Coronel - Sabine Schmitz peut battre les hommes du WTCC

Tom Coronel estime que Sabine Schmitz, qui effectuera ses débuts en WTCC lors des deux manches disputées sur la Nordschleife à la mi-mai, peut prétendre rivaliser avec les habitués de la discipline à cette occasion, en raison de sa parfaite connaissance du terrain.

Si Sabine Schmitz découvrira le WTCC et sa Chevrolet Cruze RML de l'écurie All Inkl-Münnich Motorsport, la pilote allemande est l'une des personnes connaissant le mieux le circuit de l'Eifel, où a disputé de nombreuses courses de GT depuis une quinzaine d'années, et où elle officie à l'année en tant que pilote instructeur et pilote "taxi". Un atout primordial selon Tom Coronel.

"Elle va courir dans son jardin", explique Coronel, qui pilote lui-même une Chevrolet Cruze RML du ROAL Motorsport. "Elle a grandi là-bas, et y roule toute l'année, elle connaît donc la piste à 100%. Ma connaissance de la piste est de 80%, je dirais que celle de Rob Huff est de disons 70%, et les autres pilotes 65%. Mais Sabine connaît chaque point du tracé et il faut se souvenir qu'elle y a piloté des voitures encore plus puissantes que nos WTCC. Et la journée de test du 28 avril va lui faire prendre confiance au volant de la Chevrolet".

"Sur la piste, cela ne fera aucune différence", conclut Coronel. "On sera peut-être un peu plus attentionnés au bar après la course". 

 

 

A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Tom Coronel , Stefano D'Aste , Sabine Schmitz
Type d'article Actualités