Muller - "Plutôt bien pour un futur retraité !"

Deuxième puis troisième à Shanghai, Yvan Muller a produit son meilleur week-end depuis le début de la saison, prenant une bonne option sur la deuxième place du championnat, après avoir annoncé son départ de la série fin 2016.

Muller - "Plutôt bien pour un futur retraité !"
Yvan Muller, Citroën C-Elysee WTCC, Citroën World Touring Car team
Podium:le vainqueur Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1, le deuxième Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC,le troisième Yvan Muller, Citroën C-Elysee WTCC, Citroën World Touring Car team
Yvan Muller, Citroën C-Elysee WTCC, Citroën World Touring Car team
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Yvan Muller, Citroën C-Elysee WTCC, Citroën World Touring Car team

S'il a pris la décision de quitter le WTCC après onze ans passés dans la discipline, Yvan Muller a encore une mission à accomplir : décrocher la deuxième place du classement final du championnat derrière son équipier José Maria Lopez déjà titré.

Avant Shanghai, Muller était revenu à égalité de points avec Tiago Monteiro (Honda), qui conservait le bénéfice de la deuxième place à la faveur du nombre de victoires (deux contre une). Mais une bonne performance d'ensemble des Citroën en Chine, ajoutée à un week-end plus que difficile pour les Honda Civic, ont permis au quadruple Champion du monde de la discipline de s'emparer de la deuxième place avec un avantage conséquent de 31 points sur Monteiro avant les deux manches finales du Qatar.

Troisième des qualifications, Yvan Muller devait s'élancer du 8e rang au départ de la course d'ouverture en raison de la règle de la grille inversée. Auteur d'un bon départ, Muller se positionnait au 5e rang, puis gagnait deux places lorsque Tom Chilton (Citroën) et Gabriele Tarquini (Lada) s'accrochaient et étaient contraints à l'abandon. Troisième, il conservait son rang jusqu'à l'arrivée.

Peu de temps après, le pilote Citroën s'élançait du troisième rang sur la grille derrière le poleman Lopez et la Lada de Nick Catsburg, et devançait le Néerlandais au premier virage. Il ne pouvait cependant empêcher son équipier argentin de prendre le large pour décrocher une nouvelle victoire, mais se contentait volontiers de cette deuxième place qui lui permettait d'effectuer une bonne opération au championnat.

C’est important dans le cadre de la lutte pour la deuxième place du championnat, qui reste le dernier objectif à atteindre.

Yvan Muller. 

"Même si je n’ai pas gagné, c’est plutôt bien de faire deux podiums le même jour, surtout pour un futur retraité !", plaisantait Yvan Muller après l'épreuve. "Il y a eu deux éléments importants au cours de ce week-end. Tout d’abord, le titre Constructeurs de Citroën, qui me rend particulièrement fier de faire partie de cette équipe."

"Ensuite, j’ai pu faire le break avec Tiago Monteiro en marquant beaucoup plus de points que lui", continue le pilote alsacien. "C’est important dans le cadre de la lutte pour la deuxième place du championnat, qui reste le dernier objectif à atteindre. Nous nous y emploierons au Qatar."

partages
commentaires
Mehdi Benanni - "Je suis tellement heureux"
Article précédent

Mehdi Benanni - "Je suis tellement heureux"

Article suivant

Onze saisons de WTCC avec Yvan Muller en images

Onze saisons de WTCC avec Yvan Muller en images
Charger les commentaires