Photos - Le film de la saison 2016 du WTCC

Pour la troisième année consécutive, Citroën, qui disputait sa dernière saison en WTCC, a survolé les débats et José Maria Lopez a décroché un nouveau titre devant son équipier Yvan Muller. Cliquez sur chaque photo pour passer à la suivante.

Le Castellet - Qualifications

Le Castellet - Qualifications
1/50

On prend les mêmes et on recommence ! Si les Honda semblent avoir réduit leur déficit face aux Citroën, les C-Elysées demeurent au-dessus du lot, malgré leur lest de 80 kg. José Maria Lopez signe la première pole de l'année au Castellet devant Tiago Monteiro (Honda) et Yvan Muller (Citroën).

Photo de: FIA WTCC

Le Castellet - Course 1

Le Castellet - Course 1
2/50

C'est tout de même Rob Huff qui remporte la première course de la saison. Bien aidé par sa deuxième place sur la grille inversée, le Britannique signe de belle manière son arrivée chez Honda à l'intersaison, en s'imposant devant la Citroën privée de Mehdi Bennani et l'autre Honda officielle de Norbert Michelisz. José Maria Lopez ne peut faire mieux que sixième mais c'est pire encore pour Yvan Muller, lointain treizième après une pénalité pour départ anticipé.

Photo de: FIA WTCC

Le Castellet - Course 2

Le Castellet - Course 2
3/50

Mais Lopez reprend la main lors de la course 2 dans laquelle, après s'être élancé de la pole position, le pilote argentin va décrocher une nouvelle victoire malgré la pression de la Honda de Tiago Monteiro dans les derniers tours. Michelisz, encore placé, termine troisième devant Yvan Muller.

Photo de: FIA WTCC

Le Castellet - Course 2

Le Castellet - Course 2
4/50

Lopez vire en tête de ce premier rendez-vous de la saison, à l'issue duquel il occupe la tête du championnat avec 38 points contre 34 pour Tiago Monteiro et 33 pour Rob Huff.

Photo de: FIA WTCC

Slovakia Ring - Qualifications

Slovakia Ring - Qualifications
5/50

Deux semaines plus tard, les concurrents du WTCC se retrouvent du côté de la Slovaquie. Après un premier meeting compliqué au Castellet, Yvan Muller prend sa revanche en signant la pole devant l'étonnant Nick Catsburg (Lada) et Lopez.

Photo de: FIA WTCC

Slovakia Ring - Course 1

Slovakia Ring - Course 1
6/50

Confirmant sa bonne forme en ce début de saison, Tiago Monteiro s'impose dans la course 1 après s'être élancé du quatrième rang avec la grille inversée. Le Portugais devance la Citroën Loeb Racing de Bennani, et la Lada de Gabriele Tarquini. C'est plus compliqué pour les Citroën de Lopez et Muller, cinquième et septième.

Photo de: FIA WTCC

Slovakia Ring - Course 2

Slovakia Ring - Course 2
7/50

La seconde manche va être haletante en Slovaquie d'abord avec le bon départ de Lopez depuis sa troisième place sur la grille, alors que Muller perd deux places après la bousculade du premier tour.

Photo de: FIA WTCC

Slovakia Ring - Course 2

Slovakia Ring - Course 2
8/50

Mais Lopez se fait surprendre par la Lada de Nick Catsburg, qui s'empare du commandement. Le Néerlandais conserve la première place durant une bonne partie de la course, mais Lopez revient au contact et, après avoir mis Catsburg sous pression, il reprend la tête dans le dernier tour. La Lada perd encore la deuxième place dans les derniers mètres face à Monteiro (Honda). C'est encore compliqué pour Muller, cinquième après un accrochage.

Photo de: FIA WTCC

Slovakia Ring - Course 2

Slovakia Ring - Course 2
9/50

Après trois podiums sur quatre courses, Tiago Monteiro quitte la Slovaquie en leader du championnat, avec un point d'avance sur Lopez ! Michelisz, Huff et Bennani se tiennent en quelques points derrière, alors que Muller ronge son frein au sixième rang.

Photo de: FIA WTCC

Hungaroring - Qualifications

Hungaroring - Qualifications
10/50

Une semaine après la Slovaquie, les concurrents du WTCC ont traversé la frontière pour se retrouver sur le Hungaroring. José Maria Lopez reprend sa marche en avant, en signant sa deuxième pole de la saison.

