La FIA précise les détails de la fusion entre WTCC et TCR

Le WTCC et le TCR fusionneront en 2018, comme l'a confirmé le Conseil mondial du sport automobile, réuni à Paris mercredi.

Dès l'année prochaine, le WTCC cessera d'être un Championnat du monde FIA pour devenir une Coupe du monde, qui répondra au nom de WTCR. Les équipes d'usine ne seront pas acceptées mais les constructeurs seront autorisés à fournir un soutien technique aux équipes.

"Quand on regarde ça sur le papier, je pense que c'est du bon sens", explique à Motorsport.com François Ribeiro, directeur du WTCC. "Il [Marcello Lotti, créateur du TCR] a créé un très bon concept, qui a connu le succès avec la quantité de constructeurs qui ont produit, homologué et vendu des voitures de TCR. De notre côté, nous pouvions apporter le niveau de promotion que cela mérite, une certaine viabilité financière également, et ajouter la FIA à tout ça donnera à la compétition le niveau sportif et technique qu'elle mérite."

Le WTCR continuera de se dérouler sur des week-ends de deux jours, mais sera désormais constitué de trois courses par événement. Deux séances d'essais libres auront lieu lors de la première matinée, avant une séance de qualifications d'une demi-heure et une première course. Le deuxième jour comportera une autre séance de qualifications avant la course d'ouverture et la course principale, sur le modèle qui était celui du WTCC cette année.

Le plateau pourra accueillir un maximum de 26 voitures, et deux wild cards seront disponibles pour chaque week-end, nécessitant l'approbation du promoteur Eurosport Events et de la FIA. Les structures actuellement engagées en WTCC et en TCR auront la priorité pour s'engager dans ce championnat, alors que l'ouverture des candidatures sera effective le 15 décembre.

La discipline sera toujours confiée à Eurosport en qualité de promoteur, tandis que le règlement TCR en place est gelé jusqu'à 2019, ce qui signifie que seules les voitures homologuées seront éligibles. La FIA travaillera avec le TCR pour calculer une balance de performance pour chaque week-end.

Le calendrier 2018 doit encore être officialisé mais devrait comporter une "très large majorité" des manches existantes en WTCC, selon François Ribeiro.

Propos recueillis par Jack Cozens

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC , TCR
Type d'article Actualités