Le Sébastien Loeb Racing ouvre son compteur

La structure tricolore a décroché son premier succès de la saison avec Tom Chilton lors de la Course 1 à Monza. Une performance ternie par l'abandon du Britannique dans la seconde manche, et celui de Bennani dans la première.

Chef de file des équipes indépendantes, le Sébastien Loeb Racing avait bien abordé sa campagne 2017 début avril à Marrakech, un meeting à l'issue duquel Mehdi Bennani et Tom Chilton, les fers de lance de l'équipe, pointaient aux deux premiers rangs – à égalité de points ! – du classement du WTCC Trophy, réservé aux pilotes indépendants.

À Monza, les duettistes du SLR espéraient bien poursuivre leur moisson de podiums, sur un circuit convenant bien aux Citroën C-Elysée, malgré le lest de 50 kg embarqué par les voitures françaises sur les deux premières manches (les Citroën étaient les seules voitures alourdies, mais la donne changera à partir de la prochaine manche à Budapest).

En qualifications toutefois, le Loeb Racing connaissait une relative déception avec les septième et neuvième rangs de Chilton et Bennani, alors que John Filippi devait se contenter du 13e rang. Consolation tout de même pour le Britannique et le Marocain, qui avaient l'opportunité de s'élancer des quatrième et deuxième rangs, respectivement, au départ de la Course d'Ouverture, en raison de la règle de la grille inversée.

Dans cette première manche, Bennani aurait pu marquer de gros points mais, après avoir hérité d'entrée de la première place lorsque le poleman Tom Coronel (Chevrolet) calait sur la grille, le Marocain allait au contact avec la Honda de Michelisz en tentant de défendre sa position trop vigoureusement. Alors que les deux hommes restaient sur le carreau, Tom Chilton, qui suivait au troisième rang, se hissait à son tour en tête. Après avoir longtemps résisté à la pression de son compatriote Rob Huff, lui aussi au volant d'une Citroën, le pilote anglais remportait son premier succès de la saison, et aussi le premier de l'année pour le Sébastien Loeb Racing.

Moins de réussite dans la deuxième course, où Tom Chilton était contraint à l'abandon en raison d'un problème technique (transmission). Quant à Bennani, il coupait la ligne au septième rang, concluant un week-end plutôt difficile pour lui. 

Au classement du WTCC, Chilton est devancé par Rob Huff, nouveau leader, alors que Bennani chute au quatrième rang derrière Esteban Guerrieri. Chilton et Bennani occupent les cinquièmes et neuvièmes rangs au classement général.

"C’était une course fantastique. Je suis tellement heureux pour l’équipe Sébastien Loeb Racing", commentait Chilton le dimanche soir. "Ils ont travaillé si dur et cela ne pouvait arriver à un meilleur moment car c’est bien de décrocher une victoire en début de saison. Rob est Britannique et il sait comment batailler durement sur un circuit. C’est un champion du monde et il n’est jamais facile de le laisser derrière soi. Il est aussi intelligent et il savait que si nous commencions à nous frotter de trop, tout le train allait revenir sur nous avec l’aspiration. Nous avons creusé l’écart et avons très bien géré la course."

"Je suis aux anges, simplement frustré de n’avoir pu terminer la Course Principale en raison d’un problème technique, mais c’est le sport automobile. Je reste positif, très excité en vue des prochaines courses sur le Hungaroring."

Premiers points de la saison pour John Filippi

Un mot également sur le troisième homme du Sébastien Loeb Racing, John Filippi, qui marquait ses premiers points cette saison, ses premiers sous les couleurs du SLR, après s'être classé septième et dixième des courses de Monza.

"Avec l’équipe, nous avions bien travaillé sur ce tracé lors de la séance d’essais officielle de pré-saison, aussi j'avais de bonnes sensations d’entrée", explique le jeune pilote corse. "J’ai pris un pari risqué en conservant des pneus neufs pour la Q2, hélas je l’ai ratée pour deux centièmes seulement… À partir de là, on savait que les courses seraient difficiles et qu’il fallait dès lors marquer des points, chose que je me suis attaché à faire. Place maintenant au Hungaroring : c’est un circuit assez sympa, où il pleut souvent, or je tire bien mon épingle du jeu dans ces conditions."

Des cartes redistribuées à Budapest

"Tom a réalisé la prestation parfaite", conclut de son côté Dominique Heintz, co-fondateur du Sébastien Loeb Racing avec Sébastien Loeb. "Sa victoire démontre qu'il faudra encore compter avec nous cette saison ! D'autant que Mehdi, qui a manqué de réussite ce week-end, est également très compétitif. Sans compter que John, notre nouvel arrivant de l'année, monte régulièrement en puissance et confirme l’étendue de son potentiel. À compter de la manche suivante, l'attribution du lest sera rééquilibrée entre les différentes voitures, aussi j'ai bon espoir que nous continuions à jouer les premiers rôles."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Monza
Circuit Autodromo Nazionale Monza
Pilotes Tom Chilton , Mehdi Bennani , John Filippi
Équipes Sébastien Loeb Racing
Type d'article Réactions