Photo de: FIA WTCC

Hungaroring - Course 1

Hungaroring - Course 1
11/50

Alors que Bennani a hérité de la pole pour la course d'ouverture grâce à la grille inversée, la pluie apparue juste avant le tour de formation sème la pagaille, et contraint les concurrents à effectuer à la hâte un choix de pneumatiques. Bennani choisit les pneus pluie, alors que les Citroën officielles optent pour les slicks.

Photo de: FIA WTCC

Hungaroring - Course 2

Hungaroring - Course 2
12/50

Catastrophe pour le héros national Norbert Michelisz, contraint à l'abandon après une casse moteur sur sa Honda Civic dès le premier tour ! Désastre pour les Honda en général qui, tout comme les Citroën, ont fait le mauvais choix de pneumatiques en décidant de partir en slicks. Tiago Monteiro et Rob Huff glisseront vite hors des points.

Photo de: FIA WTCC

Hungaroring - Course 1

Hungaroring - Course 1
13/50

Alors que les C-Elysée officielles de Lopez et Muller ont bu la tasse, aux douzième et treizième rangs pour Muller et Lopez, Mehdi Bennani emmène un incroyable doublé pour le Sébastien Loeb Racing devant la Lada de Nick Catsburg.

Photo de: FIA WTCC

Hungaroring - Course 2

Hungaroring - Course 2
14/50

Désormais chaussées de pneus pluie, les Citroën officielles remettent les pendules à l'heure : auteur de la pole, Lopez s'impose sous la pluie, alors que son équipier Yvan Muller remonte de la huitième à la deuxième place malgré un accrochage avec Rob Huff. Les troupes d'Yves Matton signent le doublé devant la Honda de Tiago Monteiro.

Photo de: FIA WTCC

Hungaroring - Course 2

Hungaroring - Course 2
15/50

Grâce à son troisième succès de la saison, José Maria Lopez reprend la tête du championnat (106 points), avec une marge de 12 points sur Tiago Monteiro (94), alors que Mehdi Bennani se positionne au troisième rang (77).

Photo de: FIA WTCC

Marrakech - Qualifications

Marrakech - Qualifications
16/50

Changement de décor quinze jours plus tard avec la quatrième manche disputée sur le nouveau tracé de Marrakech. Allégées depuis la Hongrie, les Honda signent un retentissant triplé en qualifications, Rob Huff signant la pole devant ses équipiers Norbert Michelisz et Tiago Monteiro.

Photo de: FIA WTCC

Marrakech - Course 1

Marrakech - Course 1
17/50

Placé en quatrième position sur la grille inversée pour la course d'ouverture, Tom Coronel (Chevrolet) hérite de la première place après l'accrochage entre James Thompson (Chevrolet) et Hugo Valente (Lada) en tête de la course. Le Néerlandais s'impose après avoir résisté à la pression de José Maria Lopez dans les derniers tours.

Photo de: FIA WTCC

Marrakech - Course 2

Marrakech - Course 2
18/50

Dans la course 2, les Honda remportent une course procession, et signent un triplé historique avec Rob Huff qui s'impose devant Norbert Michelisz et Tiago Monteiro.

Photo de: FIA WTCC

Marrakech - Course 2

Marrakech - Course 2
19/50

Même s'il ne s'est pas imposé à Marrakech (c'est son premier meeting sans victoire depuis l'ouverture de la saison), José Maria Lopez conserve la tête du championnat, et porte son avance à 14 points sur Tiago Monteiro, alors que Rob Huff se hisse au troisième rang à 40 points du leader.

Nürburgring - Avant-course

Nürburgring - Avant-course
20/50

Coup dur pour les Honda en arrivant sur le Nürburgring : le constructeur japonais, jugé coupable d'infraction au règlement technique (fond plat), voit toutes ses voitures exclues des résultats de Budapest et de Marrakech ! José Maria Lopez hérite de la victoire sur la course 2 de Marrakech devant Muller. Le pilote argentin creuse déjà un écart conséquent au classement suite à cette sanction.

