Michelisz en pole pour la course 2, faute de mieux

10e des qualifications, Norbert Michelisz s’élancera de la pole position pour la course 2. Le pilote hongrois a atteint son objectif, faute de pouvoir rivaliser avec les Citroën.

Début septembre à Motegi, Michelisz avait créé la sensation en signant la première pole position d’une Honda cette saison, qui plus est à domicile. Une performance que n’a pu rééditer le leader du classement des pilotes indépendants à Shanghai, puis ce week-end en Thaïlande.

A Buriram, ce dernier n’a jamais pu en effet se hisser en tête des feuilles de temps, les Honda souffrant visiblement sur le circuit thaïlandais, avec pour exemple le vétéran Gabriele Tarquini, 13e, qui n’a pu même se qualifier pour Q2.

Dans ces conditions, la pole position pour la course 2 reste une belle consolation pour Norbert Michelisz.

Je préfère être plus proche des hommes de tête. Mais nous savions que nous n’avions pas la performance pour viser Q3.

Norbert Michelisz.

"Je ne dirais pas que j’ai fait une séance fantastique, ce fut davantage le cas à Motegi", commentait le pilote hongrois à sa descente de voiture. "Je préfère être plus proche des hommes de tête. Mais nous savions que nous n’avions pas la performance pour viser Q3. Ayant cette information, le but était de viser la 10e place et la pole pour la course 2, ce que nous avons fait, je suis donc satisfait de cela".

"Si l’on prend en compte la performance que nous avions hier notamment lors des EL2, nous pouvons être plus rapides que ce matin lors de la course 2", poursuit Michelisz. "Je ne sais pas quelles performances auront les autres derrière, si vous avez des voitures qui remontent rapidement depuis la 10e place ce sera difficile de les contenir. Mais en partant de la pole, l’objectif est bien sûr de gagner la course".

A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Buriram
Circuit Chang International Circuit
Pilotes Norbert Michelisz
Type d'article Résumé de qualifications
Tags honda, michelisz, wtcc