José Maria Lopez attendu par tout un peuple

Large leader du classement provisoire du championnat, en route vers un troisième titre de rang pour sa dernière saison en WTCC, José Maria Lopez entend bien offrir une victoire à ses supporters ce week-end à Termas de Rio Hondo.

José Maria Lopez attendu par tout un peuple
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC

Déjà crédité de six victoires cette saison, José Maria Lopez n'a en revanche plus goûté au champagne de la victoire, ni même au podium, depuis les deux courses disputées sur la Nordschleife fin mai, où il avait signé un doublé qui avait fait mal à ses adversaires.

Le natif de Cordoba entend ainsi renouer avec le succès dès ce week-end, alors que le championnat WTCC reprend ses droits après plus d'un mois de trêve, et débute sa tournée outre-mer avec ce rendez-vous argentin. 

Outre le fait de constituer sa manche à domicile, le circuit de Termas de Rio Hondo tient une place à part dans le cœur de José Maria Lopez. C'est ici qu'il s'est révélé au grand public en 2013, lors d'une pige au volant d'une BMW 320TC de l'écurie Wiechers Sport, avec laquelle il avait décroché une victoire retentissante, qui lui ouvrit par la suite les portes de l'équipe Citroën. 

Le bilan de Lopez à Termas de Rio Hondo est éloquent. En six courses disputées sur ce tracé lors des trois dernières années, ce dernier s'est imposé à quatre reprises (avec également un doublé en 2014 et une victoire en 2015), et a signé une deuxième place (2015 encore). Le public argentin, qui n'aura d'yeux que pour son protégé - mais également pour le héros local, Esteban Guerrieri, qui effectuera ses débuts au volant d'une Chevrolet du Campos Racing -, espèrent bien évidemment assister à une nouvelle victoire du double Champion du monde de la discipline. 

"Au cours de la saison, deux rendez-vous me tiennent particulièrement à cœur : le Nürburgring et Termas de Río Hondo", explique José Maria Lopez. "Sur la Nordschleife, j’ai connu le grand bonheur de remporter la pole position et les deux courses. Ce sera sans doute difficile de faire aussi bien en Argentine, même si c’était arrivé en 2014 ! En tous cas, je suis heureux de retrouver mon pays et mon public."

"Revivre les sensations des deux dernières années"

"Tout au long de l’année, mes supporters me suivent, n’hésitant pas à se lever au milieu de la nuit pour regarder les courses", poursuit le pilote argentin. "Ce week-end, j’espère qu’ils seront nombreux dans les tribunes. L’autodrome de Termas n’est pas le circuit que je connais le plus en Argentine, mais c’est un beau tracé, qui se prête parfaitement au WTCC. Les opportunités de dépasser sont multiples et les courses devraient être animées."

"Même si mon avance au Championnat du Monde pourrait me permettre de gérer, je viserai la victoire pour revivre les sensations des deux dernières années."

partages
commentaires
Des Volvo poids plume en Argentine
Article précédent

Des Volvo poids plume en Argentine

Article suivant

Honda prêt à relever le challenge à Termas de Rio Hondo

Honda prêt à relever le challenge à Termas de Rio Hondo
Charger les commentaires