Photo de: FIA WTCC

Nürburgring - Qualifications

Nürburgring - Qualifications
21/50

Et le double champion du monde enfonce le clou en signant la pole (sa troisième de la saison) sur le magnifique tracé allemand. Lopez devance son équipier Yvan Muller et la Chevrolet de l'étonnant Tom Coronel.

Photo de: FIA WTCC

Nürburgring - Course 1

Nürburgring - Course 1
22/50

En pole pour la course d'ouverture (grille inversée), Tiago Monteiro trace la route en tête. Le pilote Honda semble avoir la victoire en poche, mais éclate un pneu à haute vitesse dans le dernier tour, avant d'être percuté par la Citroen d'Yvan Muller qui le suivait de près ! José Maria Lopez hérite de la première place et s'impose à nouveau, prenant (déjà) une option sur le titre 2016. Tom Chilton (Citroën Loeb Racing) et Norbert Michelisz (Honda), complètent le podium.

Photo de: FIA WTCC

Nürburgring - Course 2

Nürburgring - Course 2
23/50

Une déception d'autant plus grande pour Monteiro, que cet accident le contraint à déclarer forfait pour la seconde manche sur la Nordschleife, tout comme Yvan Muller. Nous sommes fin mai, et le championnat semble déjà joué en faveur de José Maria Lopez.

Photo de: FIA WTCC

Nürburgring - Course 2

Nürburgring - Course 2
24/50

Comme si cela ne suffisait pas, José Maria Lopez s'impose encore une fois lors de la seconde manche sur le Nürburgring. Devancé au départ par la Honda de Michelisz, le Sud-Américain a vite repris le commandement avant de s'envoler vers une nouvelle victoire devant le pilote hongrois et Tom Chilton.

Photo de: FIA WTCC

Nürburgring - Course 2

Nürburgring - Course 2
25/50

Après ce rendez-vous dans l'Eifel qui a laissé des traces, José Maria Lopez est déjà sur orbite, avec pas moins de 69 points d'avance sur Monteiro, et 71 sur Rob Huff.

Moscou Raceway - Qualifications

Moscou Raceway - Qualifications
26/50

Direction ensuite la Russie pour le WTCC, avec une étape sur le Moscow Raceway. À domicile, les Lada tirent profit du lest de performance revu, avec la première pole pour Nick Catsburg devant Gabriele Tarquini ! Norbert Michelisz (Honda) et l'inattendu James Thompson (Chevrolet) complètent le top 5.

Photo de: FIA WTCC

Moscou Raceway - Course 1

Moscou Raceway - Course 1
27/50

Même en partant du milieu du peloton en raison de la grille inversée, les Lada sont intouchables devant leur public. Gabriele Tarquini et Nick Catsburg sont vite revenus aux avant-postes pour s'emparer des deux premières places. Le pilote italien offre à la Lada Vesta son premier succès (c'est son premier succès personnel depuis 2014), alors que Nick Catsburg assure le doublé devant Yvan Muller. Quatrième, Hugo Valente complète le succès de Lada devant José Maria Lopez.

Photo de: FIA WTCC

Moscou Raceway - Course 2

Moscou Raceway - Course 2
28/50

Triomphe total à domicile pour Lada puisque les Vesta signent cette fois un triplé lors de la course principale dans l'ordre déjà établi à l'issue des qualifications. Nick Catsburg obtient son premier succès en WTCC devant ses équipiers Tarquini et Valente.

Photo de: FIA WTCC

Moscou Raceway - Course 2

Moscou Raceway - Course 2
29/50

À l'issue de ce week-end moscovite, marqué également par la contre-performance des Honda, les écarts se resserrent derrière l'inaccessible José Maria Lopez. Si ce dernier voit son avance grimper à 107 points (225 points), Mehdi Bennani et Nick Catsburg se partagent la deuxième place provisoire (118), Tiago Monteiro rétrogradant au quatrième rang (112) devant Yvan Muller (109).

Photo de: FIA WTCC

Vila Real - Qualifications

Vila Real - Qualifications
30/50

Fin juin, direction le circuit urbain de Vila Real, au Portugal. Devant un public entièrement acquis à sa cause, Tiago Monteiro signe la pole au volant de sa Honda après l'erreur de Lopez en qualifications devant Yvan Muller. Rob Huff et Norbert Michelisz placent les deux autres Honda en embuscade devant le leader du championnat.

