Lopez décroche une pole magistrale devant Loeb

José Maria Lopez a décroché la pole position sur le circuit de Vila Real, après un duel magnifique avec Sébastien Loeb. Le Français Hugo Valente a pris la troisième place des qualifications. 

Muller ne manque pas d’air

Dans une première partie de qualifications rallongée, compte tenu de la longueur du tracé, les 12 places qualificatives sont disputées dans le coeur du peloton. Le circuit urbain de Vila Real recèle de pièges et Tom Chilton perd notamment son excellent chrono lors de sa première tentative, coupable d’avoir court-circuité la chicane. Ce sera finalement sans conséquences pour le Britannique, capable de faire mieux quelques instants plus tard. 

Après 15 minutes seulement, la Q1 est interrompue par un drapeau rouge brandi en raison d’un incident survenu sur la Citroën C-Elysée d’Yvan Muller. Un ventilateur resté accroché à l’avant de la voiture du Français s’est en effet détaché dans son tour de sortie. 

La séance est rapidement relancée, avec un Sébastien Loeb en tête devant Tiago Monteiro. Mais c’est encore une fois José Maria Lopez qui fait parler la poudre en fin de séance. Les deux pilotes Citroën sont les seuls à passer sous la barre des 2 minutes au tour. 

Plus loin, les six éliminés sont Chilton, Huff, D’Aste, Corolnel, Filippi et Demoustier. Les pilotes Lada Jaap van Lagen et Nicky Catsburg arrachent ainsi leur passage en Q2, tandis que l’on retrouve quatre Chevrolet aux quatre dernières places. Pour Coronel, la pilule est difficile à avaler après avoir été gêné par la Citroën de Ma, à qui il s’empresse d’aller dire deux mots à l’issue de la Q1. 

Citroën et les surprises

La deuxième partie des qualifications est à peine entamée qu’un second drapeau rouge est déployé, après l’immobilisation en piste de la Honda Civic de Nestor Girolami. Prometteur en Essais Libres, l’Argentin est contraint de mettre pied à terre. Dégager la voiture en panne prend un certain temps aux commissaires, avant de permettre aux 11 concurrents encore en lice de s’expliquer pendant 12 minutes. 

Lopez frappe d’entrée avec le meilleur chrono du week-end en 1:59.179, pendant que Benanni amoche sérieusement l’arrière-droit de sa C-Elysée. Pour Valente, c’est l’attaque maximale dans la plus grosse chicane du circuit et cela s’avère payant, puisque le Français accède à la Q3. 

Une "superpole" où l’on ne retrouve que deux Citroën, celles de Lopez et Loeb. Michelisz vient de nouveau hisser sa Honda au niveau des meilleurs, tandis que Tarquini prend la 3e place. Monteiro pensait intégrer le Top 5 à domicile mais le Portugais voit son temps être annulé pour avoir court-circuité une chicane. 

La déception est grande pour Yvan Muller, seulement 9e, tandis que Ma est 10e et partira en pole position lors de la Course 2. 

Lopez imbattable!

Valente est le premier à passer dans cette Q3 et fixe une très belle référence en 1:59.333, pour le plus grand bonheur de son équipe. Michelisz fait jeu égal sur le début du tour mais doit finalement s'incliner de 7 dixièmes. 

Tarquini, lui, est plus rapide dans le premier secteur mais ce rate au freinage de la première chicane, avant de couper son effort, assurant ainsi Valente d'être au moins troisième, alors que les deux Citroën officielles sont attendues en piste. 

Vient le tour de Loeb, qui franchit le premier secteur avec un dixième de retard sur Valente. Le pilote Citroën réduit son retard dans le deuxième secteur, avant de s'emparer de la pole position provisoire pour deux dixièmes, au prix d'une grosse attaque sur les vibreurs. 

Dernier à se présenter en piste, Lopez doit faire mieux que le 1:59.090 de Loeb. En avance de 3 dixièmes au secteur 1, le Champion du Monde en titre enfonce le clou dans le secteur 2. La pole ne lui échappe pas, avec un temps ultra rapide de 1:1:58.515.

A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Vila Real
Circuit Circuito Internacional de Vila Real
Type d'article Résumé de qualifications
Tags grille de départ, pole position