Encore un gros week-end pour Honda en Slovaquie

Sur le Slovakiaring, comme quinze jours plus tôt au Castellet, l'équipe Honda a su tirer profit des 80 kg d'écart avec Citroën, Tiago Monteiro virant même en tête du championnat après sa victoire dans la course 1.

Encore un gros week-end pour Honda en Slovaquie
Le vainqueur, Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Rob Huff, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC; Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC; Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Rob Huff, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Rob Huff, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Nicky Catsburg, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Rob Huff, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC; Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC; Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Le départ de la Course 2
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC

Animateur de la course 2 du Castellet, où il a mis la pression sur le leader et futur vainqueur José Maria Lopez (Citroën), Tiago Monteiro n'avait pourtant pas débuté de la meilleure façon son week-end slovaque. Septième seulement des qualifications, le Portugais bénéficiait cependant de la règle de la grille inversée pour la course 1, et surtout d'un départ tonitruant dans cette première manche, pour se positionner en deuxième position derrière la Citroën de Mehdi Bennani, alors en tête.

Après avoir mis la pression sur le pilote marocain durant toute la course, Monteiro trouvait finalement l'ouverture dans les derniers tours, pour aller décrocher sa première victoire de la saison. En course 2, le pilote Honda prenait un autre bon envol pour se hisser au quatrième rang, et profitait de l'accrochage entre son équipier Rob Huff et la Citroën d'Yvan Muller pour pointer troisième, puis grimper à la deuxième place grâce à son dépassement sur la Lada de Nick Catsburg dans le dernier tour. Un résultat qui lui permettait d'occuper la tête du classement provisoire du championnat, pour un point devant Lopez.

"Ce fut un week-end incroyable pour l'équipe et moi", se réjouit Tiago Monteiro. "J'ai pris deux superbes départs, qui furent la clé pour les deux courses, et qui m'ont mis à chaque fois en position pour me battre pour la victoire. Mehdi Bennani a très bien piloté lors de la course 1, et n'a fait aucune erreur, il n'était donc pas évident de juger quand porter mon attaque mais, lorsque je l'ai fait, cela a fonctionné et nous avons pu décrocher la victoire."

"La victoire n'était pas loin lors de la seconde manche également, mais nous l'avons raté de peu", poursuit le pilote portugais. "Signer une première et une deuxième place fait de ce week-end le meilleur de ma carrière en WTCC, et je suis également le premier pilote portugais à mener un Championnat du monde de la FIA, je suis donc très, très heureux".

De son côté, son équipier Rob Huff aurait pu lui aussi signer un gros week-end en Slovaquie. Troisième de la première manche, le pilote britannique aurait pu aligner un deuxième podium lors de la course principale mais un accrochage avec Yvan Muller pour le gain de la troisième place, et surtout la crevaison qui s'en est suivie, ont contraint le pilote britannique à l'abandon. Il occupe le quatrième rang au championnat.

"Ma journée a commencé avec un très bon départ dans la course d'ouverture, et un bon résultat sur le podium", commente le Champion du monde 2012. "Nous savions qu'il y avait encore de la vitesse à trouver sur la Civic WTCC durant la nuit, et l'équipe l'a trouvée, ce résultat était donc pour eux."

"Malheureusement, il y a eu un contact entre Yvan Muller et moi alors que nous nous disputions notre position dans la course principale, ce qui a endommagé mon pneu avant gauche et m'a mis hors course quelques tours plus tard. C'est dommage de perdre des points de cette façon, mais j'occupe toujours une solide quatrième place au championnat, et Honda mène au classement des constructeurs. Au final, ce fut un weeke-nd positif que nous avons vécu, avant de nous rendre en Hongrie le prochain week-end."

Fin de l'embellie en Hongrie ?

Norbert Michelisz s'était montré lui le plus performant des trois pilotes Honda en qualifications, avec une bonne quatrième place. Mais deux envols moyens ont eu raison des espoirs du pilote hongrois, qui conclut finalement le meeting avec une sixième et une quatrième places avant de disputer sa course à domicile sur le Hungaroring, ce week-end. Il occupe tout de même la troisième place du championnat.

Le week-end prochain cependant, les Honda devraient être alourdies par le règlement, alors que les Citroën devraient perdre quelques kilos.

partages
commentaires
Thed Björk disqualifié des deux courses du Slovakiaring
Article précédent

Thed Björk disqualifié des deux courses du Slovakiaring

Article suivant

Lada à deux doigts du bonheur en Slovaquie

Lada à deux doigts du bonheur en Slovaquie
Charger les commentaires