Photo de: FIA WTCC

Vila Real - Course 1

Vila Real - Course 1
31/50

Après avoir hérité de la pole pour la course d'ouverture grâce à la grille inversée (et sa dixième place en qualifications), Tom Coronel signe son deuxième succès de la saison à l'issue d'une course procession, devant Tom Chilton et Nick Catsburg. Bennani termine au pied du podium devant Lopez.

Photo de: FIA WTCC

Vila Real - Course 2

Vila Real - Course 2
32/50

Double satisfaction pour Monteiro, qui reprend du même coup la deuxième place du championnat devant Catsburg, Bennani et Muller, alors que l'avance de Lopez en tête est de 101 points.

Photo de: FIA WTCC

Vila Real - Course 2

Vila Real - Course 2
33/50

Dans la course principale, Tiago Monteiro fait chavirer le cœur de ses supporters en s'imposant sans contestation malgré la pression d'Yvan Muller, alors que Norbert Michelisz complète le podium.

Photo de: FIA WTCC

Termas de Rio Honda - Qualifications

Termas de Rio Honda - Qualifications
34/50

Après une pause d'un mois et demi, les concurrents se retrouvent du côté de l'Argentine sur le circuit de Termas de Rio Hondo. Esteban Guerrieri profite de cette manche sur ses terres pour effectuer une première apparition remarquée en WTCC. Sur sa modeste Chevrolet du Campos Racing, l'Argentin domine toutes les séances d'essais libres mais une infraction à la règlementation sportive en qualifications le prive d'une pole quasi certaine. Les Argentins se consolent avec celle de leur champion José Maria Lopez devant Michelisz, Coronel et Muller.

Photo de: FIA WTCC

Termas de Rio Honda - Course 1

Termas de Rio Honda - Course 1
35/50

Deuxième sur la grille de la course d'ouverture (grille inversée), Tom Chilton dispose rapidement de John Filippi (Chevrolet) en pole pour aller signer son premier succès de la saison, son premier également avec le Sébastien Loeb Racing. Le Britannique s'impose devant Rob Huff et Yvan Muller. Tiago Monteiro termine quatrième devant Lopez, Guerrieri a abandonné sur problèmes techniques.

Photo de: FIA WTCC

Termas de Rio Honda - Course 2

Termas de Rio Honda - Course 2
36/50

Contraint de changer de moteur le matin de la course, José Maria Lopez avait été obligé de s'élancer de la dernière place sur la grille. Mais l'Argentin ne veut pas laisser échapper sa victoire à domicile, et, après une folle remontée dans le peloton, dispose du leader Norbert Michelisz pour s'imposer à la plus grande joie de ses supporters. L'Argentin, qui avait pris de l'air grâce à l'accrochage entre Michelisz et Muller, devance Tom Coronel, toujours présent, Rob Huff, Tiago Monteiro, Muller et Guerrieri.

Photo de: FIA WTCC

Termas de Rio Honda - Course 2

Termas de Rio Honda - Course 2
37/50

Les jeux sont quasiment faits pour Lopez, qui compte cette fois 117 points d'avance sur Monteiro, alors qu'Yvan Muller effectue la bonne opération en se portant au troisième rang, à sept points du pilote portugais.

Motegi - Qualifications

Motegi - Qualifications
38/50

Un mois plus tard, Lopez poursuit sur sa lancée en terre japonaise, sur le circuit de Motegi, où il signe sa cinquième pole de la saison devant Muller et Bennani.

Photo de: FIA WTCC

Motegi - Course 1

Motegi - Course 1
39/50

Après être passé près en Argentine, Norbert Michelisz décroche - enfin - son premier succès sous les couleurs de l'équipe officielle Honda. Triomphe total pour le constructeur japonais, lequel signe le triplé avec Rob Huff et Tiago Monteiro qui complètent le podium devant les Citroën de Lopez et Muller.

Photo de: FIA WTCC

Motegi - Course 2

Motegi - Course 2
40/50

Première victoire de la saison pour Yvan Muller ! Dans la course principale, le quadruple champion du monde a il est vrai été aidé par le geste de son équipier Lopez, qui lui a cédé la première place à quelques tours du but. Les deux Citroën signent le doublé devant Tiago Monteiro.

