Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
27 jours
C
GP de Styrie
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
32 jours
MotoGP
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
60 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
67 jours
WRC
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
109 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
130 jours
WSBK
C
Aragon
28 août
-
30 août
Prochain événement dans
82 jours
C
Algarve
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
89 jours
WEC
13 août
-
15 août
Prochain événement dans
67 jours
C
Bahreïn
19 nov.
-
21 nov.
Prochain événement dans
165 jours

Nick Catsburg en veut à José Maria Lopez

partages
commentaires
Nick Catsburg en veut à José Maria Lopez
Par :
, Motorsport.com Switzerland
7 sept. 2016 à 09:10

Le pilote Lada n'a pas caché son mécontentement vis-à-vis du comportement en piste de plusieurs pilotes, notamment le nouveau champion du monde José Maria Lopez, avec qui il s'est accroché dans la course d'ouverture.

Nicky Catsburg, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Nicky Catsburg, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Le Champion José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Nicky Catsburg, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Nicky Catsburg, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Rob Huff, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC and James Thompson, All-Inkl Motorsport, Chevrolet RML Cruze TC1

Les Lada n'ont guère été à la fête le weekend dernier à Motegi, mais Nick Catsburg s'est bien battu au volant de sa Vesta pour tenter de sauver les meubles et ramener un maximum de points.

Seul des trois pilotes Lada à se qualifier pour Q2, le Néerlandais partait du 4e rang au départ de la course d'ouverture avec la grille inversée, et a longtemps tenu tête à la Citroën d'Yvan Muller, malgré la grosse pression exercée par le quadruple champion du monde.

Lorsque José Maria Lopez, revenu de la 10e place sur la grille sur la seconde Citroën, passait son équipier, l'Argentin prenait moins de gant avec Catsburg, qu'il finissait par passer de manière musclée en poussant la Lada sur le bas-côté. Enervé par la manœuvre du Sud-Américain, Nick Catsburg revenait de manière virulente sur la piste, l'avant de la Lada percutant l'arrière de la C-Elysée.

Si les deux hommes poursuivaient leur chemin, Catsburg était puni d'un drive through pour son geste, et terminait la course au 7e rang. Dans la course 2, le natif d'Amersfoort échouait aux portes des points, en 11e position. Un weekend des plus décevants, qui le faisait chuter au 7e rang du championnat, lui qui avait pointé au 2e rang après sa victoire sur le Moscow Raceway en juin.

"C'était une belle bagarre avec Pechito [Lopez], mais ensuite il m'a heurté assez fort au virage numéro un, et il aurait pu casser ma suspension", a expliqué Catsburg au site TouringCarTimes.com.

"Il a continué à essayer de me passer à cet endroit, mais il ne semblait pas très à l'aise partout ailleurs alors je me suis dit, ok, je peux peut-être conserver ma position. Mais ensuite [au neuvième tour] il a forcé le passage à l'intérieur et il m'a envoyé dans l'herbe".

Dans ce championnat on vous invite presque à mettre les gens dehors car [les commissaires] ne font rien.

Nick Catsburg.

"J'étais très agressif en revenant en piste, mais il m'a poussé dehors et ne m'a laissé aucune place, et je voulais juste revenir sur la piste, c'est là que l'on doit rouler non ?"

Nick Catsburg ne décolérait pas après cette confrontation avec le champion du monde, se montrant virulent verbalement à la radio, puis ensuite sur son compte twitter : "Si Pechito ne peut pas vous dépasser, il vous met dehors. Ce n'est pas digne d'un champion", écrivait-il.

 

"Ce qui me déçoit, c'est que dans ce championnat on vous invite presque à mettre les gens dehors car [les commissaires] ne font rien", poursuit le Néerlandais.

"Au départ, j'étais à l'extérieur de Rob [Huff] et il m'a poussé à l'extérieur. Au virage numéro trois, j'étais à côté de l'une des Volvo, et il m'a poussé au large. Après que Rob m'a poussé dehors, je l'ai poussé aussi. J'aurais dû être pénalité aussi, mais personne ne fait rien".

"Après la course, François Ribeiro [le promoteur du WTCC] a déclaré que c'était un "beau spectacle de télévision", mais je ne suis pas d'accord avec ça. Peut-être que je suis trop naïf de penser que je peux passer à l'extérieur, mais avec James [Thompson], je l'ai fait sur deux courses, ici et en Argentine, et nous avons eu des bagarres fantastiques".

Weekend à oublier pour Lada

"Il ne m'a pas poussé dehors, il m'a laissé de la place, je ne l'ai pas poussé dehors, et nous avons eu une belle bataille. Mais d'autres gars, dont Lopez, ils vous mettent juste dehors".

Du côté des autres pilotes Lada, Gabriele Tarquini a enregistré deux 10e places, alors que Hugo Valente est reparti du Japon sur un score vierge, contraint à l'abandon dans la course d'ouverture après un accrochage avec la Citroën de Grégoire Demoustier, et lointain 13e dans la course principale.
Un weekend à oublier pour le clan Lada.

Article suivant
Lopez - "Ce n'était pas une décision facile"

Article précédent

Lopez - "Ce n'était pas une décision facile"

Article suivant

Tom Coronel lorgne sur la Citroën pour 2017

Tom Coronel lorgne sur la Citroën pour 2017
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WTCC
Événement Motegi
Lieu Twin Ring Motegi
Pilotes Nick Catsburg
Équipes Lada Sport
Auteur Emmanuel Rolland