Lopez - N'attendez pas Citroën devant en début de saison

Le double Champion du monde argentin a expliqué à Motorsport.com que l'équipe Citroën devrait être en difficulté lors des premières courses de la saison 2016.

Lopez - N'attendez pas Citroën devant en début de saison
José María López, Citroën World Touring Car team is talking avec ses ingénieurs
José María López, Citroën World Touring Car team Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car team Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car team Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car team is talking avec ses ingénieurs
José María López, Citroën World Touring Car team Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car team Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car team Citroën C-Elysée WTCC

Le constructeur français, qui domine en WTCC depuis son arrivée il y a deux ans, quittera la série à la fin de cette année, et a réduit son effort de quatre à deux C-Elysée officielles cette saison, ne conservant que José Maria Lopez et Yvan Muller. Mais Lopez lui-même pense que Citroën pourrait bien vivre une saison bien différente pour sa dernière campagne dans le championnat.

"Il y a beaucoup de changements, de nouvelles équipes de pilotes, une nouvelle marque [Volvo] arrive", a expliqué l'Argentin à Motorsport.com. "L'opposition s'est davantage préparée. Je pense donc que ce sera une année différente. Nous aurons un lest, qui est plus important. L'an passé, tout le monde a démarré avec 60kg. Maintenant, nous commençons avec 80 kg, les autres zéro. Cela fait une grosse différence. Je pense que les gens ne devraient pas attendre de nous que nous soyons devant lors des deux premières courses. Je pense que cela va être difficile. Nous espérons, oui, mais cela va être difficile."

2016, l'année Honda ?

Lopez désigne ainsi Honda comme la plus grande menace pour Citroën en 2016, en raison des changements opérés au sein de l'équipe japonaise, qui a renforcé son effectif en passant de deux à trois voitures officielles cette saison.

"Je pense que la compétition sera vraiment plus dure", continue le Sud-Américain. "Honda sera plus fort cette saison. Nous les attendons. Je pense que c'est leur année."

"Ils ont changé leurs pilotes. Ils ont maintenant Rob Huff qui est, pour moi, l'un des meilleurs pilotes de supertourisme au monde. Ils ont [Norbert] Michelisz, qui était l'an passé l'un des meilleurs pilotes Honda du plateau, et Tiago [Monteiro] qui a gagné beaucoup de courses. Une équipe très forte."

Des tests peu révélateurs

Chaque équipe étant concentrée sur son propre programme, Lopez insiste sur le fait qu'aucune conclusion ne doit être tirée après les tests de Vallelunga.

"Les tests [en WTCC] sont devenus un peu comme [la] Formule 1", ajoute Lopez. "On ne sait jamais comment les autres roulent en piste. En test, personne ne met de pneus neufs en même temps, cela nous met dans des conditions différentes."

"Comme je l'ai dit, on saura vraiment lors des qualifications de la première course. C'est pourquoi je suis tellement excité pour cette première course. Est-ce que les efforts réalisés durant l'hiver en valaient la peine ? Avons-nous fait les bonnes choses ? Comment avons-nous travaillé ? Tout se joue dans la première course. Et le poids changera pour toutes les voitures. Les qualifications du Paul Ricard révèleront la vérité."

Propos recueillis par Stefan Ziegler

partages
commentaires
Muller s'attend à des écarts réduits en début de saison

Article précédent

Muller s'attend à des écarts réduits en début de saison

Article suivant

Des premiers tests positifs pour les pilotes Lada

Des premiers tests positifs pour les pilotes Lada
Charger les commentaires