Honda prêt à relever le challenge à Termas de Rio Hondo

Malgré une Honda Civic encore lestée de 60 kg, les trois pilotes de la marque japonaise, Tiago Monteiro, Rob Huff et Norbert Michelisz, entendent bien viser le haut du classement ce week-end en Argentine.

Honda prêt à relever le challenge à Termas de Rio Hondo
le vainqueur Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC; Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC; Rob Huff, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Rob Huff, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Pole position pour Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Rob Huff, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC and Rob Huff, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC

Lourdement sanctionné fin mai pour non-conformité de leur fond plat, ce qui leur a valu l'exclusion des résultats de Marrakech, les pilotes Honda avaient subi un gros coup au moral. Notamment Tiago Monteiro qui, alors deuxième du classement du championnat, demeurait en embuscade derrière José Maria Lopez (Citroën), prêt à profiter d'une défaillance de l'Argentin.

Après un score vierge sur le Nürburgring (abandon sur accident, puis forfait pour la course 2, le pilote portugais a remonté la pente. Suite à un week-end certes moyen en Russie, Tiago Monteiro décrochait une victoire pleine d'émotion à l'occasion de sa manche à domicile, dans les rues de Vila Real, ce qui lui permettait de remonter au second rang du championnat, il est vrai encore très loin (101 points) de l'inaccessible Lopez.

"J'ai hâte de courir en Argentine : c'est un pays merveilleux qui accueille notre championnat les bras ouverts", se réjouit Tiago Monteiro. "J'ai remporté la dernière course au Portugal, ce qui fut un sentiment fantastique, et qui m'a permis d'aborder la trêve estivale au top de ma forme, et paré pour le reste de la saison. J'ai terminé troisième en Argentine l'an passé, et l'objectif est d'améliorer ce résultat ce week-end. Je suis actuellement deuxième au championnat, mais sept autres pilotes me suivent de près, un bon week-end est donc primordial pour moi."

De son côté, son équipier Rob Huff, vainqueur de la toute première course de la saison au Paul Ricard, a lui aussi perdu gros après l'exclusion de Marrakech, où il s'était imposé sur la piste. Lointain septième du championnat, le Britannique n'a plus goûté aux joies du podium depuis la Slovaquie en avril, mais il garde espoir pour ce week-end.

"C'était bien d'avoir bénéficié de quelques semaines pour recharger les batteries, mais j'ai hâte d'être à nouveau au volant de la Civic WTCC en Argentine", commente de son côté Rob Huff. "Rio Hondo est un circuit moderne typique avec un bon mélange de virages, et une épingle en fin de ligne droite qui devrait offrir pas mal d'opportunités de dépassements. Après les belles performances du Portugal, nous embarquons à nouveau 60 kg de compensation, ce qui peut rendre les choses un peu difficiles si les températures deviennent élevées, mais nous avons vu que la voiture est virtuellement performante partout cette année, et il n'y a pas de raison de penser que nous ne pourrons pas à nouveau être à la lutte ce week-end."

Avec 60 kg de compensation, beaucoup de longs virages, et des températures élevées, la gestion des pneus sera la clé.

Norbert Michelisz.

Enfin, Norbert Michelisz a lui aussi accusé le coup après la sanction ayant frappé les Honda. Mais le pilote hongrois, qui attend toujours sa première victoire en tant qu'officiel Honda, a su refaire patiemment son retard pour pointer au sixième rang, à 16 points de son équipier Monteiro.

"Les six dernières courses ont été très bonnes pour moi", explique de son côté Norbert Michelisz. "J'ai marqué des points dans chacune d'entre elles, et suis monté sur le podium à quatre reprises, ce qui m'a aidé à reprendre une bonne position au classement du championnat, seulement quelques points derrière la deuxième place. Avec 60 kg de compensation, beaucoup de longs virages, et des températures élevées, la gestion des pneus sera la clé. Je suis sûr que nous pouvons faire du bon travail et marquer des gros points pour Honda, pour améliorer encore nos positions au championnat."

À noter que l'équipe Honda a mené une série de tests en juillet sur le circuit de Barcelone, avant de prendre la direction de l'Argentine.

partages
commentaires
José Maria Lopez attendu par tout un peuple
Article précédent

José Maria Lopez attendu par tout un peuple

Article suivant

Toujours privé de victoire cette saison, Muller ne se formalise pas

Toujours privé de victoire cette saison, Muller ne se formalise pas
Charger les commentaires