La Nordschleife, un rendez-vous crucial pour Volvo

Sur un circuit taillé pour les S60, le clan Volvo ne doit pas laisser passer l'opportunité d'engranger de gros points sur la redoutable Nordschleife, même si les voitures scandinaves seront les plus lourdes du plateau.

On le sait, les Volvo s'expriment rarement mieux que sur des circuits à hautes vitesses. En délicatesse sur le tourniquet de Marrakech, les S60 ont ainsi dominé la concurrence sur les longues rectilignes de Monza, où Thed Björk a signé la pole position et une victoire incontestable. Moins à l'aise sur le Hungaroring, les Volvo retrouvent ce week-end un circuit taillé pour elles : la Nordschleife du Nürburgring.

Certes, les trois S60 seront les voitures les plus lourdes (avec les Citroën) ce week-end en Allemagne, avec un lest de performance embarqué de 80 kg (contre 70 pour les Honda). Mais la configuration du mythique tracé de l'Eifel, avec ses monumentales lignes droites, ponctuées certes de quelque 150 virages, devrait leur permettre de s'exprimer pleinement.

Le rendez-vous est déjà important pour Volvo, qui se doit de contrer son rival Honda, sous peine de voir le leader du classement, Tiago Monteiro, creuser un écart significatif avant d'aborder (déjà) le cap de la mi-saison.

"Les points sont dans nos esprits", explique Nicky Catsburg, pilote Volvo le mieux placé au championnat, en deuxième position à 38 points derrière Monteiro. "Surtout que Honda a commencé à parler tactique avec Norbert, qui a dit soutenir Tiago, qui mène le championnat. Je pense que ce week-end constituera une bonne opportunité d'élever nos performances et nos résultats, avec l'ambition de battre Tiago à deux reprises pour lui reprendre des points. Le Nürburgring convient à nos voitures et la victoire est définitivement notre objectif."

"Le circuit est incroyable, il n'y a pas de meilleur endroit au monde", continue Thed Björk, quatrième du classement avec déjà 46 points de déficit sur le pilote portugais après avoir été contraint à l'abandon dans la course d'ouverture en Hongrie. "Mon objectif est de retrouver le feeling et la vitesse de Monza. L'objectif du week-end est de battre nos rivaux et j'ai de bons espoirs que nous pourrons produire telle performance."

Girolami découvrira la Nordschleife

De son côté, Nestor Girolami se doit de cravacher pour ne pas se voir définitivement distancé dans la course au titre. Après de solides débuts au Maroc avec Volvo, le pilote argentin a connu diverses péripéties à Monza puis sur le Hungaroring, qui lui ont fait perdre de précieux points : le voici désormais lointain neuvième, avec 71 points de retard. Le Sud-Américain aura la partie d'autant plus difficile qu'il fera partie des pilotes à courir pour la toute première fois sur le très particulier circuit de la Nordschleife ce week-end.

"La Nordschleife est toujours un challenge, mais surtout, bien entendu, lorsqu'on l'aborde pour la première fois", explique-t-il. "Je me suis préparé en roulant sur ce circuit sur simulateur. Nous devons montrer notre vitesse ce week-end, et prendre un maximum de points."

L'an passé, pour leur première expérience sur la Nordschleife, les Volvo avaient connu un week-end difficile, avec pour meilleurs résultats en course les huitième et septième positions pour Fredrik Ekblöm.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Nürburgring
Circuit Nürburgring
Pilotes Thed Björk , Nick Catsburg , Nestor Girolami
Type d'article Preview