Les constructeurs se félicitent de l’arrivée de Volvo

Citroën, Honda et Lada se réjouissent de compter un nouveau concurrent au sein du peloton du WTCC à partir de la saison prochaine, avec l’arrivée du constructeur suédois.

Le WTCC comptera donc quatre programmes d’usine l’an prochain. Le plateau s’étoffera ainsi de deux nouvelles voitures en début de saison prochaine, avec les deux Volvo S60 officielles, qui pourraient passer à trois unités au course de la saison, selon les dires de François Ribeiro, manager général de la série.

Arrivé en WTCC début 2014, avec l’introduction de la réglementation TC1, Citroën se félicite de cette nouvelle opposition. "Après avoir remporté les titres pilotes et constructeurs en 2014 et 2015 (le championnat ne peut plus échapper à un pilote Citroën cette année), Citroën est heureux de l’arrivée d’un nouveau constructeur en WTCC", a commenté Yves Matton, le directeur de la compétition de la marque aux Chevrons. "Volvo a une longue histoire en supertourisme, et nous n’avons aucun doute sur le fait que la marque constituera un compétiteur solide dès le début. De notre côté, nous continuerons le travail qui a amené la C-Elysée à devenir la référence en TC1. Nous souhaitons chaleureusement la bienvenue à l’équipe Polestar et nous sommes convaincus que nos futures bagarres en piste vont augmenter encore davantage l’intérêt du public et des médias pour la discipline".

En tant que responsable d’une équipe d’usine présente en WTCC depuis des années, je peux dire que l’investissement marketing est rentable.

Viktor Shapovalov, responsable du programme WTCC chez Lada.

"Volvo compte un riche héritage en supertourisme et sa participation au WTCC est une excellente nouvelle pour le championnat", ajoute de son côté William De Braekeleer, le directeur de la compétition de Honda Europe. "Ils contribueront de manière significative à l’attractivité de la série à l’international, puisque des constructeurs Français, Russe, Japonais et maintenant Suédois y sont représentés. Cela va rendre la saison encore plus compétitive, et plus excitante pour les fans et les constructeurs, et contribuer au développement et à la longévité du championnat". 

Du côté de Lada, Viktor Shapovalov, le directeur du programme WTCC, n’est pas en reste : "Le WTCC est une compétition de haut niveau avec une couverture média mondiale. Il constitue un outil marketing de tout premier ordre, et ce n’est pas une surprise qu’un nouveau constructeur rejoigne le championnat pour promouvoir sa marque. En tant que responsable d’une équipe d’usine présente en WTCC depuis des années, je peux dire que l’investissement marketing est rentable. Avec les nouveaux constructeurs, le championnat sera encore plus spectaculaire pour les fans, et plus intéressant pour les participants. Pas de doute, la prochaine saison sera très excitante".

A propos de cet article
Séries WTCC
Type d'article Actualités
Tags citroen, honda, volvo