Photo de: FIA WTCC

Motegi - Course 2

Motegi - Course 2
41/50

Il faut dire que la deuxième place suffit à Lopez pour être (officieusement) sacré champion du monde pour la troisième fois, en raison de l'annulation - déjà assurée mais pas encore officialisée - du meeting de Buriram, en Thaïlande en fin d'année. Grâce à sa victoire, Yvan Muller revient à égalité de points avec Tiago Monteiro pour la deuxième place du championnat.

Photo de: FIA WTCC

Shanghai - Qualifications

Shanghai - Qualifications
42/50

Fin septembre à Shanghai, pour l'avant-dernier rendez-vous du championnat, Lopez, officiellement sacré, écrase une nouvelle fois la concurrence lors des qualifications devant Catsburg, Muller et Bennani.

Photo de: FIA WTCC

Shanghai - Course 1

Shanghai - Course 1
43/50

Première pour Volvo ! Thed Björk a su tirer profit du poids plume de sa S60 pour se porter en tête de la course d'ouverture après un dépassement de dernière minute sur la Honda de Michelisz. Le Suédois s'impose devant le pilote hongrois et Yvan Muller, qui complète le podium et s'empare de la deuxième place du championnat.

Photo de: FIA WTCC

Shanghai - Course 2

Shanghai - Course 2
44/50

En pole, José Maria Lopez ne laisse cette fois à personne le soin de s'imposer : l'Argentin remporte son huitième succès de la saison devant son équipier Muller, qui consolide sa deuxième place, et Mehdi Bennani, qui s'assure lui le titre des pilotes indépendants.

Photo de: FIA WTCC

Shanghai - Course 2

Shanghai - Course 2
45/50

Muller, qui vient d'annoncer sa retraite sportive, prend ainsi une bonne option sur la deuxième place du championnat, puisqu'il compte 31 points d'avance sur Monteiro avant le dernier meeting de la saison, qui se disputera près de deux mois plus tard au Qatar après l'annulation de la Thaïlande.

Photo de: FIA WTCC

Losail - Qualifications

Losail - Qualifications
46/50

Fin novembre, les pilotes du WTCC se retrouvent une dernière fois sur le circuit de Losail, au Qatar, où Mehdi Bennani, déjà titré champion des pilotes indépendants, créé la sensation en signant la pole sur sa Citroën du Loeb Racing. Le Marocain devance la Volvo de Björk, et les deux Citroën de Lopez et Muller, alors que Michelisz est allé à la faute.

Photo de: FIA WTCC

Losail - Course 1

Losail - Course 1
47/50

Victoire pleine d'émotions dans la course d'ouverture, où Gabriele Tarquini impose sa Lada, quelques jours après l'annonce du retrait du constructeur russe du WTCC à la fin 2016. Le pilote italien devance Tom Chilton et Rob Huff. Catastrophe pour Monteiro, contraint à l'abandon après un accrochage au départ. Muller, quatrième, est assuré de la deuxième place du classement, alors que Michelisz est en mesure de disputer la deuxième place à son équipier.

Photo de: FIA WTCC

Losail - Course 1

Losail - Course 1
48/50

Mehdi Bennani conclut sa belle saison en remportant une deuxième victoire devant la Volvo de Thed Björk et la Citroën du champion, José Maria Lopez. Michelisz termine quatrième devant son équipier Monteiro, qui conserve de justesse sa troisième place au championnat à la faveur d'un dépassement sur Yvan Muller dans le dernier tour.

Photo de: FIA WTCC

Losail - Course 2

Losail - Course 2
49/50

José Maria Lopez termine la saison avec 124 points d'avance sur son équipier Yvan Muller. Le pilote argentin conclut ainsi trois années exceptionnelles en WTCC avec Citroën marquées par autant de titres mondiaux, avant de se tourner vers la Formule E et le WEC. Sur 71 courses disputées, le Sud-Américain en a remporté quasiment une sur deux (29), et a signé 20 pole positions.

Photo de: FIA WTCC

Losail - Course 2

Losail - Course 2
50/50

Les championnats étant joués depuis longtemps, l'événement principal de cette fin du dernier rendez-vous de la saison est le retrait d'Yvan Muller qui abandonne la compétition.

Photo de: FIA WTCC
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Losail
Sous-évènement Course 2
Circuit Losail International Circuit
Pilotes José María López
Type d'article Contenu spécial