François Ribeiro – Le WTCC continuera à vivre sans Citroën

S’il regrette le départ de Citroën de sa série à l’issue de la saison 2016, François Ribeiro, le promoteur du WTCC, demeure confiant quant à l’avenir du championnat.

A la nouvelle de l’arrivée de Volvo à partir de 2016 succède donc celle du départ de Citroën à l’issue de cette même saison. François Ribeiro, le promoteur de la série, prend acte de cette décision avec philosophie.

"Nous nous sommes réjouis que Citroën choisisse le WTCC parmi tant d’autres disciplines internationales et nous sommes très heureux de ce qu’ils lui ont apporté par leur présence", a-t-il commenté. "En raison du climat économique, il a été demandé à Citroën Racing de concentrer ses activités sur un seul championnat du monde et l’équipe a choisi de retrouver ses racines en rallyes avec un moteur performant qui a fait ses preuves en WTCC. Nous respectons cette décision et savons que la présence d’un constructeur est cyclique en sport automobile"

Malgré cette mauvaise nouvelle, François Ribeiro tient à positiver, et se concentrer sur les bonnes nouvelles qui se profilent pour le mondial de supertourisme, sans fermer la porte à une présence de la marque aux Chevrons, hors engagement officiel (via le Sébastien Loeb Racing ?). "Il ne fait aucun doute que Citroën a élevé le niveau, tant au niveau technologique que des performances, en même temps que fut introduit un nouveau règlement technique. Mais le WTCC tenait déjà sur ses deux pieds avant que Citroën n’arrive, et cela continuera ainsi en 2017 et après".

[Citroën] sera représentée officiellement en 2016 et nous sommes déjà en pourparler pour l’engagement d’un team semi-officiel au terme de cette date.

François Ribeiro, promoteur du WTCC.

"L’équipe sera représentée officiellement en 2016 et nous sommes déjà en pourparler pour l’engagement d’un team semi-officiel au terme de cette date", continue-t-il. "Avec l’implication sur le long terme de Volvo, cinq marques seront présentes sur les grilles de départs la saison prochaine et les discussions se poursuivent pour de potentiels nouveaux programmes. Nous annoncerons bientôt deux nouveaux partenaires ainsi qu’un calendrier remanié pour 2016. Je suis également impatient d’assister aux premiers MAC3 ainsi qu’à notre partenariat avec le Goodwood Festival of Speed"

Alors que Citroën a annoncé que son programme ne reposerait plus que sur José Maria Lopez et Yvan Muller pour sa troisième et dernière saison de présence officielle en WTCC, Ribeiro tient à rendre hommage à Sébastien Loeb, qui quitte ainsi de manière prématurée, une série dans laquelle il évolue depuis deux années.

Après dix ans de domination en WRC, je ne connais pas beaucoup de pilotes qui, à 40 ans, auraient pris le risque de se lancer dans un nouveau championnat et une nouvelle discipline très compétitive. Chapeau !", poursuit-t-il. "C’est lui qui a convaincu Citroën de s’engager en WTCC, et il ne pourra malheureusement plus tenter de battre José María López l’an prochain. 

 "Sébastien est un véritable compétiteur et je ne peux pas croire qu’il ne ressente pas une pointe d’envie de terminer le travail après avoir remporté quatre courses en 2015 et en occupant aujourd’hui la deuxième place du championnat avec cinq points d’avance sur son quadruple champion du monde d’équipier Yvan Muller. Il est un fabuleux ambassadeur pour le sport automobile, un pilote de référence, il a fait beaucoup pour le WTCC et apportera beaucoup, j’en suis certain, à Peugeot Sport", conclut François Ribeiro. 

A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Sébastien Loeb , Yvan Muller , José María López
Type d'article Actualités