Premiers points pour Yann Ehrlacher en WTCC

Privé d'une belle sixième place lors de la Course d'Ouverture à Monza en raison d'une pénalité, Yann Ehrlacher (Lada) garde le positif avec ses deux premiers points marqués avec sa neuvième place dans la seconde manche.

Privé de la dixième place des qualifications, et du même coup de la pole position pour la Course d'Ouverture à Marrakech (règle de la grille inversée) après avoir été sanctionné pour n'avoir pas observé le contrôle de pesage lors de la séance, Yann Ehrlacher entendait bien prendre sa revanche à Marrakech.

Le jeune pilote de la Lada du RC Motorsport abordait son deuxième meeting en WTCC avec d'autant plus d'envie et de confiance qu'il avait brillé sur le circuit de Monza lors des essais officiels du mois de mars.

Après avoir pris ses marques lors des essais libres, Ehrlacher passait l'écueil de Q1 en se classant 11e, mais ne pouvait défendre ses chances en Q2 où il ne pouvait boucler le moindre tour en raison d'un problème d'injection sur sa Lada. Il s'apprêtait ainsi à s'élancer du 12e rang sur la grille au départ des deux courses du dimanche.

Une nouvelle fois pénalisé

De sa sixième ligne, le tricolore prenait un bon départ lors de la Course d'Ouverture, mais ne gagnait pas de place dans le premier virage. Ce n'était que partie remise, puisqu'il partait rapidement à l'attaque, reprenant des positions au prix de belles manœuvres de dépassements, notamment sur la Volvo de Nicky Catsburg à l'extérieur dans la Parabolique.

Alors qu'il franchissait la ligne d'arrivée au sixième rang, il se voyait une nouvelle fois sanctionné par les officiels, cette fois pour avoir franchi la ligne blanche délimitant la piste sur la ligne droite des stands au moment du départ. Pénalisé de dix secondes, il était rétrogradé au 11e rang, juste en-dehors de la zone des points.

"C’est évidemment frustrant d’être privé de mes premiers points après cette sanction lors de la Course d’Ouverture", explique-t-il. "Au départ, je savais qu’une voiture était arrêtée sur la grille, mais je ne savais pas que c’était Coronel et dans le doute, je me suis mis sur le côté. Au final, je me suis fait enfermer à la première chicane et je n’ai finalement rien gagné. J’ai essayé de plaider ma cause auprès des commissaires, mais en vain… C'est comme cela, il faut aller de l'avant."

"Plutôt encourageant"

Nullement refroidi, Yann Ehrlacher repartait au combat lors de la Course Principale, qu'il concluait au neuvième rang : cette fois, personne ne pouvait le priver de ce résultat, et de ses deux premiers points en WTCC.

"Je garde tout de même le positif de ce week-end, car notre rythme était plutôt bon", poursuit Ehrlacher. "J’ai effectué de beaux dépassements, et surtout je marque mes premiers points, cela vient récompenser le travail de l’équipe RC Motorsport."

"Cela aurait pu être mieux si j’avais pu ramener une sixième et une neuvième place ce week-end mais c’est comme ça. En tous cas nous avions une voiture pour figurer dans le top 8 à Monza, ce qui est plutôt encourageant. Et les lests vont être appliqués à partir de la prochaine course à Budapest, les voitures de tête vont prendre quelques kilos, cela va nous aider."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Monza
Circuit Autodromo Nazionale Monza
Pilotes Yann Ehrlacher
Type d'article Réactions