Citroën quitte le WTCC en 2017, sans Loeb en 2016!

partages
Citroën quitte le WTCC en 2017, sans Loeb en 2016!
Par : Emmanuel Rolland
19 nov. 2015 à 11:13

Le constructeur français a annoncé qu’il abandonnerait son programme en mondial de tourisme après 2016 pour ce concentrer sur le WRC, qu'il mettra en pause l'an prochain, alors que Sébastien Loeb quitte le WTCC dès la fin de cette année.

Sébastien Loeb, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team
Jose Maria Lopez, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team and Sébastien Loeb, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team
Yves Matton, Citroën World Touring Car team
Sébastien Loeb, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team
Le Champion du Monde 2015 Jose Maria Lopez, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team
Yvan Muller, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team
Départ : Jose Maria Lopez, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team mène
Yvan Muller, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team
Kris Meeke et Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Citroën World Rally Team
Kris Meeke et Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Citroën World Rally Team

Entre le WRC et le WTCC, Citroën a donc fait son choix : c’est bien en rallye qu’il poursuivra son engagement après 2016, à la faveur de l’arrivée de la nouvelle réglementation technique, mais aussi d’un calendrier incluant désormais une épreuve en Chine, qui était l’une de ses considérations. Citroën mettra en revanche son programme rallye en pause en 2016 afin de préparer au mieux son retour en 2017.

En 2017, l’apparition d’une nouvelle génération de voitures, annoncées comme très attractives, coïncidera avec notre nouvel engagement (en rallye).

Linda Jackson, Directrice de la marque Citroën.

"Avec huit titres mondiaux et un nombre record de 94 victoires, Citroën possède effectivement un palmarès inégalé en WRC", rappelle Linda Jackson, Directrice de la marque Citroën. "Le rallye est un sport fascinant, qui met en valeur la performance, la fiabilité et la solidité des voitures et des hommes dans des paysages grandioses. La discipline connaît un nouvel essor, avec la généralisation de retransmissions télévisées en direct et l’arrivée de la Chine au calendrier 2016".

"En 2017, l’apparition d’une nouvelle génération de voitures, annoncées comme très attractives, coïncidera avec notre nouvel engagement. Tous les éléments seront donc réunis pour écrire un nouveau chapitre de notre histoire. Avec un tel héritage, ce défi ne pourra être qu’ambitieux, mais nous l’aborderons avec humilité, en graduant progressivement nos objectifs vers le sommet", poursuit-elle. 

La marque aux Chevrons effectuera une dernière saison en 2016 avec les seuls José María López et Yvan Muller. Sébastien Loeb, annoncé cette semaine en tant que pilote officiel Peugeot en rallye raid l’an prochain, ne fait plus partie des plans de son employeur historique en circuit. 

Le départ de Sébastien Loeb de chez Citroën et du WTCC est une vraie surprise. Même après son arrivée chez Peugeot en rallye-raid, on imaginait que le nonuple champion du monde des rallyes pourrait mener les deux programmes de front. D’autant qu’il s’était exprimé à plusieurs reprises sur son intention de demeurer en WTCC, même par le biais de son équipe privée, le Sébastien Loeb Racing. 

En deux ans, le pilote alsacien a signé six victoires (la dernière décrochée lors de la dernière course en date en Thaïlande). 

Le maintien même du programme WTCC n’est pas évoqué, mais on imagine que l’équipe fondée par Sébastien Loeb et Dominique Heintz poursuivra pour au moins une saison dans la série. Ma Qing Hua, qui n’a pas été confirmé par Citroën pour 2016, pourrait ainsi disputer la saison 2016 dans le giron du SLR, comme le fait Mehdi Bennani cette année. 

C’est un coup dur pour le WTCC, qui venait à peine d’enregistrer l’arrivée d’un nouveau constructeur avec Volvo en 2016. 

En deux ans, Citroën a survolé la concurrence en WTCC, décrochant deux titres constructeurs, et deux titres pilotes avec José María López, avec pas moins de 37 victoires, et 20 pole positions (avant les deux courses au Qatar dans une semaine). 

López et Muller face à face en 2016

Double champion du monde, José María López enchaînera donc sa troisième saison en WTCC, et sa troisième avec Citroën, le pilote argentin ayant également déclaré son intérêt pour une participation aux 24 Heures du Mans. 

Quant à Yvan Muller, dont on évoquait un départ pour le rallycross ou même une retraite pure et simple (pour se consacrer à son équipe de course, engagée en LMP3 en ELMS en 2016), il s’engage, à 46 ans, pour une 11e saison dans la discipline, sa troisième avec Citroën. Avec l’objectif de décrocher un cinquième titre de champion du monde face à Lopez.

Article suivant
Sébastien Loeb met Nasser Al-Attiyah en garde

Article précédent

Sébastien Loeb met Nasser Al-Attiyah en garde

Article suivant

Citroën, c'est fini - Loeb fait part de sa surprise

Citroën, c'est fini - Loeb fait part de sa surprise

À propos de cet article

Séries WTCC
Pilotes Sébastien Loeb , Yvan Muller , José María López
Auteur Emmanuel Rolland