Qualifications - Lopez en pole, la surprise Coronel

José Maria Lopez a décroché sa deuxième pole position de la saison sur le Hungaroring devant l'inattendu Tom Coronel sur sa Chevrolet. Le pilote argentin reprend la tête du championnat.

Qualifications - Lopez en pole, la surprise Coronel
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Tom Coronel, Roal Motorsport, Chevrolet RML Cruze TC1
Tom Coronel, Roal Motorsport, Chevrolet RML Cruze TC1
Rob Huff, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Mehdi Bennani, Sébastien Loeb Racing, Citroën C-Elysée WTCC

La hiérarchie déjà affichée lors des EL2 se confirme en début de Q1 où l’on retrouve les Volvo, les Honda et les Lada aux avant-postes, Tiago Monteiro (Honda) puis Thed Björk (Volvo) signant les premiers temps de référence en 1’46’’722 pour ce dernier qui s’installe au premier rang. Lors de ces quelques tours de mise en route, les Citroën officielles de Muller et Lopez sont en position d’attente, aux 9e et 10e rangs.

José Maria Lopez repart en pneus neufs et signe de fait le meilleur chrono en 1’46’’261. Alerte en revanche pour son équipier Yvan Muller, qui occupe le 10e rang à quatre minutes de la fin, alors que seuls douze passeront en Q1. Le Français rentre aux stands en situation délicate puisqu’il occupe le 12e rang à deux minutes de la fin, mais sauve sa tête in extremis.

La Q1 se conclut avec le meilleur temps de Lopez devant Tarquini, Huff, Björk, Bennani, Monteiro, Catsburg, Michelisz, Coronel, Ekblom, Chilton et Muller, soit les douze pilotes qualifiés pour Q2. Fin de partie en revanche pour Hugo Valente, John Filippi, Grégoire Demoustier, René Münnich et Ferenc Ficza, qui verrouillent les positions 13 à 17 sur la grille de départ.*

Déceptions pour Michelisz et Muller

C’est reparti pour Q2 avec dix petites minutes extrêmement intenses pour se qualifier dans le top 5 pour accéder à Q3, ou viser la 10e position pour hériter de la pole pour la course 1. Lopez prend les devants et signe un bon chrono de référence en 1’46’’487 devant la Volvo de Björk, la Lada de Catsburg et les Honda de Monteiro : c’est le top 5 provisoire. Les pilotes se ruent dans les stands afin de chausser un nouveau train de pneus neufs, et lancer une dernière tentative dans ce segment de qualification.

Incroyable rush final avec Rob Huff qui se hisse au premier rang (1’46’’349) devant José Maria Lopez, Tiago Monteiro, Tom Coronel et Thed Björk, soit les cinq qualifiés pour Q3. A noter que Volvo se qualifie pour la première fois dans ce dernier segment des qualifications.

Déception en revanche pour Norbert Michelisz, bouté in extremis hors du top 5 et qui ne pourra pas disputer la pole position devant ses supporters. Mauvaise opération également pour Yvan Muller, qui doit se contenter du 8e rang. 10e de Q2, Mehdi Bennani hérite de la pole position pour la course d’ouverture.

Tom Coronel s'invite à la fête

Le premier à s’élancer en Q3 est Thed Björk, qui signe son tour en 1’46’’980 sur sa Volvo. Tom Coronel fait mieux (1’46’’718) au volant de sa Chevrolet Cruze RML privée du ROAL Motorsport. Le Néerlandais conserve le premier rang après le passage de la Honda de Tiago Monteiro, qui s’intercale au second rang en 1’46’’895.

1’46’’109, c’est le chrono signé par José Maria Lopez, qui bat Coronel de six dixièmes, et s’installe en pole provisoire. Le dernier à s’élancer est Rob Huff, qui ne peut battre le temps de l’Argentin, ni même se hisser en première ligne puisqu’il signe le 3e chrono en 1’46’’833.

José Maria Lopez décroche sa troisième pole position de la saison, la troisième sur trois courses pour Citroën, une semaine après celle d’Yvan Muller en Slovaquie. Tom Coronel profite du poids léger de sa Chevrolet Cruze (- 80 kg par rapport aux Citroën, -70 kg par rapport aux Honda) pour s’inviter en première ligne. Les deux Honda de Rob Huff et Tiago Monteiro occupent la deuxième ligne alors que Thed Björk, 5e, offre à Volvo son meilleur résultat en qualification. Le Suédois s’élancera aux côtés du héros local sur la troisième ligne de la grille.

A noter que, avec les 5 points de bonus empochés avec la pole, José Maria Lopez s’empare de la tête du championnat devant Tiago Monteiro, qui le devançait d’un seul point avant ce weekend.

Citroën s'impose également dans l'exercice du MAC3, Lopez, Muller et Bennani signant les deux tours en 3'41''538 devant les trois Honda et les trois Lada.

Hungaroring - Classement des qualifications :

 Cla   Nº   Pilote   Voiture / Moteur   Temps/Ecart  Séance
37  José María López Citroen 1'46.109  Q3
Tom Coronel Chevrolet 0.609 Q3
12  Rob Huff Honda 0.724 Q3
18  Tiago Monteiro Honda 0.786 Q3
62  Thed Bjork Volvo 0.871 Q3
Norbert Michelisz Honda 0.248 Q2
10  Nicky Catsburg Lada 0.376 Q2
68  Yvan Muller Citroen 0.475 Q2
61  Fredrik Ekblom Volvo 0.482 Q2
10  25  Mehdi Bennani Citroen 0.729 Q2
11  Tom Chilton Citroen 0.810 Q2
12  Gabriele Tarquini Lada 0.821 Q2
13  Hugo Valente Lada 1.223 Q1
14  27  John Filippi Chevrolet 1.443 Q1
15  11  G.Demoustier Citroen 1.490 Q1
16  77  René Münnich Chevrolet 1.639 Q1
17  55  Ferenc Ficza Honda 2.446 Q1
partages
commentaires
EL2 - Björk place Volvo en tête
Article précédent

EL2 - Björk place Volvo en tête

Article suivant

Lopez - "Nous ne sous-estimons personne"

Lopez - "Nous ne sous-estimons personne"
Charger les commentaires