Lopez - "Je ne vais pas me relâcher"

Très large leader du classement général après la Nordschleife, José Maria Lopez (Citroën) ne compte pas se relâcher sur le Moscow Raceway, un circuit où il a connu des hauts et des bas par le passé.

Lopez - "Je ne vais pas me relâcher"
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Le poleman José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC

Grand bénéficiaire de l'accident survenu lors de la course d'ouverture de la Nordschleife entre Tiago Monteiro (Honda) et Yvan Muller (Citroën), le double Champion du monde argentin en avait profité pour s'emparer du commandement et signer son quatrième succès de la saison. 

Encore vainqueur de la course principale dans l'Eifel, alors que Muller et Monteiro avaient été contraints de déclarer forfait, le pilote argentin s'envolait en tête du classement, comptant désormais une avance astronomique de 69 points avant Moscou ce week-end. 

"Ma situation au Championnat du monde est enviable, mais je ne vais pas me relâcher pour autant", assure Lopez. "Ce n’est d’ailleurs pas dans ma nature. Ma motivation et mon investissement dans le travail de l’équipe seront toujours aussi importants. Avec cinq victoires déjà enregistrées cette année, je dois être clairvoyant. Je ne me sentirai pas obligé de prendre tous les risques en course."

Lopez est d'autant plus concentré sur ce week-end qu'il a déjà connu des fortunes diverses sur le circuit moscovite. Vainqueur de la course 1 en 2014, il était contraint à l'abandon dès le départ de la seconde manche en raison d'un ennui technique. L'an passé, après une deuxième place dans la première course, il écopait d'une pénalité pour départ anticipé dans la seconde manche, qu'il concluait finalement au 12e rang. 

Avec cinq victoires déjà enregistrées cette année, je dois être clairvoyant. Je ne me sentirai pas obligé de prendre tous les risques en course.

José Maria Lopez.

"Mon premier objectif sera de terminer les deux courses dans les points, ce que je n’ai jamais réussi à faire en Russie", continue Lopez. "Le Moscow Raceway n’est vraiment pas un circuit facile à aborder. Le tracé est très lent et le revêtement abrasif détruit rapidement les pneumatiques. Il faut en permanence lutter contre le sous-virage. Les opportunités de dépassement sont bien réelles, notamment lors de la course à grille inversée."

partages
commentaires
EL0 - Monteiro emmène un triplé Honda

Article précédent

EL0 - Monteiro emmène un triplé Honda

Article suivant

LA FIA maintient l'exclusion des Honda pour Marrakech

LA FIA maintient l'exclusion des Honda pour Marrakech
Charger les commentaires