Formule 1
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
77 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
84 jours
MotoGP
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
69 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
76 jours
WRC
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
C
Rallye du Kenya
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
97 jours
WSBK
28 févr.
-
01 mars
Événement terminé
C
Imola
08 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
28 jours
Formule E
27 févr.
-
29 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
71 jours
WEC
22 févr.
-
23 févr.
Événement terminé
13 août
-
15 août
Prochain événement dans
125 jours

Lopez - "Ce n'était pas une décision facile"

partages
commentaires
Lopez - "Ce n'était pas une décision facile"
Par :
, Motorsport.com Switzerland
6 sept. 2016 à 06:30

En route vers son huitième succès de la saison lors de la course principale de Motegi, José Maria Lopez a offert la victoire à son équipier Yvan Muller en vue de l'arrivée, sa deuxième place lui ayant suffi pour assurer son troisième titre.

Podium: vainqueur Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, deuxième place José María López, Citroën World Touring Car Team, troisième place Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, vainqueur indépendant Mehdi Bennani, Sébastien Loeb Racing
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Le Champion José María López, Citroën World Touring Car Team, Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Le Champion José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Le Champion José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Le vainqueurs de MAC3 José María López, Yvan Muller, Tom Chilton, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCCTCC
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Le Champion José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Le poleman José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC

Quasiment assuré de décrocher son troisième titre mondial à Motegi suite à l'annulation des courses en Thaïlande du mois d'octobre, José Maria Lopez n'a pourtant pas relâché la pression à l'occasion de cette étape japonaise.

Une nouvelle fois au-dessus du lot en qualifications, où il "mettait" pas moins de huit dixièmes au deuxième, son équipier Yvan Muller, le pilote argentin s'est encore montré très mordant lors de la course d'ouverture, où il remontait de la 10e à la 4e place, au prix notamment de quelques accrochages dans le peloton, par exemple avec la Lada de Nick Catsburg.

Imperturbable dans la course principale, il conservait l'avantage de sa pole au premier virage, avant d'augmenter méthodiquement son avance, qu'il portait à cinq secondes sur Muller en vue de l'arrivée. Mais, à la fin de l'avant-dernier tour, Lopez ralentissait et ouvrait la porte à son équipier français, permettant à ce dernier d'aller décrocher son premier succès de la saison alors que sa deuxième place permettait à Lopez de s'assurer définitivement le titre 2016.

"Ce n'était pas une décision facile", expliquait Lopez à l'issue de la course. "Ce n'est pas facile pour moi de laisser une victoire car je sais qu'ils sont en bagarre pour le championnat et je ne veux vraiment pas m'en mêler. C'était plus un geste envers Yvan et j'espère qu'il ne l'a pas mal pris. J'ai pensé que ça pouvait peut-être être irrespectueux, il le pense peut-être, mais je voulais lui témoigner mon respect envers lui car c'est un grand champion, un grand coéquipier, et nous avons eu une belle bagarre durant trois ans".

"Je n'ai jamais fait quelque chose comme ça", poursuit le pilote argentin. "C'était difficile, je voulais gagner, je voulais entendre mon hymne national sur le podium, mais cela ne change rien pour moi. Je ne sais pas combien de fois j'aurais l'occasion de le remercier comme cela. En tant que pilote de course, il sait à quel point il est difficile de lâcher une victoire, c'est donc juste une façon de te remercier, Yvan. Tu es toujours le pilote le plus prestigieux en WTCC, et tu le resteras longtemps".

Muller - "Un vrai respect mutuel"

De son côté, Muller apprécie le geste de son équipier, qui illustre le respect entre les deux équipiers de chez Citroën.

"Tout d’abord je veux féliciter Pechito pour ce troisième titre, il le mérite car c’est le meilleur pilote actuel de la discipline", commentait le quadruple champion du monde. "En plus d’être un grand pilote, c’est aussi un grand homme. Je n’avais évidemment rien demandé, car ce n’est pas comme cela que j’aime gagner".

"Mais il a fait ce que j’ai fait par le passé, et récemment encore en Argentine lorsque j’ai décidé de l’aider", continue Muller. "Il y a un véritable respect mutuel, bâti sur la volonté commune de faire gagner Citroën. Maintenant que je suis à égalité de points avec Tiago, je vais essayer de décrocher la deuxième place finale".

Au-delà de ce geste, José Maria Lopez savoure son troisième titre consécutif en WTCC avec Citroën, en autant d'année de présence dans la série. Un bilan exceptionnel pour celui qui s'apprête à se lancer de de nouveaux challenges : en Formule E avec l'équipe DS Virgin Racing dès le mois d'octobre, puis vraisemblablement en WEC avec Toyota l'an prochain.

C'était plus un geste envers Yvan et j'espère qu'il ne l'a pas mal pris.

José Maria Lopez.

"Je suis probablement l'une des personnes les plus heureuses au monde en ce moment", lâchait un José Maria Lopez ému en conférence de presse. "Parfois, derrière les caméras, les gens voient un homme dur et froid mais, vous savez, nous sommes tous des êtres humains et il y a beaucoup de choses, et beaucoup d'émotions derrière un titre mondial".

"Vous ne gagnez pas un championnat facilement, vous ne gagnez pas une course facilement. Ce furent trois années fantastiques pour moi. N'importe quel pilote au monde voudrait accomplir cela. J'ai eu la chance d'être dans la meilleure équipe du monde avec de super équipiers, une super famille, une super petite amie. Tout s'est parfaitement combiné ces trois dernières années, et je dois juste dire merci à tout le monde. Ce n'est pas que moi, ce sont beaucoup de choses".

Article suivant
Honda à la fête pour sa manche à domicile

Article précédent

Honda à la fête pour sa manche à domicile

Article suivant

Nick Catsburg en veut à José Maria Lopez

Nick Catsburg en veut à José Maria Lopez
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WTCC
Événement Motegi
Lieu Twin Ring Motegi
Pilotes Yvan Muller , José María López
Auteur Emmanuel Rolland