L'incroyable scénario du MAC3 en Slovaquie

Les équipes Citroën et Honda ont signé exactement le même chrono à l'issue de la séance MAC3, les deux formations marquant les dix points pour les vainqueurs de cet exercice.

L'incroyable scénario du MAC3 en Slovaquie
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Rob Huff, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Mehdi Bennani, Sébastien Loeb Racing, Citroën C-Elysée WTCC

Décidément, le MAC3, introduit cette saison par les promoteurs du WTCC, tient toutes ses promesses. Après un exercice déjà très serré entre Citroën et Lada au Castellet, le Slovakiaring a été le théâtre d'un dénouement inattendu puisque Citroën et Honda ont cette fois signé le même temps au millième près, soit 4'17''233, correspondant aux deux tours couverts par les équipes, avec un départ arrêté.

Le trio Lada s'était élancé le premier mais, tout comme Rob Huff et sa Honda au Castellet, Nick Catsburg calait au départ de l'exercice, compromettant d'emblée les chances de la structure russe. Pire encore quelques secondes plus tard : le pilote néerlandais était victime d'une crevaison et devait stopper sa Vesta sur le bas-côté de la piste. Un incident qui mettait Lada hors jeu de MAC3, l'équipe ne pouvant marquer aucun point sur cette tentative.

Citroën s'élançait en deuxième, la marque aux Chevrons ayant une nouvelle choisi Mehdi Bennani pour compléter sa formation derrière Yvan Muller et José Maria Lopez, les trois hommes bouclant leurs deux tours en 4'17''233.

Le trio Honda s'élançait enfin, avec Norbert Michelisz, Rob Huff et Tiago Monteiro, les trois pilotes officiels en piste. Les Civic profitaient de leur différence de poids face aux Citroën pour demeurer au contact à l'issue de leur premier tour, avant un incroyable final qui voyait les voitures du constructeur japonais franchir la ligne en... 4'17''233.

Une égalité entre les deux équipes, qui marquaient toutes deux les 10 points réservés au vainqueur de cet exercice.

partages
commentaires
Citroën avait prédit la pole à Muller
Article précédent

Citroën avait prédit la pole à Muller

Article suivant

Lada se réjouit de la meilleure qualification de son histoire

Lada se réjouit de la meilleure qualification de son histoire
Charger les commentaires