Nestor Girolami en test avec Volvo la semaine prochaine

Le pilote argentin, qui a déjà pris part à plusieurs manches de WTCC l'an passé sur une Honda Civic du NIKA Racing, découvrira la Volvo S60 la semaine prochaine à l'occasion d'un galop d'essai sur le circuit de Termas de Rio Hondo.

Nestor Girolami en test avec Volvo la semaine prochaine
Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Fredrik Ekblom, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Nestor Girolami, Honda Civic WTCC, Nika International
Nestor Girolami, Honda Civic WTCC, Nika International

En 2015, Girolami avait ainsi disputé les meetings de Slovaquie et du Portugal (Vila Real) au volant de la Civic de la structure suédoise, avec pour meilleur résultat une 8e place dans la course 2 dans la cité lusitanienne. 

Double champion du championnat de tourisme argentin du Super TC2000 (2014 et 2015), Girolami évolue également cette saison en stock car brésilien, mais n'a jamais caché son désir de revenir pour un programme complet en WTCC, et marcher sur les traces de son compatriote José Maria Lopez. 

De son côté, Volvo, qui a débuté en WTCC cette saison, prépare le développement de son programme à trois Volvo S60, au lieu de deux actuellement. Depuis le début d'année, le constructeur suédois fait tourner ses trois pilotes "maisons", Thed Björk, Fredrik Ekblom, remplacé depuis Vila Real par Robert Dahlgren. Mais les impératifs marketing, et la volonté de Volvo de développer son image en Amérique du Sud, pourraient amener les dirigeants de la structure scandinave à intégrer un pilote "du crû". 

Le WTCC veut un Argentin

Une présence argentine également poussée par François Ribeiro, le promoteur du WTCC, qui a expliqué dans la conférence de presse du jeudi à Termas de Rio Hondo qu'il ferait "tout son possible pour garder l'Argentine au calendrier et garder aussi un pilote argentin dans le championnat", alors que José Maria Lopez se dirige vers la Formule E avec DS Racing dès la saison 2016/2017 de la série électrique. 

Une aubaine qu'entend bien saisir Nestor Girolami. "En fait, je ne sais pas quelles sont mes chances de courir en WTCC, mais le désir est bien là", a confié ce dernier lors d'une conférence de presse dans le cadre de la manche du Super TC2000 de Buenos Aires. "Je suis en contact avec des gens de la série, mais rien n'est sûr pour le moment".

Rappelons qu'un autre Argentin, Esteban Guerrieri, effectuera ses débuts en WTCC ce weekend à Termas de Rio Hondo, sur une Chevrolet Cruze du Campos Racing.

partages
commentaires
Une crise d'appendicite met Ficza sur la touche pour l'Argentine
Article précédent

Une crise d'appendicite met Ficza sur la touche pour l'Argentine

Article suivant

L'Uruguayen Mauricio Lambiris remplace Ficza chez Zengo ce weekend

L'Uruguayen Mauricio Lambiris remplace Ficza chez Zengo ce weekend
Charger les commentaires