Honda renonce à faire appel de l’exclusion de Monteiro en Thaïlande

Après avoir fait appel de la décision des commissaires d’exclure Tiago Monteiro de la course 2 en Thaïlande pour hauteur de caisse non conforme, l’équipe Honda renonce finalement à poursuivre sa démarche.

Accidenté lors de la course 1 à Buriram, Tiago Monteiro avait mené sa Honda Civic à la victoire après s’être élancé du deuxième rang au départ de la course 2, pour filer vers sa deuxième victoire de la saison.

Après la course cependant, le Portugais s’était vu exclure par les commissaires après les vérifications techniques ayant contrôlé une hauteur de caisse inférieure à la norme établie par la réglementation.

L’équipe Honda et son partenaire sportif, le JAS Motorsport, avait alors fait appel de cette décision, arguant du fait que la variation de hauteur de caisse était due à l’accident dont avait été victime Monteiro lors de la course 1.

Si l’équipe Honda avait pu certifier que la voiture de Monteiro était conforme avant le départ de la course 2, elle n’a pu prouver les raisons qui ont amené la Civic à enregistrer une variation de sa hauteur de caisse de la course. En l’absence de ces éléments, Honda a préféré renoncer à son appel "dans le but de ne pas faire perdre de temps précieux à toutes les parties concernées", indique son communiqué.

Par conséquent, Sébastien Loeb (Citroën), qui avait hérité de la victoire, conserve son bien, ainsi que la deuxième place du championnat qu’il avait repris à son équipier Yvan Muller suite à ce déclassement.

A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Tiago Monteiro
Type d'article Actualités
Tags honda, tiago monteiro