Bennani - "On va se battre"

E.R. - Le Castellet - Faute de pouvoir rivaliser pour les premières places lors des qualifications, Mehdi Bennani (Citroën) a su exploiter au mieux la règle de la grille inversée pour s'élancer en pole position pour la course 2, suite à son 10e chrono à l'issue de Q2. 

"C'était voulu", a expliqué le pilote marocain à Motorsport.com. "En Q2 on a vu que l'on se battait pour être 5e ou 6e, on savait qu'on allait pas viser le top 3, donc autant se concentrer sur la course 2. Mais c'était risqué car il fallait avoir un temps de référence exact. Je suis resté en piste pour savoir si je devais améliorer ou pas, et mon ingénieur m'a dit de ne pas le faire. Je devais repartir pour un tour lancé mais je me suis finalement abstenu".

Au Castellet, tout peut tout gagner ou tout perdre dans le premier virage.

Mehdi Bennani.

Reste que le pilote du Sébastien Loeb Racing aura fort à faire en course 2 pour se maintenir en tête de la course. Si la Lada de Jaap Van Lagen, qui s'élancera à ses côtés, ne devrait pas lui poser trop de problèmes, il est fort probable que les Citroën officielles, impériales en qualifications, remonteront rapidement dans la hiérarchie, même en devant s'élancer des 7e, 8e, 9e et 10e rang.

"Pour demain, on va se battre", promet Bennani. "J'aime bien le challenge, donc on va voir jusqu'où je vais tenir. En général on a un bon set-up de course, et j'ai également un bon rythme en course. En espérant que tout se passe bien car au Castellet, tout peut tout gagner ou tout perdre dans le premier virage. Pour les pneus, il ne faudra pas penser à rouler à 100% du premier au dernier temps, mais je doute que quiconque fasse ce genre de calcul demain, tout le monde va se donner à fond".

A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Paul Ricard
Circuit Circuit Paul Ricard
Pilotes Mehdi Bennani
Type d'article Interview
Tags bennani, castellet, citroen, wtcc