24 Heures du Mans MotoGP
18 sept.
Événement terminé
WRC
18 sept.
Événement terminé
C
Rally d'Italie
29 oct.
Prochain événement dans
36 jours
Formule 1
11 sept.
Événement terminé
WSBK
18 sept.
Événement terminé
02 oct.
Prochain événement dans
9 jours
WEC
13 août
Événement terminé
12 nov.
Prochain événement dans
50 jours
Formule E
12 août
Événement terminé

Après son weekend le plus difficile en WTCC, Citroën veut comprendre

partages
commentaires
Après son weekend le plus difficile en WTCC, Citroën veut comprendre
Par :
, Motorsport.com Switzerland

Totalement dépassée sous la pluie par ses adversaires ce week-end sur le Moscow Raceway, l'équipe Citroën va s'efforcer de tirer les conclusions de ce meeting pour cerner le problème ayant affecté les C-Elysée sous la pluie.

Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Hugo Valente, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta; José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Claire Magnan, Team manager Citroen Racing et Yves Matton, Directeur de Citroen Racing

Ce weekend a constitué une première à plus d'un titre pour l'équipe Citroën. C'est la première fois en effet depuis l'engagement du constructeur français en WTCC début 2014 qu'aucune de ses voitures n'a accédé à la Q3. 

Première également pour José Maria Lopez, qui ne figure pas dans le top 5 des qualifications, ce qui ne lui était jamais arrivé depuis avril 2014 lors de sa toute première course sous les couleurs de Citroën. De surcroît, c'est la première fois que le pilote argentin n'accède pas au podium au moins une seule fois sur un meeting de WTCC. Cette fois, le natif de Cordoba a dû se contenter des 5e et 8e rangs : son moins bon weekend depuis ses débuts dans la série. 

"Ces deux courses ont été très difficiles", commente Lopez. "Au fil des tours, l’adhérence se dégradait et je ne pouvais pas résister au retour de nos adversaires. Ce sont des choses qui peuvent arriver, il faut juste que nous arrivions à comprendre. Dans le même temps, ce n’est pas un mauvais week-end puisque j’augmente l’écart en tête du Championnat du Monde ! Je suis impatient d’être à Vila Real, c’est un circuit que j’affectionne et j’espère rééditer ma victoire de l’an passé". 

De son côté, s'il a pu sauver un podium grâce à la grille inversée lors de la course d'ouverture, Yvan Muller, qualifié 8e, a chuté dans le classement au cours de la course principale, qu'il a conclu au 11e rang, bouté hors de la zone des points par la modeste Honda du jeune Ferenc Ficza. 

En manque total de grip, les Citroën C-Elysée n'ont certes pas été aidées par leur différence de poids par rapport à leurs adversaires - les voitures de la marque aux chevrons embarquaient 80 kg, contre 30 kg aux Honda et 20 kg aux Lada. Mais le surpoids n'explique pas tout, d'après Yves Matton, le directeur de Citroën Racing. 

Ce sont des choses qui peuvent arriver, il faut juste que nous arrivions à comprendre.

José Maria Lopez.

"Il est difficile de tirer un bilan positif après un week-end aussi difficile", constate ce dernier. "Les pilotes ont donné leur meilleur dans ces circonstances particulières et il faut féliciter Yvan pour ce podium."

"Il est difficile d’attribuer notre méforme à un paramètre particulier : le lest handicap de 80 kg, les conditions météo, l’exploitation des pneumatiques, le circuit en lui-même… C’est sans doute une combinaison de tout cela et nous allons devoir travailler pour comprendre ce qui n’a pas fonctionné. Bravo en tous cas à l’équipe Lada pour ces deux doublés, nous connaissons la joie d’obtenir de tels résultats, qui plus est à domicile !"

Même constat pour les Citroën du Sébastien Loeb Racing, qui ont enregistré pour meilleur résultat la 9e place de Mehdi Bennani dans la course d'ouverture.

Tarquini a récolté les fruits de son travail sur la Lada

Article précédent

Tarquini a récolté les fruits de son travail sur la Lada

Article suivant

Le WTCC et Honda en désaccord au sujet de la seconde Civic Zengo

Le WTCC et Honda en désaccord au sujet de la seconde Civic Zengo
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WTCC
Événement Moscou
Lieu Moscow Raceway
Pilotes Yvan Muller , José María López
Auteur Emmanuel Rolland