Le trio Honda veut marquer les esprits dès ce week-end

Rob Huff, Tiago Monteiro et Norbert Michelisz, les trois pilotes officiels Honda, affichent de grandes ambitions pour l'ouverture de la saison ce week-end au Castellet, sur l'un des terrains de jeu favoris des Civic.

Le trio Honda veut marquer les esprits dès ce week-end
Tiago Monteiro, Rob Huff, Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS
Design de la Honda Civic TC1 de WTCC
Rob Huff, Honda Racing Team JAS
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS
Design de la Honda Civic TC1 de WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Charger le lecteur audio

L'an passé en effet, Tiago Monteiro avait mené les débats lors de la course 2 avant d'être éliminé après avoir été accroché par la Citroën de José Maria Lopez en pleine remontée. Alors que la saison s'ouvre ce week-end sur le circuit Paul Ricard, le pilote portugais arrive plutôt confiant, et heureux d'en découdre enfin après la pause hivernale.

"Je n'ai jamais été autant excité d'aborder une nouvelle saison de WTCC que je le suis aujourd'hui", se réjouit Monteiro. "La Honda Civic WTCC a fait l'objet de plusieurs petites évolutions, qui ont apporté une grosse différence dans son comportement. Nous avons montré une belle performance l'an passé au Paul Ricard, et je suis certain que nous pourrons être compétitifs face à nos rivaux une fois de plus. Et je pense que les nouveautés du championnat, comme le nouveau format de course et MAC3, seront bonnes pour les fans. J'ai vraiment hâte de démarrer."

Nouveau venu chez Honda cette saison, après deux années chez Lada, l'expérimenté Rob Huff se réjouit lui aussi de retrouver la compétition et le circuit varois. "Le Paul Ricard a été le théâtre de l'une de mes meilleures courses, lorsque je suis remonté de la 14e à la 5e place sous la pluie en 2014", se souvient le Champion du monde 2012. "Son tracé est très exigeant, avec une combinaison de virages lents et de longues lignes droites, ce qui signifie qu'il faut trouver un bon compromis avec des réglages qui fonctionnent bien sur un tour complet, mais cela veut aussi dire que l'on peut s'attendre à avoir de l'action le jour de la course."

"Je pense que le travail effectué en essais nous permet de bénéficier d'un bon package", poursuit le Britannique. "Et notre objectif est de terminer avec au moins une voiture sur le podium dans chaque course de la saison."

Quant à Norbert Michelisz, s'il est familier de la maison Honda, avec laquelle il a collaboré durant deux ans en tant que pilote indépendant avec l'équipe Zengo Motorsport, le voici promu pilote officiel pour 2016, alors que le constructeur nippon et l'équipe JAS Motorsport, qui gère son engagement en WTCC, passent à trois voitures cette saison. Pour le pilote hongrois aussi, Le Castellet est un terrain de jeu apprécié. 

"C'est un superbe circuit, sinueux par endroit, mais amusant", commente Michelisz. "Le virage n°5, la courbe de Signes en particulier, est un endroit fantastique à très haute vitesse. L'an passé, nous étions très compétitifs face aux autres voitures avec le même poids. J'avais terminé deuxième de la course 2, et Tiago était très performant. Et cette année, nous démarrerons la course plus légers que d'autres (Citroën, qui embarquera 80 kg de plus que l'ensemble du plateau NDLR), nous devrions donc être dans une bonne position."

partages
commentaires
Le NIKA Racing fait l'impasse sur Le Castellet
Article précédent

Le NIKA Racing fait l'impasse sur Le Castellet

Article suivant

Un week-end spécial à plus d'un titre pour Valente

Un week-end spécial à plus d'un titre pour Valente
Charger les commentaires