Sébastien Loeb met Nasser Al-Attiyah en garde

Alors que Nasser Al-Attiyah s’apprête à faire sa première apparition en WTCC à l’occasion de la dernière manche de la saison au Qatar, Sébastien Loeb estime que la tâche de ce dernier s’annonce difficile.

Si Nasser Al-Attiyah a aligné les succès en rallye (avec pas moins de 11 titres du Moyen-Orient de la discipline), et en rallye-raid, avec notamment deux victoires au Dakar (avec Volkswagen puis Mini X-Raid), le Qatari connaîtra en revanche sa première expérience en voiture de tourisme à l’occasion de la venue du WTCC au Qatar les 26 et 27 novembre prochains, où il sera au volant d’une Chevrolet Cruze de l’écurie Campos.

Sébastien Loeb, qui a croisé Nasser Al-Attiyah durant plusieurs saisons en WRC, et qui s’apprête à le retrouver sur les routes du Dakar en janvier prochain, le prévient de l’ampleur de la tâche qui l’attend la semaine prochaine sur le circuit de Losail.

"Comparé au Dakar ou au rallye, ce sera très différent", explique Loeb. "Etre à la limite partout et tout optimiser sera un travail difficile. Avec les tractions, vous devez éviter le patinage des roues, en essayant de trouver la limite de la traction mais sans patiner car vous perdez beaucoup de temps lorsque vous faites cela. Cela ne sera pas facile".

A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Losail
Circuit Losail International Circuit
Pilotes Sébastien Loeb , Nasser Al-Attiyah
Type d'article Preview
Tags al-attiyah, chevrolet