Titré en ETCC, le géant Borkovic veut revenir en WTCC

Après avoir jeté l’éponge en début d’année en WTCC, le pilote serbe ambitionne de faire son retour dans la discipline en 2016, fort de son titre décroché le week-end dernier en European Touring Car Championship.

Après une première saison en WTCC rendue difficile par de nombreux problèmes techniques sur la Chevrolet Cruze du Campos Racing en 2014, Dusan Borkovic avait choisi de changer de structure, et de monture, pour 2015. Mais, après avoir eu toutes les peines du monde à loger son gabarit (2m07!) dans l’habitacle de la Civic, le pilote des Balkans décidait de quitter l’équipe Proteam avant la Hongrie, déçu des performances de sa monture, qui avait pourtant décroché une victoire en 2014 avec Mehdi Bennani à Pékin.

Borkovic décidait alors de descendre d’un cran et de revenir à ses premières amours, en disputant l’European Touring Car Championship au volant d’une Seat Leon Racer. Après une belle saison, il arrivait à Enna Pergusa, manche finale du calendrier, nanti d’une avance de 21 points sur son second, le Tchèque  Petr Fulin.

Mais, après un gros accident dans la course 1, Dusan Borkovic pensait avoir tout perdu mais son équipe travaillait dur pour lui permettre de prendre le départ de la course 2, où il marquait les points suffisant pour décrocher le titre 2015, pour trois points seulement.

Le voici près à faire son retour en WTCC l’an prochain.

Je veux être de retour en championnat du monde, et je pense que je mérite ma place.

Dusan Borkovic.

"C’est très important pour moi d’être titré en ETCC, cela me permet de poursuivre en WTCC, c’est ce que j’espère et c’est ce que j’essaie de faire", se réjouit "le géant des Balkans". "Je suis un pilote de grand gabarit, pas un pilote classique, j’ai beaucoup de fans en Serbie et je peux apporter beaucoup au WTCC. L’an passé, j’ai eu plusieurs bons résultats mais j’ai fait beaucoup d’erreurs car je manquais d’expérience. J’avais la vitesse, j’avais de bons résultats, et j’ai montré un bon potentiel. J’ai signé de bons chronos sur toutes les pistes en ETCC cette saison".

"Maintenant, je veux être de retour en championnat du monde, et je pense que je mérite ma place", conclut Borkovic, soutenu depuis plusieurs années par NIS Petrol, une compagnie pétrolière serbe. 

A propos de cet article
Séries WTCC , ETCC
Pilotes Dusan Borkovic
Type d'article Actualités
Tags dusan borkovic, etcc, wtcc