Deuxième titre mondial en vue pour Citroën à Shanghai

partages
Deuxième titre mondial en vue pour Citroën à Shanghai
Par : Emmanuel Rolland
23 sept. 2015 à 13:21

Selon toute vraisemblance, l’équipe Citroën devrait s’assurer un deuxième titre constructeur consécutif à l’issue des deux courses de Shanghai ce week-end.

Jose Maria Lopez, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën Total WTCC
Sébastien Loeb, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team
Yves Matton, Citroën World Touring Car team
Les pilotes Citroën avec Yves Matton sur la Grand Muraille de Chine
Vainqueur: Ma Qing Mu, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën Total WTCC avec Yves Matton
Ma Qing Hua, Citroën C-Elysee WTCC, Citroën World Touring Car team
Yvan Muller, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team

La structure française, qui n’a laissé échappé la victoire qu’à trois reprises cette année sur 18 courses disputées, compte en effet une avance de 87 points au championnat constructeurs sur Honda, alors que trois meetings (Chine, Thaïlande et Qatar) restent à disputer. 

Par conséquent, la marque aux Chevrons se mettrait définitivement hors d’atteinte du constructeur japonais si elle marque 58 points minimum sur l’ensemble des deux manches disputées ce week-end à Shanghai. Avec la victoire à 25 points et ses quatre pilotes, José Maria Lopez, Yvan Muller, Sébastien Loeb et Ma Qing Hua, l’affaire devrait a priori être rapidement entendue, le score moyen de Citroën sur un meeting cette saison étant de 87 points.

Pour Citroën, le timing serait même parfait, la Chine représentant le premier marché pour la marque française, qui vend plus d’une voiture sur quatre dans ce pays. En 2014, Citroën a vu ses ventes progresser en Chine de 14%, totalisant 320'000 ventes sur l’exercice. La Citroën C-Elysée alignée en WTCC constitue d’ailleurs un véritable succès pour Citroën en Chine, avec 100'000 exemplaires déjà vendus.

"Remporter notre second titre mondial consécutif à Shanghai constituerait le scénario idéal", reconnaît Yves Matton, Directeur de Citroën Racing. "Mais nous ne considérons jamais rien comme acquis et nous ne nous relâcherons qu’après l’arrivée. Nous voulons faire preuve de panache, comme l’an passé lorsque nous avions décroché notre premier quadruplé en FIA WTCC". 

Nous voulons faire preuve de panache, comme l’an passé lorsque nous avions décroché notre premier quadruplé en FIA WTCC.

Yves Matton, directeur de la compétition chez Citroën.

La fête pourrait même être totale, et le coup marketing encore plus intéressant si Ma Qing Hua, le pilote chinois de la formation Citroën, décrochait sa deuxième victoire ce week-end devant ses supporters.

"L’an passé, j’avais beaucoup moins d’expérience, il ne s’agissait que de ma quatrième course mais j’avais réussi à rivaliser avec Pechito", se souvient Ma. "Depuis, nous avons eu le temps le temps d’analyser les données avec mes ingénieurs, et nous savons exactement où je perdais un peu de temps sur lui… Cette année, j’arrive avec une confiance renforcée par mes récents résultats. Nous savons exactement là où nous allons et j’espère pouvoir faire un très bon week-end. C’est vraiment la course que je veux gagner!" 

Prochain article WTCC
Honda s’attend à souffrir à Shanghai

Article précédent

Honda s’attend à souffrir à Shanghai

Article suivant

Les Honda alourdies pour Shanghai

Les Honda alourdies pour Shanghai

À propos de cet article

Séries WTCC
Événement Shanghai
Lieu Shanghai International Circuit
Pilotes Sébastien Loeb , Yvan Muller , José María López , Ma Qing Hua
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Preview