Course 2 - Monteiro s'impose dans son jardin

Pour le plus grand plaisir du public venu en nombre dans les rues de Vila Real, Tiago Monteiro s'est imposé en course principale du meeting. Le Portugais profite également de sa course à domicile pour passer en seconde position au championnat.

Course 2 - Monteiro s'impose dans son jardin
Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Pole position pour Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Nicky Catsburg, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Rob Huff, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC and Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Rob Huff, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC

La seconde course du weekend commence mal pour Ferenc Fizca. Deux minutes avant la fermeture de la voie des stands, le Hongrois rencontre un problème avec une roue mal fixée et immobilise sa voiture lors d'un tour d'installation juste devant la sortie de la pit-lane.

La course démarre sur des chapeaux de roue : Monteiro conserve l'avantage sur Muller, Michelisz résiste également à Huff. Un peu plus loin dans le peloton, Hugo Valente tente de doubler Bennani, qui avait heurté Catsburg au départ, tandis qu'au fond, Demoustier est à la bagarre avec Tarquini. 

D'emblée, Lopez, en cinquième position, est sous la pression de Thed Björk. Le Suédois se fait de plus en plus menaçant sur le leader du championnat. À la fin du premier tour, Muller doit concéder 6 dixièmes à Monteiro. Au tour suivant, Dahlgren gare sa Volvo dans l'échappatoire de la chicane de Mateus.

Quelques temps plus tard, Björk est largué par Lopez et doit résister à la Lada de Catsburg, qui emmène elle-même un train composé de Medhi Bennani, Hugo Valente, Tom Chilton, Tom Coronel et James Thompson.

Lutte serrée entre Honda et Citroën

Après une courte procédure d'investigation de la part des commissaires, Tom Coronel reçoit une pénalité pour avoir volé le départ. Passé à 8 dixièmes au troisième tour, l'écart Monteiro-Muller passe a 590 millièmes au tour suivant. Malgré ses efforts, le Portugais n'est toujours pas débarrassé de la pression du Français. Néanmoins Muller reste toujours lui-même sous la menace de Michelisz et Huff.

Au cinquième tour, Daniel Nagy est à l’arrêt, ce qui déclenche un drapeau jaune dans le secteur 2. Au même moment, Björk réussit à reprendre du terrain sur Catsburg, mais ce dernier est désormais sous la menace de Bennani. Pendant ce temps, Coronel effectue son drive-through et est rétrogradé au fond du peloton. Au sixième tour,  Muller est sur le point de rattraper Monteiro dans la partie rapide au Sud du circuit, mais il perd un temps précieux dans la chicane et les coéquipiers du Portugais reviennent sur lui. Au septième tour, les cinq premiers semblaient avoir définitivement largué le reste du peloton.

Monteiro vainqueur de la poursuite infernale

Au tour 10, l'écart Monteiro-Muller est proche d'une seconde. Lopez, dernier homme du peloton de tête, commet une erreur en escaladant le second vibreur de la chicane située avant le virage Araucaria. Il perd un temps précieux. En fond de peloton, Ficza tente de dépasser Filippi.

À trois tours du but, Muller subit de nouveau la pression de Michelisz. Le Hongrois est finalement distancé par l'Alsacien au bout de quelques virages et commence lui-même à être menacé par Rob Huff. Cette poursuite infernale continue jusqu'au drapeau à damier, et ce, sans aucun dépassements.

Monteiro remporte la course à domicile devant un parterre de spectateurs acquis à sa cause. Il devance Muller et les Honda de Michelisz et Huff situées dans un mouchoir de poche. Lopez est cinquième et termine devant la Volvo de Bjork qui précède Catsburg et Bennani.

Après être sorti de sa Honda Civic, Tiago Monteiro dédie sa victoire à sa mère et célèbre son podium dans un amphithéâtre plein à craquer. Il s'empare de la seconde place du classement, à 101 points de José Maria Lopez, le leader du championnat. 

partages
commentaires
Course 1 - Tom Coronel emmène la procession
Article précédent

Course 1 - Tom Coronel emmène la procession

Article suivant

Championnat - Tiago Monteiro reprend la deuxième place

Championnat - Tiago Monteiro reprend la deuxième place
Charger les commentaires