Muller en mode conquérant sur le Moscow Raceway

Quinze jours après un accident qui lui a coûté cher sur la Nordschleife, Yvan Muller s'est vite remobilisé pour aller de l'avant et viser les premières places ce week-end sur le Moscow Raceway.

Muller en mode conquérant sur le Moscow Raceway
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC and José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC

Le pilote français a perdu gros sur la Nordschleife lors de son accident avec la voiture de Tiago Monteiro en perdition. Alors qu'il pouvait espérer décrocher sa première victoire de la saison, blotti dans l'aspiration du pilote Honda lors de la course 1, Yvan Muller a finalement été contraint l'abandon, puis au forfait pour la course 2. Il quittait l'Allemagne sur un score vierge, laissant son équipier José Maria Lopez s'envoler littéralement au classement du championnat.

Si cette mésaventure a constitué un véritable coup dur pour Muller, peu en réussite depuis le début de la saison, ce dernier est bien décidé à rebondir ce week-end sur le Moscow Raceway, sixième étape du calendrier.

"Il s'est passé ce qu'il s'est passé sur la Nordschleife, c'est de l'histoire ancienne et la page est tournée", assure le quadruple Champion du monde de la discipline à Motorsport.com. "Nous abordons un nouveau circuit, presqu'un nouveau continent, en adoptant une attitude conquérante ce week-end. Il ne faut pas se laisser abattre."

Il s'est passé ce qu'il s'est passé sur la Nordschleife, c'est de l'histoire ancienne et la page est tournée.

Yvan Muller.

Sixième du classement, à… 110 points de Lopez, Muller, qui n'a toujours pas ouvert son compteur de victoire cette année, retrouve un circuit qui lui a plutôt bien réussi par le passé. Vainqueur en Russie lors de la première visite du WTCC en 2013 - il était alors au volant d'une Chevrolet Cruze RML -, le pilote alsacien a encore décroché une deuxième place en 2014, avant de signer une nouvelle victoire assortie de la pole position l'an passé.

Des performances qui ne constituent cependant pas un indicateur pour le pilote Citroën. "À vrai dire, tous les circuits m'ont déjà réussi par le passé", continue-t-il. "J'ai signé des poles et des victoires sur plusieurs tracés, mais ce n'est pas pour cela qu'ils m'ont réussi cette saison. Depuis la manche d'ouverture, une succession de petits éléments ont fait que les choses ne sont pas allées dans le bon sens pour moi. L'objectif ce week-end est de tout mettre en ordre pour retrouver les premières places."

partages
commentaires
Tiago Monteiro veut tourner la page
Article précédent

Tiago Monteiro veut tourner la page

Article suivant

Hugo Valente en quête de revanche à Moscou

Hugo Valente en quête de revanche à Moscou
Charger les commentaires