Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
33 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
Course dans
10 Heures
:
36 Minutes
:
44 Secondes
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

WSS - Cortese signe un 2e succès et prend la tête du championnat

partages
commentaires
WSS - Cortese signe un 2e succès et prend la tête du championnat
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
28 mai 2018 à 08:30

Le pilote allemand a mené une course d'attaque pour remporter une deuxième course cette saison, après celle en Aragón. Il devance le Français Jules Cluzel et Raffaele de Rosa.

Sandro Cortese, Kallio Racing
Sandro Cortese, Kallio Racing
Randy Krummenacher, BARDAHL Evan Bros. WorldSSP Team, Sandro Cortese, Kallio Racing
Sandro Cortese, Kallio Racing
Raffaele De Rosa, MV Agusta Reparto Corse by Vamag
Sandro Cortese, Kallio Racing
Randy Krummenacher, BARDAHL Evan Bros. WorldSSP Team
Jules Cluzel, NRT
Sandro Cortese, Kallio Racing
Lucas Mahias, GRT Yamaha Official WorldSSP Team
Jules Cluzel, NRT, en pole position
Raffaele De Rosa, MV Agusta Reparto Corse by Vamag
Lucas Mahias, GRT Yamaha Official WorldSSP Team
Jules Cluzel, NRT
Lucas Mahias, GRT Yamaha Official WorldSSP Team
Randy Krummenacher, BARDAHL Evan Bros. WorldSSP Team

Au terme de la sixième manche de la saison 2018 de Supersport, le championnat apparaît plus serré que jamais, le top 4 se tenant dans un mouchoir de poche – 12 points pour être précis.

Et cette fois-ci, c'est Sandro Cortese qui récupère la tête du classement, après une deuxième victoire cette année qui lui permet de passer devant l'ancien duo en tête du général, composé de Randy Krummenacher et Lucas Mahias, tout en préservant un avantage ténu sur le poleman de cette manche britannique, Jules Cluzel.

Vingt-quatre heures plus tôt, ce sont en effet les Français qui avaient eu la part belle en s'accaparant les deux premières positions sur la grille, Cluzel devançant Mahias. L'Auvergnat, qui sortait de deux succès à Assen et Imola, a donc enfoncé le clou en Angleterre en renouant avec une Superpole qui lui échappait depuis le début de la saison dernière – la 20e de sa carrière.

Bien décidé à enchaîner sur un troisième succès d'affilée, le pilote du NRT a réussi sans mal à faire le holeshot, alors que l'envol a été plus compliqué pour son compatriote, Mahias étant victime de wheelie à l'extinction des feux.

Sandro Cortese et Raffaele de Rosa n'en demandaient pas tant et ont pris l'avantage sur le Montois, relégué en quatrième position à la fin de la première boucle. Le premier cité a par la suite pris en chasse Cluzel, parvenant à faire la jonction et à appliquer une forte pression sur l'Auvergnat alors que le premier quart de la course touchait à sa fin.

Et c'est finalement au prix d'une manœuvre musclée, à la suite de laquelle le pilote allemand s'excusera auprès du Français, que celui-ci a récupéré le leadership dans le huitième tour, pour filer vers sa deuxième victoire de l'année après celle obtenue en Aragón.

"La course a été très difficile", commentait le vainqueur. "Cette piste est physiquement très dure. Je me suis bien senti dès le début. Le rythme imprimé par Jules était très élevé et, au bout de quatre ou cinq tours, je me suis dit que je devais essayer de le passer et de prendre mon propre rythme parce que sur les courses précédentes, j'ai toujours fait une faute en courant en paquet, sans parvenir à passer, et compte tenu de mon style de pilotage j'ai eu des difficultés. Après l'avoir passé, il m'a fallu quelques tours avant de me creuser une petite avance et à la fin je me suis senti super bien."

