À domicile, Monteiro veut repartir de l'avant ce week-end

Alors qu'il aborde ce week-end sa manche à domicile sur le circuit de Vila Real, au nord du Portugal, Tiago Monteiro (Honda) rêve de répéter son succès fort en émotions décroché il y a un an.

L'an passé, Tiago Monteiro s'était refait une santé devant son public à Vila Real, signant la pole position, puis la victoire lors de la Course 2. Un succès qui avait fait du bien au pilote Honda, qui avait perdu tout espoir de titre quelques semaines plus tôt après une grosse sortie de route liée à une crevaison sur la Nordschleife dans la première manche, avant de déclarer forfait pour la deuxième course. Une mésaventure qui l'avait marqué, et qui avait été suivie d'un week-end anonyme sur le Moscow Raceway (cinquième et sixième). 

Cette année encore, Monteiro aura bien besoin du soutien de ses compatriotes. Leader du championnat depuis le début de la saison, le Portugais a perdu en une journée sa confortable avance au championnat, avec de surcroît un scénario quasiment identique à l'an passé. Victime d'une crevaison lors de la Course d'Ouverture sur la Nordschleife, il était contraint de s'élancer des stands lors de la Course Principale, et repartait de l'Eifel avec un score vierge.

Désormais deuxième du championnat entre les deux pilotes Volvo, Nicky Catsburg et Thed Björk, l'ancien pilote de Formule 1 entend bien repartir de l'avant ce week-end à Vila Real, à une centaine de kilomètres à l'est de sa ville de Porto, d'autant que les Honda seront allégées de 20 kilos à cette occasion.

Gagner l'an passé fut l'un des meilleurs moments de ma carrière.

Tiago Monteiro

"Je suis impatient de courir au Portugal", explique-t-il. "C'est un temps fort de l'année. La vallée du Douro est ma maison, et le soutien dont je bénéficie là-bas est juste incroyable. Gagner l'an passé fut l'un des meilleurs moments de ma carrière, et voir ces milliers de personnes autour du podium venues célébrer avec moi était un moment dont je me souviendrai pour le reste de ma vie".

"J'aimerais répéter cela, à la fois pour les sentiments forts que cela procurerait, mais aussi dans l'optique du championnat. Les qualifications seront un moment critique, car les dépassements sont très difficiles sur des circuits en ville étroits comme Vila Real, mais le tour joker va certainement un peu corser les choses dans ce domaine".

On rappellera également que, en 2015, lors de la première venue du WTCC à Vila Real, Tiago Monteiro avait connu une cruelle désillusion en étant éliminé sur un accrochage au départ de la Course 2, au grand désarroi de ses supporters. Il avait auparavant signé une cinquième place. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Vila Real
Circuit Circuito Internacional de Vila Real
Équipes Honda Racing Team JAS
Type d'article Preview