"Norbi" attendu par tout un peuple ce weekend sur le Hungaroring

Ce weekend, les fans du Hungaroring n'auront d'yeux que pour un pilote : Norbert Michelisz, pilote Honda officiel depuis cette saison, et véritable héros national.

"Norbi" attendu par tout un peuple ce weekend sur le Hungaroring
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC signe des autographes
Podium : le deuxième, Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC; le vainqueur José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC; le troisième, Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC; Mehdi Bennani, Sébastien Loeb Racing, Citroën C-Elysée WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS avec Alessandro Mariani, Team Principal Honda Team JAS

Depuis quelques saisons, le Hungaroring est l'un des rendez-vous les plus populaires du calendrier du WTCC. Une ambiance digne des plus grands matches de football, due à l'incroyable ferveur des supporters hongrois pour leur héros national : Norbert Michelisz.

À 31 ans, le pilote hongrois, pilote officiel Honda depuis cette saison après avoir été titré à deux reprises au championnat des pilotes indépendants, fait se lever les foules. Pas seulement en Hongrie, mais également en Slovaquie la semaine passée, où se sont à nouveau massés les supporters magyars venues de la région frontalière.

Norbert Michelisz a eu la chance de s'imposer par deux fois devant son public : une première fois en 2012 au volant d'une BMW 320 TC, la seconde fois l'an passé sur une Honda Civic, à chaque fois sous les couleurs du Zengo Motorsport.

A l'issue des deux premières manches de la saison, au Castellet puis en Slovaquie, "Norbi" occupe la troisième place du classement provisoire du championnat, derrière son équipier Tiago Monteiro, leader avec un point d'avance sur José Maria Lopez (Citroën).

Mais le timing n'est pas idéal pour Michelisz, contraint comme ses équipiers Tiago Monteiro et Rob Huff d'embarquer 70 kg à bord de sa Civic à partir de ce weekend, soit 10 kg de moins seulement que les toujours redoutables Citroën C-Elysée. De quoi se préparer à un weekend plus compliqué.

"À chaque fois que je monte dans une voiture de course, c'est un sentiment spécial", explique Norbert Michelisz. "Mais le faire devant mon public est quelque chose d'incroyable, et une victoire sur le Hungaroring vaut plus pour moi que n'importe quelle victoire ailleurs. J'ai gagné deux fois ici, dont l'année dernière avec Honda. Et la réaction des fans était juste démentielle".

"Mais en raison de notre très bon début de saison, nous devrons embarquer 70 kg de lest de compensation, presque autant que nos adversaires principaux", poursuit le pilote hongrois. "Cela va rendre le weekend en Hongrie très difficile, le Hungaroring étant un circuit étroit et tortueux, où piloter une voiture plus lourde est un gros désavantage. Mais la Civic est une voiture très performante et je suis optimiste que nous puissions délivrer une bonne performance".

A noter qu'un autre pilote hongrois, le jeune Ferenc Ficza, 19 ans, sera également au départ des deux manches de ce weekend, au volant de la Honda Civic du Zengo Motorsport menée par Michelisz jusqu'à l'an passé. Une présence confirmée par l'équipe hongroise après l'incendie dont a été victime sa voiture lors des courses de Slovaquie le weekend dernier.

partages
commentaires
Tiago Monteiro veut limiter les dégâts sur le Hungaroring
Article précédent

Tiago Monteiro veut limiter les dégâts sur le Hungaroring

Article suivant

EL0 – Michelisz emmène un trio Honda

EL0 – Michelisz emmène un trio Honda
Charger les commentaires