Thed Björk : "L'une des meilleures courses de ma carrière"

Impérial lors du meeting de Monza, où il a signé sa première pole avant de s'imposer dans la Course Principale au volant de sa Volvo, Thed Björk (Volvo) s'est imposé comme l'un des principaux prétendants au titre.

Si Björk avait subi la domination de son équipiers Nestor Girolami à Marrakech, le Suédois a repris la main au sein du clan Volvo lors du meeting de Monza. En qualifications tout d'abord, où il se positionnait régulièrement aux avant-postes, avant de signer sa première pole position en WTCC.

Lors de la Course d'Ouverture, il parvenait à se faufiler dans le peloton (il partait de la dixième place en raison de la grille inversée) pour arracher la quatrième place à Esteban Guerrieri (Chevrolet) dans les tout derniers mètres. Mais, jugé coupable d'un contact avec le pilote argentin lors de cette passe d'armes, il écopait d'une seconde de pénalité, qui le rétrogradait au cinquième rang.

Björk attendait toutefois la Course Principale pour briller, alors qu'il s'élançait de la pole position. Mais, mal parti, il cédait brièvement la première place à Tiago Monteiro (Honda) avant de récupérer son bien avant la fin du premier tour. De là, le Scandinave gérait tranquillement sa course, qu'il concluait finalement au premier rang avec plus de deux secondes sur son rival.

Une belle performance d'ensemble lors de ce week-end italien, qui permet à Thed Björk de se hisser à la deuxième place du championnat derrière Monteiro.

"Je me sentais complètement détendu"

“Pour moi, il s’agissait probablement de l’une des meilleures courses de ma carrière", se réjouissait Thed Björk à l'arrivée. "Je me sentais complètement détendu et je devais simplement exploiter ce dont je disposais avec la voiture et avec l’équipe, et c’était une belle sensation. Je dois juste m’exercer encore aux départs, mais après je me suis mis en chasse de Tiago. Je savais que je devais être dans son sillage pour voir si quelque chose pouvait arriver, mais j’ai pu avoir l’opportunité de le passer plus tôt."

"J’avais la vitesse, c’était une course incroyable ici à Monza, et j’ai juste savouré, je suis vraiment heureux. C’est ce que l’équipe avait dit que nous devions faire, ce n’est pas facile, mais c’est bon.”

Après une première année en WTCC l'an passé avec Volvo, son employeur de longue date – à qui il a offert son premier succès la saison dernière en Chine – Thed Björk fait partie des principaux favoris pour le titre mondial cette saison, avec ses équipiers de chez Volvo, ainsi que les deux fers de lance de l'équipe Honda officielle, Tiago Monteiro et Norbert Michelisz.

L'apport d'Yvan Muller

Un statut qu'il peut désormais assumer grâce à son expérience de l'an passé, à sa connaissance de l'équipe Volvo, mais aussi à un important travail sur les S60 cet hiver, avec un travail de développement mené par Yvan Muller, qui a rejoint les rangs de chez Volvo en début d'année.

"J'apprécie vraiment de travailler avec Yvan, et l'expérience qu'il apporte à l'équipe", continue Björk. "C'est vraiment un grand honneur de bénéficier de cette expérience. Je suis vraiment chanceux pour cela, et nous en sommes très heureux avec l'équipe. C'est vraiment agréable de travailler avec lui. J'ai de la chance de pouvoir m'imprégner de son expérience, même si ce sont juste des petits morceaux. Il nous a fait beaucoup progresser."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Monza
Circuit Autodromo Nazionale Monza
Pilotes Thed Björk
Équipes Polestar Cyan Racing
Type d'article Réactions