WTCC - Citroën fourbit ses armes à Pékin

Dès 8h20 ce matin, les concurrents du FIA WTCC prenaient la piste pour une première demi-heure d’essais privés

Dès 8h20 ce matin, les concurrents du FIA WTCC prenaient la piste pour une première demi-heure d’essais privés. Sur un circuit détrempé, Sébastien Loeb n’était pas effrayé par le manque de grip. Le nonuple Champion du Monde des Rallyes détenait longtemps la meilleure performance. Après une interruption pour dégager une voiture embourbée, la trajectoire séchait au fil des passages. Sous le drapeau à damiers, Tiago Monteiro soufflait la première place à José María López.

À mi-journée, l’équipe Citroën poursuivait son travail de mise au point. La piste ayant continué à sécher, les chronos tombaient d’une dizaine de secondes par rapport à la session précédente ! Tour à tour, les pilotes des C-Elysée WTCC se mettaient en évidence. Dans son ultime tour rapide, José María López partait à la faute et il échouait dans le bac à graviers, provoquant la fin prématurée de la séance. L’Argentin terminait tout de même au deuxième rang, juste devant Ma Qing Hua.

La troisième et dernière session se déroulait à la nuit tombante. À nouveau, Sébastien Loeb se plaçait en haut des moniteurs de chronométrage. Puis Ma Qing Hua créait la sensation en s’approchant tout près de la barre des 1’06’’. La visibilité déclinant, le drapeau rouge était brandi quelques minutes avant la fin et le pilote chinois concluait de la meilleure des manières cette journée d’essais.

Avec Citroën.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Sébastien Loeb , Tiago Monteiro , José María López , Ma Qing Hua
Type d'article Actualités