Ma Qing Hua veut avoir une nouvelle chance

partages
commentaires
Ma Qing Hua veut avoir une nouvelle chance
Par : Emmanuel Rolland
8 déc. 2015 à 11:45

Le pilote chinois, qui fait lui aussi les frais de la réduction de l’implication de Citroën en WTCC l’an prochain, espère rebondir et poursuivre son aventure dans la série.

Ma Qing Hua, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team
Podium : le deuxième, Ma Qing Hua, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team
Ma Qing Hua, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team
Yvan Muller, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team, Ma Qing Hua, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team
Ma Qing Hua, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team
Ma Qing Hua, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team

Intégré dans l’équipe de la marque aux Chevrons pour un programme partiel en 2014, Ma Qing Hua s’était imposé dès son premier meeting en WTCC à Moscou, à la faveur il est vrai de la règle de la grille inversée dans la Course 2. Il devenait ainsi le premier pilote chinois à s’imposer dans une épreuve automobile comptant pour un Championnat du Monde.

Engagé sur l’intégralité de la saison 2015 au volant d’une C-Elysée officielle, Ma a dû patienter le mois de juillet et la Course 2 de Villa Real, au Portugal, pour renouer avec la victoire. Mais sa constance lui a tout de même permis d’accrocher le quatrième rang final du championnat, complétant le quadruplé Citroën derrière ses équipiers José Maria Lopez, Yvan Muller et Sébastien Loeb.

Mais, alors que Citroën a annoncé réduire la voilure l’an prochain avant un retrait définitif à l’issue de la saison 2016, et que seuls Lopez et Muller sont conservés pour la dernière saison du constructeur français en WTCC, Ma Qing Hua, tout comme Sébastien Loeb, se retrouve sans volant dans la discipline.

J'ai fait équipe avec des pilotes de tout premier ordre, les meilleurs au monde.

Ma Qing Hua.

"Avant toute chose, je voudrais remercier l’équipe Citroën WTCC", explique Ma. "C’était ma première saison complète en WTCC, et j’ai fait équipe avec des pilotes de tout premier ordre, les meilleurs au monde. J’en ai été très honoré, j’ai vraiment apprécié cette saison".

"La course du Qatar était très difficile, surtout pour moi", poursuit le pilote chinois, classé tout de même 5e et 2e à Losail. "Mais j’ai beaucoup appris pour le futur. Je ne sais pas encore de quoi mon avenir sera fait, j’espère poursuivre en WTCC, mais nous verrons bien…"

Prochain article WTCC
Matton - Les nouvelles règles sont faites pour pénaliser Citroën

Article précédent

Matton - Les nouvelles règles sont faites pour pénaliser Citroën

Article suivant

Le circuit de Marrakech fait peau neuve pour 2016

Le circuit de Marrakech fait peau neuve pour 2016

À propos de cet article

Séries WTCC
Pilotes Ma Qing Hua
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Actualités