauchemar" après sa chute en Thaïlande

Article suivant

Aragón : le triomphe de Rea et Davies en images

Aragón : le triomphe de Rea et Davies en images

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Aragón
Catégorie SSP - Course
Lieu Motorland Aragon
Auteur Léna Buffa
Type d'article Résumé de course