Le WTCC promet l'arrivée d'un nouveau constructeur en 2017

François Ribeiro, le promoteur du WTCC, a révélé qu’un nouveau constructeur envisageait de rejoindre la série d’ici un peu plus d’un an.

Après l’arrivée de Volvo, et alors que Citroën s’apprête à stopper son implication officielle en WTCC, un autre constructeur pourrait ainsi rejoindre à son tour le championnat, comme l’a révélé François Ribeiro à Motorsport.com. "Un nouveau constructeur a commencé à développer une voiture", confie ce dernier. "Nous aurons un nouveau constructeur sur la grille en 2017".

Parallèlement, Ribeiro explique que, malgré la réduction de l’implication de Citroën, qui n’engagera plus que deux C-Elysée officielles pour José Maria Lopez et Yvan Muller, le peloton du WTCC devrait compter plus de 18 concurrents l’an prochain. Ce en raison de l’arrivée de deux Volvo S60 officielles (le constructeur suédois effectuera ses débuts de manière officielle en 2016), mais également, entre autres, du "recyclage" des deux autres C-Elysées officielles vers l’équipe Sébastien Loeb Racing.

"Chaque promoteur veut avoir plus de 20 voitures", continue François Ribeiro. "Mais entre l’ancienne réglementation Super 2000 et celle du TC1, nous avons doublé les coûts d’exploitation. Le niveau sportif, et le niveau technique, n’ont jamais été aussi élevés". 

"Maintenir le nombre de voitures sur la grille est plus difficile que jamais. Je passe probablement 70% de mon temps à aider les équipes à tout optimiser pour 2016. J’espère que nous aurons plus de 18 voitures l’an prochain, j’espère que nous atteindrons cela". 

Pour ce faire, François Ribeiro insiste sur l’obligation de conserver une maîtrise des coûts pour le prochain cycle d’homologation, qui interviendra à l’issue de la saison prochaine, afin de continuer à attirer les structures privées. 

Nous avons démarré le process avec la FIA pour réduire les coûts à partir de 2017.

François Ribeiro.

"Si nous voulons conserver les privés à bord, et si nous voulons grossir la grille, nous devons être très prudents sur le prochain cycle d’homologation", conclut Ribeiro. "Le premier cycle du TC1 se conclura fin 2016 après trois années. Il y en aura un autre à partir de 2017. Nous devons faire quelques ajustements dans la réglementation TC1". 

"Nous ne parlons par d’une nouvelle réglementation, le TC1 est là pour une bonne dizaine d’années, plus ou moins. Mais nous devons adapter les coûts. Nous avons démarré le process avec la FIA pour réduire les coûts à partir de 2017".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Type d'article Interview
Tags francois ribeiro, wtcc