Actualités
WTCC Slovakia Ring

Le Nika Racing encore forfait pour la Slovaquie

L'équipe suédoise, déjà absente de la manche d'ouverture du Castellet, manquera également les deux courses sur le Slovakiaring ce weekend.

Michel Nykjaer, Chevrolet Cruze 1.6T, Nika Racing

Quelques jours avant Le Castellet, le Nika Racing avait déjà annoncé son forfait en raison d'un délai de préparation insuffisant après que la structure scandinave a fait le choix de passer de la Honda Civic à la Chevrolet Cruze à la dernière minute, évoquant ses débuts sur le Slovakiaring.

Cette fois, l'équipe évoque des raisons budgétaires pour justifier son absence en Slovaquie ce weekend. "Les seules choses que nous ne contrôlons pas sont les partenaires financiers de notre pilote, et leur engagement à faire en sorte que les choses se déroulent comme convenu", explique le Nika Racing dans un communiqué.

"La principale raison pour ces retards sont la complexité de la structure financière des partenaires. Dans ce cas, nous ne pouvons que regarder de loin leurs avancées et, si c'est possible, les soutenir dans ce processus."

L'équipe Nika Racing doit aligner le jeune John Bryant-Meisner, le pilote suédois faisant l'objet d'un plan de développement à long terme de la part de l'équipe.

"Notre sentiment est que John et ses partenaires sont toujours au plus au niveau et, au final, nous sommes persuadés qu'il s'agira là d'un partenariat florissant."

Pour l'heure, l'équipe Nika Racing n'a pas précisé de délai quant à son éventuel retour en compétition. Il est toutefois peu probable que la Chevrolet suédoise soit présente lors de la troisième étape du championnat, qui se disputera dans à peine une semaine en Hongrie.

L'an passé déjà, le Nika Racing, animateur du WTCC notamment lors de la saison 2013, lors de laquelle Michel Nykjaer (photo) avait décroché trois victoires, avait connu une campagne WTCC compliquée, perturbée à la fois par les ennuis de santé de son pilote principal, Rickard Rydell, et des soucis de budget (déjà) qui avaient contraint l'écurie à jeter l'éponge après le mois de juillet.

"Rien ni personne ne pourra nous presser à prendre notre décision quant au moment de faire notre entrée en WTCC en 2016, hormis nous-même", continue le communiqué du Nika Racing. "Nous sommes ici sur le long terme, et nous ne prendrons pas de décision précipitée".

"Nous avons le désir de faire partie à nouveau de cette fantastique grille du WTCC, mais ces détails doivent d'abord être résolus".

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Le meilleur est à venir pour Volvo
Article suivant EL1 – Les Volvo mènent la danse

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France