"Je suis super content d'être encore sur le podium", se félicitait Cluzel, rapportant un mauvais choix de pneus ne lui ayant pas permis de faire mieux que deuxième. "C'était une course plutôt compliquée pour moi. J'ai fait un bon départ, j'ai essayé de faire mon rythme de course, de m'appliquer, sauf que j'avais pas mal de difficulté avec l'avant sur les entrées de virage, et pas mal aussi en sortie avec l'arrière : on a fait une erreur de choix de pneumatique. Sandro Cortese avait un choix différent de pneu et c'était le seul avec ce choix-là sur le podium. Il a fait du bon travail et ça n'était pas possible pour moi d'aller chercher mieux, donc je suis content d'avoir fini et d'avoir marqué le maximum de points possible."

Krummenacher fait le show, De Rosa engrange

Derrière, c'est l'ancien leader du championnat, Randy Krummenacher, qui a assuré l'essentiel du spectacle. Parti quatrième, le Suisse a manqué son départ, cédant une position à De Rosa et Hikari Okubo. Mais il a par la suite patiemment refait son retard, prenant le dessus sur le pilote japonais avant d'en faire de-même sur Mahias, qui bouclait la première partie de course en cinquième position.

Le Montois n'avait cependant pas dit son dernier mot, surtout face à celui qui le devançait au championnat d'une petite unité seulement. Le pilote Yamaha a ainsi repris sa position dans Craner Curves dans le 14e tour, avant de devoir définitivement s'incliner dans les dernières boucles suite à une dernière charge de son adversaire.

Devant, les positions se sont stabilisées après l'attaque de Cortese sur Cluzel. Ce dernier a cependant dû batailler ferme face à De Rosa, bien décidé à grimper d'un rang dans la hiérarchie. Celui-ci a bien cru parvenir à ses fins en passant temporairement le Français, qui a néanmoins répliqué dans les derniers tours de course.

Si Cluzel n'a donc pas réussi à remporter une troisième victoire consécutive cette saison, l'Italien peut lui se féliciter d'un troisième podium d'affilée. De Rosa, qui figure désormais à 35 points du nouveau leader au championnat, réalise un début d'année tonitruant, et pourrait d'ailleurs être encore plus proche au classement s'il n'avait pas rencontré un problème technique en Aragón.

Après une nouvelle course aussi serrée en Angleterre, le Supersport promet d'offrir encore beaucoup de spectacle lors de la prochaine manche, qui se déroulera en République Tchèque à Brno, du 8 au 10 juin prochains.

 WSS - Donington - Course

Pos. Pilote Moto Temps/Écart
1 Sandro Cortese Yamaha 30'30.800
2 Jules Cluzel Yamaha 1.377
3 Raffaele De Rosa MV Agusta 2.676
4 Randy Krummenacher Yamaha 4.618
5 Lucas Mahias Yamaha 5.059
6 Federico Caricasulo Yamaha 7.003
7 Ayrton Badovini MV Agusta 14.685
8 Thomas Gradinger Yamaha 16.315
9 Sheridan Morais Kawasaki 24.345
10 Andrew Irwin Honda 25.107
11 Anthony West Kawasaki 27.825
12 Loris Cresson Yamaha 29.708
13 Kyle Smith Honda 32.683
14 Hannes Soomer Honda 32.922
15 Corentin Perolari Yamaha 33.389
16 Luke Stapleford Triumph 34.217
17 Stefan Hill Triumph 45.174
18 Eemeli Lahti Suzuki 51.162
19 Alfonso Coppola Yamaha 55.775
20 Wayne Tessels Kawasaki 59.715
21 Michael Canducci Kawasaki 1'07.471
22 Javier Iturrioz Kawasaki 1'10.148
Ab. Rob Hartog Kawasaki  
Ab. Hikari Okubo Kawasaki  
Ab. Jaimie Van Sikkelerus Honda  
Ab. Ryan Vickers Honda  
Ab. Nacho Calero Kawasaki  

Article suivant
Donington - Course 2 : ce qu'ont dit les pilotes

Article précédent

Donington - Course 2 : ce qu'ont dit les pilotes

Article suivant

Les plus belles photos du Superbike à Donington

Les plus belles photos du Superbike à Donington
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Donington
Lieu Donington Park
Auteur Willy Zinck