Honda se prépare à la "Norbimania" ce week-end sur le Hungaroring

partages
commentaires
Honda se prépare à la
Par : Emmanuel Rolland
11 mai 2017 à 11:08

La course de Hongrie constitue un événement spécial pour l'équipe Honda, en raison de l'incroyable engouement autour de son pilote, le héros local Norbert Michelisz, qui tentera de briller malgré 80 kg de lest.

Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC, Mehdi Bennani, Sébastien Loeb Racing, Citroën C-Elysée WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Civic WTCC, Zengo Motorsport
Séance d'autographes : Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Le vainqueur de la course 2, Norbert Michelisz, Honda Civic WTCC, Zengo Motorsport
Daniel Nagy, Honda Team Zengo, Honday Civic WTCC
Daniel Nagy, Honda Team Zengo, Honday Civic WTCC
Daniel Nagy, Honda Team Zengo, Honday Civic WTCC

Depuis que le Hungaroring accueille chaque année le WTCC (première édition en 2011), l'ambiance dans ses tribunes évoque davantage celle d'un stade de football qu'une épreuve de sport automobile.

La "faute" à la dizaine de milliers de spectateurs enthousiastes, qui n'ont d'yeux que pour un pilote : Norbert Michelisz. Pour sa première course devant son public, en 2011 sur une BMW 320 TC du Zengo Motorsport, le pilote hongrois avait décroché une brillante deuxième place qui avait déjà suscité l'enthousiasme. En 2012, ses supporters ont chaviré de bonheur lorsqu'il s'imposait lors de la Course 2, à l'issue d'un premier tour de toute beauté lors duquel il s'était hissé en tête. 

Ce fut plus compliqué en 2014, avec des lointaines sixième et dixième places, mais Michelisz remettait ça en 2015 en s'imposant à nouveau, cette fois au volant d'une Honda Civic TC1, toujours sous les couleurs de son équipe nationale du Zengo Motorsport.

L'an passé, ce fut plutôt la soupe à la grimace du côté du Hungaroring, puisque l'enfant du pays renonçait avant même le départ de la Course 1 (turbo) avant d'être victime d'une casse de suspension dans la seconde manche, qui le rétrogradait au dixième rang.

Fort de cette alternance entre une année magique et une année sans, Norbert Michelisz entend bien retrouver le chemin du succès et décrocher sa première victoire sur ses terres ce week-end.

Le pilote hongrois, qui occupe le quatrième rang provisoire après les deux premières étapes de la saison 2017, n'aura toutefois pas la partie facile puisque les Honda – comme les Volvo – devront composer avec le lest maximal de 80 kg. Un handicap qui sera toutefois compensé (en partie) par la nature du tracé, taillé pour les Civic. 

"J'ai les meilleurs fans en WTCC"

"C'est ma course à domicile, et l'une des courses pour laquelle je me réjouis le plus tous les ans", explique Michelisz, qui a raté une belle occasion de se hisser en tête du championnat à Monza, où il s'accrochait avec la Citroën de Bennani à qui il tentait de prendre la tête de la Course d'Ouverture. "Je pense sincèrement que j'ai les meilleurs fans en WTCC, et des milliers d'entre eux viennent de toute la Hongrie pour me soutenir lorsque je cours sur le Hungaroring. Cela serait extraordinaire si je pouvais leur offrir une victoire, et me rapprocher de la tête du championnat."

"Avoir 80 kg à bord rend le travail plus difficile, mais la Honda est une voiture incroyablement bien équilibrée et nous devrions être assez compétitifs."

Daniel Nagy, dans l'ombre de "Norbi"

Dans l'ombre de la superstar "Norbi", Daniel Nagy aura lui aussi les faveurs du public hongrois. Le pensionnaire du Zengo Motorsport effectuera sa première apparition en WTCC sur le Hungaroring (il avait débuté en fin de saison dernière), mais devra lui aussi composer avec le lest de 80 kg, qui concerne également sa Honda privée.

"J’avais attaqué fort dans la deuxième course à Monza afin de me préparer pour la Hongrie et j’ai décroché mon premier point en Championnat du monde", explique le jeune pilote hongrois, qui a terminé dixième de la Course d'Ouverture en Italie fin avril. "Mais la Hongrie s’annonce comme la course la plus importante pour nous cette année, et je voudrais vraiment y réaliser une belle performance." 

"Nous courons avec une Honda de l’an passé, cela sera donc difficile pour moi même si j’ai de très bons mécaniciens, de très bons ingénieurs, et la chose importante est que les gars de chez Zengo Motorsport croient en moi. J’essaie de continuer à progresser et de marquer le plus de top 10 possibles. Peut-être que si la pluie s’invite et que si quelque chose arrive aux autres gars, nous pourrons décrocher des résultats encore meilleurs.”

Article suivant
Gleason à nouveau au départ en Hongrie avec le RC Motorsport

Article précédent

Gleason à nouveau au départ en Hongrie avec le RC Motorsport

Article suivant

Un nouveau challenge pour les Volvo sur le Hungaroring

Un nouveau challenge pour les Volvo sur le Hungaroring
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WTCC
Événement Budapest
Lieu Hungaroring
Pilotes Norbert Michelisz , Daniel Nagy
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Preview